Text Resize
-A A +A
Se Connecter

 
 

Biennale Bénin 2012

8 novembre 2012  - 13 janvier 2013
La Biennale Bénin 2012 - Inventer le monde : l’artiste citoyen
 
 
 
La Biennale Bénin, sous la Direction artistique de Abdellah Karroum a débuté le 8 novembre 2012 à Cotonou et dans plusieurs villes du pays : Porto Novo, Abomey, Ouidah, avec le soutien du Ministère de la Culture du Bénin, de l’Institut français, de l’Ambassade de France, de l’Union Européenne et de la Fondation Zinsou notamment.
 
La Biennale Bénin, dont c’est la première édition, organisée et produite par le Consortium (réunion d’associations culturelles béninoises) poursuit l’initiative du Ministère de la Cultre du Bénin et de l’Institut français qui avaient mis en œuvre Regard Bénin 1.0 à l’occasion de l’anniversaire du Cinquantenaire de l’Indépendance du Bénin.
 
Le programme artistique de la Biennale Bénin 2012 s'articule autour du thème «Inventer le monde : l’artiste citoyen». Cette thématique est inspirée par l’histoire, par les contextes béninois et africains et parle des orientations de l’art et de ses enjeux actuels à l’échelle globale.  L’exposition internationale et les projets rassemblent un ensemble d’œuvres existantes et de nouvelles productions.
 
Le processus de sélection d'œuvres et de projets est conçu avec Didier Houénoudé, commissaire associé pour les projets spéciaux, Anne Szefer-Karlsen, Olivier Marboeuf et Claire Tancons sont commissaires associés pour pour la recherche et les rencontres, et en dialogue avec la Délégation artistique. 
 
 
L’idée / le contexte
« Les grandes expositions et les biennales ont souvent été des espaces historiques pour les intellectuels, des moments de célébration pour les communautés, à l’instar du Festival mondial des arts nègres (Dakar, 1966), du Festival panafricain (Alger, 1969), de la Biennale de Johannesburg (1995). La fonction de ces assemblées s’étend à la prise de positions manifestes, idéologiques et artistiques (la Biennale de la Havane, la Triennale de Yokohama). Ces rendez-vous sont toujours conçus dans des complicités intellectuelles, à proximité du politique et du sociologique, et traduisent surtout l’état d’esprit de projets artistiques inscrits dans la cité. En observant les formes d’expressions de l’époque contemporaine, et celle de la « génération 00 », au passage du 21e siècle, sur le continent africain et ailleurs, la Biennale Bénin 2012 envisage d’interroger la notion d’artiste citoyen, dans ses dimensions actives, sociale et esthétique. Le vocabulaire de l’art s’inscrit dans une temporalité multiple, entre imaginaire nomade et de réelles présences au monde, entre invention et action. C’est dans la correspondance, entre des univers créateurs et des rencontres extérieures, que se formule le sens de l’oeuvre, d’une idée esthétique à un propos éthique.
La mémoire collective, façonnée de faits historiques et de valeurs éthiques, devient à son tour héritage partagé, au-delà des frontières commercialement cultivées. Les artistes travaillant au Bénin sont depuis longtemps impliqués dans la société en tant que producteurs d’œuvres et d’interventions concrètes. Conçue en dialogue avec la scène culturelle béninoise, l’exposition internationale « Inventer le monde : l’artiste citoyen » rassemble un ensemble d’œuvres existantes et d’autres en projet. 
Alors que les nouvelles productions fonctionnent comme des réponses à la question “d’artiste citoyen”, les œuvres sélectionnées par la Délégation Artistique quant à elles interrogent le contexte de l’exposition et les tendances artistiques internationales autant sur le plan de leur formulation que sur les modalités de leur présentation.
La cartographie d’une exposition est définie par les lieux d’action d’intervention des artistes citoyens, complétée par la correspondance des œuvres avec les lieux d’émergence des expressions. Le Musée d’Art de la Vie Active de Meschac Gaba est un exemple emblématique pour « Inventer le monde : l’artiste citoyen » (Abdellah Karroum)
 
 
Liste des artistes
Adel ABDESSEMED, 
Ebtisam ABDULAZIZ, 
Sofia AGUIAR et Tomas COLAÇO, 
Malala ANDRIALAVIDRAZANA, 
Owusu ANKOMAH, 
Edwige APLOGAN, 
ASTON 
AZANKPO, 
Ismaïl BAHRI, 
Frédéric Bruly BOUABRÉ, 
Gabriella CIANCIMINO, 
Solly CISSÉ, 
,Nestor DA, 
Badr EL HAMMAMI, 
Meschac GABA, 
Pélagie GBAGUIDI, 
Dor GUEZ, 
Camille HENROT, 
INVISIBLE BORDERS, 
Toril JOHANNESSEN, 
Syl PÂRIS KOUTON
, Adrian MISSIKA, 
Yoshinari NISHIO, 
Otobong NKANGA,  
Hermann PITZ, 
Gérard QUENUM, 
Karim RAFI, 
, Younès RAHMOUN, 
Raqs Media Collective, 
, TCHIF, 
Jean-Paul THIBEAU, 
Barthélemy TOGUO, 
Cyprien TOKOUDAGBA, 
VINCENT+FERIA, 
Carla ZACCAGNINI
ZINKPÈ
 
 
Plus d'information