Text Resize
-A A +A
Se Connecter

 
 

Biennale de la danse en Afrique 2020

A l’occasion de la Biennale de Lyon, Taoufiq Izeddiou, directeur du Festival international de danse contemporaine de Marrakech et les membres du comité́ artistique de la Biennale de danse en Afrique, Salia Sanou (Burkina Faso), Faustin Linyekula/Virginie Dupray (RDC), Qudus Onikeku (Nigeria), QuitoTembe (Mozambique), Alioune Diagne (Sénégal), Hafiz Dhaou (Tunisie/France) et Gregory Maqoma (Afrique du Sud) ont annoncé le lancement de la Biennale de la danse en Afrique, qui aura lieu à̀ Marrakech du 23 au 28 mars 2020.
Cette biennale est une plateforme d’émergence de nouveaux projets, de découverte de nouveaux talents, de présentation de projets confirmes et d’accueil des professionnels venus du monde entier pour contribuer à la visibilité́ de la création contemporaine et à sa diffusion.
 
L’Edition 2020 sera portée par le Festival international de danse de Marrakech « On marche » au Maroc et verra une évolution dans sa gouvernance. Ainsi, Taoufiq Izeddiou, directeur de « On marche », a pris la direction de la Biennale et s’est entouré́ d’un comité́ artistique qui l’appuiera dans la programmation, l’orientation et l’organisation de la Biennale.
 
Au cours de la conférence de presse qui s’est tenue le 14 septembre à Lyon, l’Institut français a réaffirmé́ son soutien à̀ la manifestation et annoncé le lancement du dispositif d’incubation « résidanses 2019 » pour les jeunes chorégraphes bases sur le continent africain, qui prendra la forme d’un appel à̀ candidatures, du 14 septembre au 31 octobre 2018, visant à̀ alimenter la programmation de la Biennale de la danse en Afrique 2020. Les projets sélectionnés seront accompagnés par un tuteur chorégraphe du continent et un partenaire en France (CCN, CDCN ...)