Text Resize
-A A +A
Se Connecter

 
 

Biennale internationale d'art de Venise 2017 : « Studio Venezia »

Le projet de pavillon musical « Studio Venezia » de Xavier Veilhan représentera la France à la 57e Biennale internationale d’art de Venise en 2017.

Le Pavillon français de la Biennale de Venise 2017 est transformé par Xavier Veilhan en un dispositif musical dans lequel des musiciens professionnels du monde entier, invités par l’artiste et les commissaires du pavillon, Christian Marclay et Lionel Bovier, interviendront pendant toute la durée de la manifestation. L'installation jouera sur les volumes et les décors de l’espace du Pavillon français en s’inspirant de l’univers du "studio", qui désigne à la fois le studio d’enregistrement, et le studio de l'artiste. Les visiteurs pourront découvrir des instruments de musique d’exception, dont certains seront créés pour l’occasion, et entendre des musiciens de tous horizons tout au long de la Biennale de Venise.
 
 

Le projet Studio Venezia, le pavillon musical 

Le travail d’équipe est central à l’atelier de Xavier Veilhan, qui a toujours revendiqué cet aspect collaboratif, contrairement à l’imaginaire collectif de la figure du créateur solitaire. "Studio Venezia" s’inscrit dans cette continuité avec des échanges quotidiens entre musiciens, ingénieurs du son, programmateurs et producteurs, entre autres. 
Dans cette installation immersive qui efface la lisibilité architecturale du Pavillon français (dessiné en 1912 par l’ingénieur vénitien Faust Finzi), sols, murs et plafonds s’entrechoquent et forment un paysage de bois et de tissus abritant un studio d’enregistrement opérationnel. De multiples instruments, intégrés au sein de la construction, permettront à des musiciens d’horizons et registres divers (du classique à l’électronique, en passant par la nouvelle musique de composition et le folklore) de travailler sur place, individuellement ou en collaboration.
 
L'artiste envisage le Pavillon français comme un lieu actif plutôt que le réceptacle passif d’une programmation décidée en amont. Ainsi, l’activité du pavillon se déploiera sur les 173 jours ouvrables de la Biennale, la liste des intervenants n’étant que partiellement dévoilée à l’avance. Une centaine de musiciens de tous pays viendront ainsi à Venise, travailler, réfléchir et jouer face à un public d’amateurs d’art qui n’est pas spéciquement venu pour les écouter. Une application diffusera également en direct le flux sonore du pavillon.
 
Xavier Veilhan a envisagé sa présentation à Venise non pas comme un point d’aboutissement mais comme la première étape d’une itinérance à l’international. Ainsi, à la faveur d’invitations de plusieurs partenaires en lien avec l’Institut français, Studio Venezia en 2017 deviendra Studio Buenos Aires puis Studio Lisboa. En effet, le projet sera présenté en juin 2018 au CCK de Buenos Aires puis à l’automne au MAAT, le tout nouveau musée d’art, d’architecture et de technologie de Lisbonne.
Photo : Studio Venezia, Croquis préparatoire (détail) © Veilhan/ADAGP, Paris, 2017
 
« J’imagine un environnement total : une installation immersive renvoyant à l’univers du studio d’enregistrement et inspirée par l’œuvre pionnière de Kurt Schwitters, le Merzbau (1923-1937). Des musiciens de tous horizons sont conviés à activer cette sculpture - studio d’enregistrement qui devient alors le support de leurs créations pendant les sept mois de la Biennale. Le pavillon opère une fusion entre arts visuels et musique, ravivant des références allant du Bauhaus aux expériences du Black Mountain College en passant par Station to Station de Doug Aitken. »

Xavier Veilhan

 



 

Les musiciens

À ce jour, une centaine d’artistes a été invitée à participer à Studio Venezia. La liste ci-dessous présente les premières confirmations, avec un focus sur certains projets.
 
  • Flavien Berger
  • Tommaso Cappellato
  • Jennifer Cardini
  • Christophe Chassol
  • Chloe
  • Rhodri Davies
  • Solrey et Alexandre Desplat
  • Francesco Dillon
  • Farrah El Dibany et Federico Tibone
  • Electronic Girls
  • ensemBle baBEl (Antonio Albanese, Laurent Estoppey, Anne Gillot, Luc Müller, Noëlle Raymond)
  • Jonathan Fitoussi
  • Alexander Hawkins
  • Maxime Le Guil
  • Antoni Marini
  • Mines (Yaël Barolsky, Ilan Volkov et Ram Gabay)
  • Money Mark
  • My Cat is an Alien
  • Zeena Parkins
  • Alain Planès
  • QuinzeQuinze
  • Éliane Radigue
  • Sébastien Tellier
  • Ira Trevisan et Nicolas Godin
  • Dario Tronchin
  • Zombie Zombie
  • ...
 

Xavier Veilhan

Né en 1963, Xavier Veilhan vit et travaille à Paris. Son travail, déclinant sculpture, peinture, vidéo, photographie et installation, consiste à ressaisir le réel, notamment dans ses aspects biologiques et techniques, sous des formes archétypales, génériques ou prototypiques qui interrogent les modes de représentation historiques et contemporains.
Xavier Veilhan a réalisé de nombreuses expositions personnelles, au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris (1993), au CCC de Tours (1995), au Consortium de Dijon (1999), au Mamco de Genève (1999-2000), au Magasin de Grenoble (2000), au CCA Kitakyushu (2002), au Centre Pompidou de Paris (2004), au Musée d'Art Moderne et Contemporain de Strasbourg (2005), au Château de Versailles (2009)... Dès 2012, il a développé Architectones, une série d’interventions dans sept édifices modernistes. En 2014, il conçoit le Château de Rentilly. Il a réalisé en 2015 deux films qui prolongent ses explorations spatiales : Vent Moderne (La Villette) et Matching numbers (3e Scène, Opéra national de Paris). Cette même année, la double exposition Music (Galerie Perrotin, New York et Paris) rend hommage aux producteurs qui façonnent le son de notre époque. 
 
Photo : Xavier Veilhan et les commissaires du pavillon, Christian Marclay et Lionel Bovier © Diane Arques ADAGP, Paris, 2017

> En savoir + sur le site officiel de Xavier Veilhan
 
Le Pavillon français de la 57e Exposition internationale d’arts visuels - La Biennale di Venezia, 2017 est produit par l’Institut français, en étroite collaboration avec le ministère des Affaires étrangères et du Développement international et le ministère de la Culture et de la Communication.
Mécènes exceptionnels : Groupe Galeries Lafayette Yong-Soo Huh ; ARTER
Avec le soutien de 313 ART PROJECT Andréhn-Schiptjenko Galerie Perrotin Galeria Nara Roesler
Partenaires digital et médias : BETC ; CANAL+ / Bangumi Deezer ; ECAL
Partenaires instruments et programmation : Académie de l’Opéra de Paris ; Cité de la Musique – Philharmonie de Paris Devialet ; Musée EDF – Electropolis / Fondation EDF le lieu unique ; MORE Festival ; Structures Sonores Baschet ; WE LOVE ART

Photo : Studio Venezia, Maquette préparatoire (détail) © Veilhan /ADAGP, Paris, 2017

Images
  •   Diane Arques ADAGP, Paris, 2016