Text Resize
-A A +A
Se Connecter

 
 

Cannes 2017 : les films soutenus par l’Aide aux cinémas du monde et la Fabrique cinéma de l’Institut français 

Douze films ayant bénéficié du dispositif de soutien à la coproduction internationale « Aide aux cinémas du monde » (CNC-Institut français) sont présentés  au Festival de Cannes cette année.  
Pour la première fois, deux films issus du programme La Fabrique Cinéma de l’Institut français sont également sélectionnés.
Cette sélection illustre l’éclat du cinéma international et confirme les actions menées par l’Institut français et le CNC en faveur de l’accompagnement de la production de films, et plus largement de la diversité culturelle et de l’émergence de jeunes talents.
 

AIDE AUX CINÉMAS DU MONDE

 
Cinq films soutenus par l’Aide aux cinémas du monde sont présentés en sélection officielle, dont deux en compétition et trois dans la section « Un Certain regard ». Sept autres films seront présentés dans les sections parallèles, « Quinzaine des réalisateurs » et « Semaine de la Critique ».
 
Compétition
  • Hikari (Radiance) de Naomi Kawase (Japon) – 2e collège
  • A Gentle Creature, de Sergei Loznitsa (Ukraine) – 2e collège
 
Un Certain regard
  • En attendant les hirondelles de Karim Moussaoui (Algérie) – 1e collège 1er film
  • Aala Kaf Ifrit (La Belle et la meute), de Kaouther Ben Hania (Tunisie) – 2e collège
  • La Cordillera de Santiago Mitre (Argentine) – 2e collège
 
Quinzaine des réalisateurs
  • I’m Not a Witch de Rungano Nyoni (Zambie) - 1er collège, 1er film
  • A Cambria de Jonas Carpignano (Italie) – 1er collège
  • Marlina Si Pembunuh Dalam Empat Babak de Mouly Surya (Indonésie) - 2e collège
  • L’Intrusa de Leonardo Di Costanzo (Italie) – 2e collège
 
Semaine de la Critique
  • Sicilian Ghost Story de Antonio Piazza et Fabio Grassadonia (Italie) – 1e collège (Ouverture)
  • Los Perros de Marcela Saïd (Chili) – 2e collège
  • Gabriel et la montagne de Felipe Barbosa (Brésil) – 1e collège
 
 

LA FABRIQUE CINÉMA DE L’INSTITUT FRANÇAIS

 
La Fabrique Cinéma de l’Institut français soutient l’émergence de nouveaux talents des pays du Sud. Parrainé par un réalisateur de renommée internationale, cette année Brillante Mendoza, ce programme permet à dix tandems réalisateurs/producteurs de faciliter le développement de leur 1er ou 2e long métrage. 81 projets, 148 réalisateurs et producteurs de 56 pays en ont bénéficié à ce jour.
 
Un Certain Regard
  • Aala Kaf Ifrit (La belle et la meute) de Kaouther Ben Hania (Tunisie) :
La réalisatrice, ainsi que son producteur Habib Attia (Cinetéléfilms), ont participé à La Fabrique 2015.
 
La Semaine de la Critique
  • La Familia de Gustavo Rondon Cordova (Venezuela) :
Le réalisateur, accompagné de sa productrice Marianela Illas (La Pandilla Producciones), a participé à La Fabrique 2014.
Par ailleurs, le court-métrage Jodilerks Dela Cruz, Employee of the Month du réalisateur philippin Carlo Francisco Manatad (La Fabrique 2016), produit par Armi Rae Cacanindin (La Fabrique 2016) est en sélection à La Semaine de la Critique. Il est à noter également que le nouveau projet Day After Tomorrow du réalisateur du Bangladesh Kamar Ahmad (La Fabrique 2014) est présenté à l’Atelier de la Cinéfondation et que la productrice, Liang Ying (La Fabrique 2015), produit le projet chinois Ningdu également présenté à l’Atelier.
 
 
Images
  •   Aala Kaf Ifrit (La belle et la meute) de Kaouther Ben Hania © Cinetélefilm, Tanit Films, Jour2fête