Text Resize
-A A +A
Se Connecter

 
 

Compagnie Nathalie Béasse à Venise

Nouveau directeur de la Biennale de théâtre de Venise, Antonio Latella signe une 1ère édition dédiée aux femmes metteurs en scène. Nathalie Béasse y présentera quatre spectacles et une masterclass, avec le soutien de l’Institut français et de la région Pays de la Loire.
Sous forme de focus, neuf artistes internationales sont invitées à montrer chacune plusieurs pièces de leur répertoire. La Biennale de théâtre de Venise, manifestation reconnue internationalement, représente une opportunité d’envergure pour le développement de la diffusion de la compagnie, l’élargissement de son réseau professionnel et le développement de son rayonnement artistique et médiatique.
 
La possibilité de présenter plusieurs spectacles permettra à un grand nombre de programmateurs étrangers de découvrir le travail mené depuis plus de 15 ans par Nathalie Béasse et son équipe. Cette carte blanche permet d’affirmer le choix de la compagnie de continuer à faire tourner les pièces du répertoire et de privilégier l’accueil de plusieurs spectacles dans une même structure, permettant ainsi de créer du lien avec un territoire et ses habitants. La master class est également un temps important de rencontres, d’échanges de pratiques artistiques professionnelles qui peuvent faire naître de futures collaborations.
  • Le bruit des arbres qui tombent (création 2017) : 28 juillet / Teatro Piccolo Arsenale
  • Roses : 29 juillet / Teatro alle Tese
  • Tout semblait immobile : 30 juillet / Tese dei Soppalchi
  • Happy child 31 juillet / Teatro Piccolo Arsenale
  • All you need... master class : 11 et 12 août / Sale d'Armi
 
 
 

Nathalie Béasse

Formée en arts visuels aux Beaux-Arts puis au CNR Art Dramatique d'Angers, Nathalie Béasse suit un parcours où se croisent différentes formes artistiques Nathalie Béasse suit un parcours où se croisent différentes formes artistiques ; de 1995 à 2000, elle participe au collectif ZUR (Zone Utopiquement Reconstituée) qui regroupe des plasticiens, scénographes et performers. Elle s'oriente vers une recherche plus autonome et personnelle, et crée sa propre compagnie en mars 1999. Une première phase de création interroge la relation du corps à l'objet, à la narration, à la frontière du théâtre et de la danse : Trop-plein en 1999 (prix jury professionnel et prix du jury étudiant au Festival International de Théâtre des Amandiers de Nanterre en juin 2000), last cowboys en 2001, landscape en 2004. Elle crée happy child en 2008, wonderful world en 2011, tout semblait immobile en 2013 et ROSES en 2014, spectacles toujours en diffusion. De septembre à décembre 2016, Gwenaël Morin a proposé à Nathalie Béasse une carte blanche dans son théâtre permanent - Théâtre du point du jour à Lyon. Parallèlement à cette écriture de plateau, elle développe depuis 2005 une série de performances In Situ conçues pour un environnement urbain ou un paysage. Elle réunit sur de courtes durées des comédiens, danseurs ou musiciens et crée des narrations visuelles : doorstep, goodnight, sunny, so sunny, météorites.
 
En savoir + sur la Compagnie Nathalie Beasse