Text Resize
-A A +A
Se Connecter

 
 

Croisements en Chine, 13e édition

Croisements, premier festival étranger en Chine et plus grand festival français à l’étranger, ouvre sa 13e edition avec une rétrospective Boltanski et l’exposition de la Fondation Cartier pour l’art contemporain « A Beautiful Elsewhere ».

Le Festival Croisements

En treize ans, Croisements est devenu le premier festival étranger en Chine, et le plus grand festival français à l’étranger. Chaque printemps, le festival sélectionne le meilleur de la création française et promeut les « croisements » artistiques franco- chinois, dans de nombreuses disciplines : théâtre, danse, musique classique et contemporaine, musiques actuelles, arts visuels, nouveaux médias, cinéma et livre. En 2017, Croisements a attiré plus de 4 millions de spectateurs dans 30 villes de Chine continentale et sur les plateformes chinoises de livestreaming. Au programme : le Prix Marcel Duchamp, Christian Boltanski, la Fondation Cartier pour l’art contemporain, Philippe Ramette, Les Siècles et Dominique Brun, Orfeo 55, Debussymania, Vanessa Wagner, Blandine Savetier (Neige), Caroline Guiela Nguyen (Saigon)...
 
L’édition 2018
Trois parrains, qui sont aussi de grands artistes, accompagnent cette 13e édition du festival : l’actrice Zhang Yuqi, le compositeur Tan Dun et l’écrivain Liu Zhenyun. Au programme de cette édition, un singulier cinquantenaire dans l’histoire culturelle et politique française, auquel la Chine n’est pas totalement étrangère : celui de Mai 68, et sur lequel ’exposition L’Art c’est vous ! conçue par Eric de Chassey, reviendra sur ce grand mouvement de rupture. L’autre anniversaire au cœur de cette édition est un centenaire, celui de Claude Debussy : un panel exceptionnel d’interprètes (Philippe de Chalendar, Vanessa Wagner, Zhang Liping, les comédiens et musiciens de Monsieur Croche, le Quatuor Philéas, Marie Vermeulin et le duo Játékok) lui rendra hommage. Au-délà de ces temps forts, en écho à notre temps, les thématiques des migrations, de la douleur de l’exil mais aussi de la joie du mélange seront au centre de cette programmation pluridisciplinaires 2018.
Cette année, Croisements sera ainsi inauguré, une fois n’est pas coutume, à Shanghai, avec une rétrospective de Christian Boltanski et A Beautiful Elsewhere, la première exposition en Chine de la Fondation Cartier pour l’art contemporain

 

Cette année, le Festival se déploiera dans 30 villes chinoises :
Beijing / Chengdu / Changsha / Changchun / Chongqing / Dalian / Fuzhou / Guangzhou / Guiyang / Hangzhou / Harbin /  Hefei / Kunming / Kunshan / Mianyang / Nanchang / Nanjing / Nanning / Ningbo / Shanghai / Shenyang / Shenzhen / Shunde / Taiyuan / Tianjin / Xiamen / Xi Ning / Yuxi / Wuhan  

 

Double première de Christian Boltanski et de la Fondation Cartier pour l’art contemporain

L’inauguration du festival Croisements se déroulera à Power Station of Art à Shanghai, avec la première rétrospective de Christian Boltanski, qui se déploiera ensuite pour un second volet au Red Brick Art Museum à Pékin à l’automne.
Parallèlement à cet événement, l’exposition de la Fondation Cartier pour l’art contemporain, « A Beautiful Elsewhere » déploiera, sur 3000 m2, plus de 300 œuvres de cette exceptionnelle collection qui réunit artistes, penseurs et scientifiques, de Jean-Michel Alberola à Raymond Depardon, de Takeshi Kitano à David Lynch, de Cai Guo Qiang à Cheri Samba, et qui font la singularité de cette collection remarquable. La Fondation Cartier, guidée par Fei Dawei, a également invité trois artistes chinois, Gao Shan, Hu Liu et Li Yongbin, à faire dialoguer leurs œuvres avec celles de la Collection.
 
Storage Memory -  Rétrospective Christian Boltanski
Commissaire d’exposition : Jean-Hubert Martin
du 24 avril au 22 juillet 2018
Power Station of Art, Shanghai
 
 
 
En savoir +