Text Resize
-A A +A
Se Connecter

 
 

Danse l’Afrique danse ! Deuxième étape à Yaoundé

Le festival Abok I’Ngoma accueille la deuxième plate-forme régionale Danse l’Afrique danse ! du 21 au 29 novembre 2014 à Yaoundé au Cameroun.
 
Après Tunis, la deuxième plateforme soutenue par Danse l’Afrique danse ! se tiendra dans le cadre du Festival Abok I’Ngoma d’Élise M’Balla au Cameroun, du 21 au 29 novembre 2014.
Le Festival Abok I’Ngoma est l’occasion de découvrir les pièces de Yaya Sarria et Kingsley Odiaka, accompagnées par l’Institut français dans le cadre des résidences de Danse l’Afrique danse ! et d’organiser des temps de rencontres entre professionnels.
 

Danse l’Afrique danse!

 
« Danse l’Afrique danse ! » s’inscrit dans une démarche globale d’accompagnement de jeunes équipes artistiques et de professionnalisation de la filière danse. Pour sa dixième édition, « Danse l’Afrique Danse ! » fait peau neuve en adoptant un format triennal. Les deux premières années permettent le repérage et l’accompagnement de nouveaux chorégraphes dans leur processus de création. Au cours de ces deux années, les œuvres produites par les artistes sont également présentées au public lors de quatre plates-formes régionales, en Tunisie, au Cameroun, au Sénégal et au Mozambique. Novembre 2016 verra l’aboutissement de ce travail dans le cadre du festival « Dialogues de corps » et du Festival international de danse de Ouagadougou (FIDO), organisés au Burkina Faso.
 
Créé en 1995 et devenu depuis une référence de la scène africaine, « Danse l’Afrique danse ! » met à l’honneur les créations chorégraphiques les plus emblématiques du continent africain. Cette grande manifestation s’inscrit dans une démarche globale de dialogue avec les opérateurs les plus actifs du secteur de la danse sur le continent et d’accompagnement sur la durée, de jeunes équipes artistiques.
 
 

Programmation 2014 du festival Abok I’Ngoma

 
La 7e édition du festival de danse et percussions Abok i Ngoma se déroule du 21 au 27 novembre 2014 à Yaoundé à l’Institut français du Cameroun, au Goethe Institute et au Palais des Congrès.
 
Plateforme internationale crée en 2002 à Yaoundé au Cameroun, conventionnée par le Ministère des Arts et la Culture, le festival Abok I’Ngoma diffuse des spectacles de danse contemporaine, patrimoniale et urbaine mais aussi des spectacles de percussions. Il est le trait d’union, au coeur de la danse en Afrique, entre le son et le geste. En marge des spectacles se déroulent des ateliers et des masters classes. Par ailleurs, entre deux éditions du festival se tiennent des formations en danse et en chorégraphies animées par des artistes du Cameroun et d’ailleurs.
 
Pour l’édition 2014, Abok I'Ngoma propose:
 
  • Des spectacles en salle et hors sites: 32 compagnies en provenance de 14 pays donneront  des spectacles dans les salles et dans les espaces hors murs.
  • Des ateliers de danses et de percussions portes ouvertes: chorégraphes et percussionnistes camerounais et étrangers se succèderont toute une journée pour animer des ateliers de danse patrimoniale, danse contemporaine, danse de salon et de percussions ouverts au public et aux danseurs invités.
  • Un Village du festival: lieu de convivialité et vitrine de la créativité artistique qui abritera des expositions, des ateliers, des causeries, des animations et des rencontres.
  • Une conférence-débat télévisée et radio: sur le thème « quel avenir pour le danseur et chorégraphe en Afrique? ».
  • Des Milan mi abok: discussions autour de spectacles présentés la veille se feront tous les matins en présence des journalistes, du public, des chorégraphes et des compagnies qui se sont produites.
  • Des Rencontres: tous les jours au village du festival les artistes pourront rencontrer des personnalités invitées et des personnes ressources qui présenteront leurs structures et discuteront avec elles de leurs activités. La parole sera donnée aux jeunes opérateurs culturels qui organisent des évènements sur la danse et la percussion.
  • Des After Show Hip-Hop’Timistes et Azonto.
  • Le carnaval des  fans clubs des universités du Cameroun.
 
 
 
Images
  •   Affiche Festival Abok I'Ngoma 2014  
  •   Compagnie Imed Jemaa, "Hasra & Vertige" © DR  
  •   Compagnie Solik © DR  
  •   Merlin Nyakam, "Organicus" © DR