Text Resize
-A A +A
Se Connecter

 
 

Exposition « Made in Korea » à la Cité internationale des arts

Organisée dans le cadre de l'Année France-Corée 2015-2016, l'exposition « Made in Korea » cherche à élargir la compréhension de l'art contemporain coréen à travers les œuvres de quatre artistes emblématiques des tendances des 20 dernières années.
 
Le 18 février 2016 a été inaugurée à la Cité internationale des arts l’exposition « Made in Korea », vitrine des tendances de l'art contemporain coréen.
 
L’exposition rassemble les œuvres de quatre artistes sud-coréens : Kim Young-sup et ses œuvres aux ambiances sonores et visuelles originales, Lim Hyunlak et ses peintures poétiques et aléatoires, Park Yooyoung au surréalisme traditionnel et Lee Eunsil et ses peintures oniriques.
 
Le titre de l’exposition, choisi en référence au cachet appliqué sur les étiquettes des produits, véhicule la notion de fierté et de confiance du monde de l’art coréen dans ces quatre artistes représentatifs de ces 20 dernières années, entre tradition, réappropriation et invention.
 
Cette exposition est le premier volet d’une exposition croisée proposée dans le cadre de l'Année France-Corée 2015-2016. Elle sera suivie, en novembre 2016, de l’exposition de quatre artistes français en Corée à Daegu, au Musée d’art Kyungpook. Les deux expositions sont placées sous le parrainage de l’université Paris I Panthéon-Sorbonne et du Noosphere Contemporary Art. Hyo-Yeun Kang, directrice du Noosphere Contemporary Art Lab, Françoise Docquiert, maître de conférence à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, et Mariannne Derrien, commissaire indépendante, en assurent le commissariat.
 
 

Les quatre artistes de « Made in Korea »

Kim Young-sup
Diplômé de l’université Sejong à Séoul, Kim Young-sup poursuit ses études au département des Arts visuels du Saar College of Fine Arts à Sarrebruck en Allemagne. Travaillant essentiellement le son et les installations, il met en parallèle images visuelles et ambiances sonores pour recréer des œuvres originales.
 
Lim Hyunlak
Diplômé en arts visuels de l’Université nationale de Séoul, Lim Hyunlak est un artiste-performer, travaillant sur les sensations liées au vent, au souffle qu’il transpose également en peinture. Sa conception artistique laisse la place à l’accidentel et à l’aléatoire dans la production de ses œuvres. Il travaille toujours à la manière des artistes gestuels par l’emploi de pinceaux sur le papier traditionnel coréen et laisse une trace unique reproduisant une marque unique.
 
Park Yoonyoung
Diplômée de l'Université de Femmes Ewha à Séoul en 1995, Park YoonYoung travaille et vit à Séoul et à Vancouver. Ses œuvres intègrent la calligraphique classique et le surréalisme et incorpore de nombreuses références culturelles contemporaines s'étendant de la fiction, des films documentaires et des jeux. Elle a reçu de nombreuses distinctions dont le prix de la Fondation Hermès.
 
Lee Eunsil
Diplômée de l’Université nationale de Séoul, Lee Eunsil a été récemment désignée « artiste prometteur » par le Musée national d'art moderne et contemporain de Corée et le Leeum Samsung Museum of Art. Sa peinture semble être une représentation de scènes de rêve, mais incluant une peinture orientale très structurée. Elle présente les icônes taboues – le désir, le sexe et l'excrétion dans des scènes oniriques – qui se révoltent contre la tradition et les valeurs conservatrices encore présentes dans la société coréenne.
 
Informations pratiques
« Made in Korea »
19 février – 8 mars 2016
Cité internationale des arts
18 rue de l’Hôtel de Ville
75004 Paris
 
 

Photo : Cable, Ceramics and Sounds, de Kim Young-sup
 
 
Images
  •   "A stroke flows into the river", de Lim Hyunlak  
  •   Lee Eunsil  
  •   Park Yoonyoung