Text Resize
-A A +A
Se Connecter

 
 

Festival Croisements 2017

Découvrez la programmation foisonnante de la 12ème édition du festival Croisements, qui présente jusqu'au 9 juillet 2017 plus de 200 événements dans 30 villes de Chine.
La Chine a connu ces dernières années un développement exponentiel de ses équipements culturels : 5000 musées, 3000 salles de spectacle, et 41 000 écrans de cinéma maillent le territoire. Ces équipements disposent souvent de moyens financiers importants, malgré la permanence de certaines pesanteurs. La Chine est ainsi devenue un des premiers marchés de la planète pour la culture, du cinéma et des plateformes de musique en ligne au spectacle vivant et à l’art contemporain et ce afin satisfaire la demande d’une classe moyenne de plus en plus exigeante et... solvable. Croisements est une vitrine de la création et du patrimoine français qui met en avant le rôle essentiel des artistes et de leur liberté dans la réflexion sur le monde, et facilite leur développement de carrière dans environnement stimulant et en mutation constante.
 
Coordonné par l’ambassade de France, soutenu par l’Institut français et de nombreux mécènes, Croisements a lieu du 6 mai au 9 juillet dans 30 villes. Il est le premier festival étranger en Chine et le plus important festival français à l’étranger (15 millions de spectateurs). Parrainé par des artistes locaux tels que le réalisateur Jia Zhangke et Cui Jian, le « père du rock chinois » qui chanta sur la place Tiananmen, sa 12e édition se déploie de Pékin à Changsha, de Zhuhai à Shanghai, de Canton à Kunming, et inscrit ses événements dans une dynamique d’itinérance à travers le pays, notamment pour satisfaire l’appétit culturel grandissant des villes dites « de 2e rang ».
 
 
 
Les collections d’art moderne du musée de Saint-Étienne seront exposées à Pékin, Chengdu et Wuhan. Une sélection des lauréats du prix Marcel Duchamp pourra être admirée à Pékin (Red Brick) et à Canton (Times Museum). Shanghai, par le rang qu’elle a acquis dans l’art contemporain, occupe une place à part : les installations visuelles et sonores de l’exposition Listening to Transparency du GRAME (projet soutenu dans le cadre de la convention Institut français + Ville de Lyon), les œuvres de Philippe Parreno y seront présentées, avant de laisser la place à une exposition de C. Boursier-Mougenot en septembre et à l’ouverture d’un Centre Pompidou provisoire, en 2018.
 
Un grand réseau de salles de spectacle, encore sous-exploité, permet de faire profiter le public du meilleur de la musique française : si l’ensemble Correspondances ne s’est produit qu’une fois dans le pays, pour un très acclamé Concert Royal de la Nuit à Zhuhai, également accompagné via le partenariat Institut français + Ville de Lyon, l’Orchestre de Radio France et l’Orchestre des Champs-Elysées se seront produits à Pékin, Shanghai, Nankin, Changsha, et Zhongshan, et les solistes Vanessa Wagner (piano) et Marc Coppey (violoncelle) auront totalisé, à eux deux, pas moins de 10 concerts dans 9 villes. De même, malgré́ des difficultés récurrentes liées à la censure, la Chine est devenue un pays important pour le live : Joyce Jonathan y entame sa 5ème tournée, et ce sont plus de 15 groupes qui se produisent dans le pays à l’occasion des French Miracle Tour et French Music Rendez-vous, et de la Fête de la musique.
 
Si la danse contemporaine est dépourvue de tradition et de soutien public, elle n’en attire pas moins un public jeune et urbain. Les tournées de Pierre Rigal, Josef Nadj, Maud le Pladec, et Carolyn Carlson témoignent de l’ambition de Croisements de présenter le constant renouvellement des formes de la scène française.
 
Dans le théâtre, la mise en scène de L’Avare de Molière par de Ludovic Lagarde (tournée prévue dans 5 villes) côtoie deux importantes pièces d’Avignon 2016 : le Radeau de la Méduse, de Georg Kaiser, mis en scène par Thomas Jolly, et les douze heures de représentation du 2666 de Julien Gosselin, signes de la vitalité d’un théâtre français que le sur-titrage rend accessible à tous.
 
Enfin, les artistes français témoignent d’un intérêt croissant pour la Chine et y puisent leur inspiration. Après le succès de la version chinoise de Clôture de l’amour, Pascal Rambert y recrée Le début de l’A, l’ensemble Doulce Mémoire et le Théâtre d’ombres de Changsha créent un spectacle mêlant musique Renaissance et théâtre d’ombres chinois (grâce notamment au soutien de la convention Institut français + Centre-Val de Loire), la photographe Maï̈ Lucas pose son regard sur la jeunesse des rues de Kunming et Changsha, et le plasticien Claude Lévêque y termine une résidence d’un mois, qui donnera lieu à de nouveaux projets dès l’été 2017. 
 
 
Zoom sur quelques temps forts de la programmation :
 

HAUTE TENSION - Regard sur la scène française à travers huit lauréats du prix Marcel Duchamp

Kader ATTIA, Latifa ECHAKHCH, Cyprien GAILLARD, Dominique GONZALEZ-FOERSTER, Laurent GRASSO, Mathieu MERCIER, Julien PRÉVIEUX et Tatiana TROUVÉ.
Commissaire : Alfred PACQUEMENT assisté de Daphné MALLET 
Avec quelque 70 artistes distingués par le prix Marcel Duchamp depuis sa création en 2000, le prix Marcel Duchamp offre un large panorama des différentes tendances de l’art contemporain en France. L’organisation d’expositions autour des artistes distingués par ce prix de collectionneurs, apporte un éclairage précieux sur l’effervescence actuelle de la scène française. Une cinquantaine d’expositions sont à mettre à l’actif de l’ADIAF, dont une quinzaine à l’international. Forte de la notoriété du prix et du nouvel élan acquis en 2016, l’ADIAF reprend sa tournée internationale. Cinq grands rendez-vous sont programmés au premier semestre 2017, dont deux grandes expositions en Chine, à Pékin et à Canton, organisées avec le soutien de l’Ambassade de France en Chine et de l’Institut français, dans le cadre de la 12ème édition du Festival Croisements. L’exposition HAUTE TENSION (Red Brick Art museum, Pékin) et HAUTE TENSION 2 (Times museum, Canton) rassemble huit artistes lauréats du prix Marcel Duchamp particulièrement investis dans leur approche sans concession du monde d’aujourd’hui. Une approche sensible, parfois critique, qui prend en compte la circulation de informations, l’impact des nouvelles technologies, les développements urbains, la mémoire des conflits… Haute Tension, pour signifier ce refus de neutralité provenant d’artistes en débat avec la société contemporaine et ses contradictions. L’art est ici message, réflexion, champ d’investigation. Mais aussi, Haute Tension comme transmission d’énergie : par la manipulation des images ou la construction d’espaces imaginaires, ces artistes donnent à voir un monde sous tension, réinventé bien que fondé sur le réel et imprégné de poésie.
 
28 mai – 27 août 2017 à Pékin - Red Brick Art Museum 
3 juin – 23 juillet 2017 à Canton - Times Museum
 
 

FOCUS SUR LA DANSE CONTEMPORAINE

Quatre grandes figures de la danse contemporaine des années 1970 à aujourd’hui se produiront en Chine, donnant à voir au public chinois l’originalité de leur vocabulaire chorégraphique. Plutôt que de chorégraphie, Carolyn Carlson préfère parler de poésie visuelle. Née en Californie, grande figure de la « Nouvelle danse française », elle livre avec Seeds « une ode à la graine, source sacrée », plaidoyer dansé pour la préservation de la Terre à destination des petits et grands. Créé à la Biennale de Venise en 2001, Petit psaume du matin est un duo intime du chorégraphe hongrois Josef Nadj et Dominique Mercy, danseur d’exception et compagnon de route de Pina Bausch, sur le dialogue, l’amitié et le vieillissement du corps. Ancien athlète de haut niveau, ancien étudiant en économie mathématique et en cinéma, c’est sur le tard que Pierre Rigal (né en 1973) est venu à la danse. En Chine, il présente le solo Erection, sa toute première création (2003), qui met en scène le passage d’un homme de la position couchée à la position debout, et Standards (2012), une pièce sur l’individu et le collectif avec huit danseurs hip-hop. Cette diffusion est accompagnée par l’Institut français et la Ville de Toulouse dans le cadre de leur convention commune. Maud Le Pladec, récemment nommée à la direction du CCN d’Orléans est devenue en quelques années une figure majeure de la danse contemporaine, travaillant sur les rapports entre musique et danse.
Dans Poetry, partition pour deux danseurs et un musicien, les gestes sont-ils dictés ou portés par les envolées de la guitare électrique ?
 
 

Fête de la musique

La Fête de la musique en Chine recevra, du 17 au 25 juin, plusieurs groupes de la nouvelle scène française. Colours in the Street, Las Aves, Taiwan MC, King Krab et French 79 viendront cette année à la rencontre du public chinois. Soutenu par l’Institut français Paris, cet événement offre l’occasion de réunir les talents émergents de la scène française et chinoise dans 10 villes de Chine pour une série de concerts gratuits et ouverts au plus grand nombre. Comme en 2016, un partenariat avec la plateforme vidéo PPTV permettra de diffuser les concerts de la Fête de la Musique en livestream et démultiplier leur public. A noter que la venue des trois groupes marseillais King Krab, Taiwan MC et French 79 (dont la présence est soutenue dans le cadre de la convention Institut français + Ville de Marseille) vient fêter les 30 ans du jumelage Marseille-Shanghai.
 
A noter que le groupe Las Aves est lauréat 2017 du FAIR, et leur tournée s’inscrit dans le cadre du partenariat entre l’IF et ce dispositif d’accompagnement de la scène musiques actuelles.
 
 

FÊTE DES BULLES

Lancée à Pékin puis reprise en échos dans quatre villes (Changchun, Shanghai, Xiamen et Kunming), la Fête des Bulles a connu en 2016 un grand succès auprès du public comme des médias. Elle se veut la preuve
Des grands noms de la bande dessinée pour adultes et du roman graphique viendront montrer qu’en Chine comme en France, la bande dessinée n’est pas qu’un divertissement pour enfants mais relève d’une véritable exigence scénaristique et artistique : Jean-Marc Rochette (Le Transperceneige), Jul (La planète des sages), Lu Ming (Hard Melody), Li Zhiwu (Au Pays du Cerf blanc), Pénélope Bagieu (Les Culottées), Chu Mi (Yinyin et le signe du dragon), Yao Ren (Les petites contemplations), Zou Jian (Le repos de la Galeine), Edmond Baudoin (Peau d’âne) et Thierry Robin (Rouge de Chine).
La Fête des Bulles se déclinera à Pékin, Changchun et et Changsha.
 
 

COMÉDIES FRANÇAISES

Dix grandes comédies françaises voyageront de Pékin à Shenzhen en passant par Qingdao, Jinan, Tianjin, Chongqing, Kunming, Nankin à l’occasion du festival Croisements.
En hommage à nos comédies tricolores, l’Institut français de Pékin offre l’occasion de redécouvrir des figures incontournables, comme l’inénarrable Louis de Funès (La Grande VadrouilleL’Aile ou la cuisse), Jean-Paul Belmondo (L’homme de Rio), Jacques Tati (Jour de Fête), Thierry Lhermitte (Quai d’OrsayUn indien dans la ville) ou encore Catherine Deneuve (Le sauvage) et la présentation du film de Jacques Tati, Jour de fête. La jeune génération est également à l’honneur avec Les Malheurs de Sophie de Christophe Honoré ou encore Les garçons et Guillaume, à table ! de Guillaume Gallienne, preuve que le cinéma français n’a pas perdu de son insolence. Plusieurs générations d’acteurs et de réalisateurs français qui se succèdent pour vous donner un tour d’horizon de la richesse et de la drôlerie des Grandes Comédies françaises.
Dix comédies françaises classiques voyageront dans huit villes chinoises
Wang Taili a été l'invité d'honneur de cette ouverture et le parrain de la rétrospective. Wang Taili est un acteur et chanteur chinois incontournable, membre des Chopstick Brothers, et auteur du tube de l'année 2014 en Chine « Little Apple », vu près de 500 millions de fois et récompensé par le prix « International Song Award » lors des American Music Awards 2014 à Los Angeles.
« J'aime bien les comédies françaises. Il y a beaucoup de films français excellents qui pourraient être refaits ou adaptés en Chine. J'espère toujours qu'il y aura plus d'occasions de communiquer avec les cinéastes français », a déclaré Wang Taili, quand il lui a été demandé s'il serait intéressé par tourner un film avec des acteurs ou réalisateurs français ou en France.
 
 
En savoir + sur le festival Croisements 2017