Text Resize
-A A +A
Se Connecter

 
 

Festival D'Days : la Villa Kujoyama à Paris

Dans le cadre du festival D’Days et de son partenariat avec la Villa Kujoyama, le musée de la Chasse et de la Nature présente les projets de plusieurs lauréats 2016 du programme de résidences de l’Institut français à la Villa Kujoyama.
Les trois projets – « Uramado », « L’ombre de la nourriture » et « Objets hybrides pour les wagashi »  sont exposés pendant toute la durée du festival D'Days, du 2 au 14 mai 2017.
 
 

« Uramado » de Julie Stephen Chheng et Thomas Pons

 
« Uramado » signifie « fenêtre » et « verso » en japonais. Ce mot incarne l’imbrication d’univers en tant que projection mentale. En travaillant des fenêtres en papier avec la réalité augmentée, les deux créateurs lancent des ponts entre le réel et le virtuel. Julie Stephen Chheng et Thomas Pons sont diplômés de l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs. L’un réalisateur de films d’animation et de clips vidéo, l’autre graphiste et auteure de livres transmédias, ils réalisent ensemble des projets mêlant design, image et animation en utilisant la réalité augmentée.
À l’occasion du festival, ils proposent un parcours ludique où le public du musée pourra animer différentes images présentes à travers les salles grâce à une application à télécharger. Un monde onirique se révèle, mêlant réminiscences japonaises à la singulière collection du musée.
 
En savoir + sur leur résidence à la Villa Kujoyama
 
Le 10 mai 2017 de 16h30 à 18h, le musée de la Chasse et de la Nature propose « Tour de table » – une rencontre avec Felipe Ribon, Ryoko Sekiguchi et Anne Xiradakis, également lauréats du programme de résidences de l’Institut français à la Villa Kujoyama en 2016.
En savoir +
 
 

« L’ombre de la nourriture », de l’écrivaine Ryoko Sekiguchi et du designer Felipe Ribon

 
Avec « L’ombre de la nourriture », l’écrivaine Ryoko Sekiguchi et le designer Felipe Ribon mènent une réflexion commune autour de la part invisible qui constitue notre alimentation. Une tentative d’observer la nourriture en trois dimensions et d’ausculter son ombre. Si le Japon s’est imposé ici comme terrain de recherche, c’est précisément par le contraste qu’il incarne entre l’image d’un pays de haute gastronomie, et le condensé de toutes les craintes actuelles en matière d’alimentation.
 
 
 
 
 
 
 

« Objets hybrides pour les wagashi »  de la designer Anne Xiradakis

 
Avec « Objets hybrides pour les wagashi », la designer Anne Xiradakis a développé trois séries d’objets qui peuvent autant présenter les pâtisseries japonaises que leur donner forme ou motif. Trois séries comme trois hypothèses d’hybridation de ces objets. Ces formes ont été développées en étudiant les gestes, outils et archives des pâtissiers.
 
 
 
 
En savoir +
 
 

La Villa Kujoyama

Résidence de créateurs français et japonais située à Kyoto et créée en 1992, le Villa Kujoyama est un lieu de recherche et de création unique en son genre au sein du dispositif de coopération culturelle du Ministère des Affaires étrangères. La Villa Kujoyama est une résidence de créateurs inscrite dans le dispositif culturel français au Japon (Institut français du Japon) dont elle est l’un des cinq établissements sur l’archipel. Elle accueille chaque année en moyenne 12 projets de créateurs confirmés qui souhaitent y développer un projet en lien avec le Japon. Ses pensionnaires sont appelés à nouer des relations de travail non seulement avec les milieux artistiques, universitaires, culturels de la région du Kansaï mais aussi avec ceux de l’ensemble de l’archipel. Depuis son ouverture, la Villa Kujoyama a accueilli près de 300 résidents, dans les champs les plus variés de la création artistique, dont les métiers d’art.

Pour la rénovation de ses bâtiments, la Villa Kujoyama a bénéficié du soutien de Pierre Bergé. La Fondation Bettencourt Schueller est, quant à elle, mécène de ses nouveaux programmes de résidence.

 
En savoir +
 
 
 
 
 
 
 
                
 
 
Images
  •   « Uramado » de Julie Stephen Chheng et Thomas Pons @ Julie Stephen Chheng  
  •   « Uramado » de Julie Stephen Chheng et Thomas Pons @Julie Stephen Chheng  
  •   « Animated chronicles » de Julie Stephen Chheng et Thomas Pons @ Julie Stephen Chheng  
  •   Ombre de la nourriture © Felipe Ribon  
  •   Ombre de la nourriture © Felipe Ribon  
  •   Ustensiles à présenter 1, Café éphémère 23 avec Kaoru Watanabe © Anne Xiradakis  
  •   Ustensiles à présenter 2, Café éphémère 27 avec Wagashi Asobi © Anne Xiradakis  
  •   Objets pour une cérémonie de la pâtisserie, projet imaginé en collaboration avec le maître de thé, Kimura Soshin © Sarah-Anaïs Desbenoît