Text Resize
-A A +A
Se Connecter

 
 

Festival du cinéma français en Roumanie

Une sélection de plus d’une vingtaine de films français, dont un focus sur mai 68, sera présentée dans 9 villes de Roumanie du 26 avril au 6 mai 2018.
A l’initiative de l’Institut français de Roumanie, avec le soutien de l’Institut français Paris et en partenariat avec les distributeurs roumains, une sélection de plus d’une vingtaine de films français répartis dans trois sections ainsi qu’un focus sur mai 68 présenté à l’occasion du cinquantième anniversaire des évènements seront présentés à travers la Roumanie du 26 avril au 6 mai 2018.
Le film de Serge Bozon « Madame Hyde » sera présenté en ouverture.
 
Les films seront présentés au sein de trois sections :
 
Compétition de 1er et 2e longs-métrages
  • En attendant les hirondelles de Karim Moussaoui
  • Le Semeur de Marine Francen
  • Patients de Grand Corps Malade et Mehdi Idir
  • Si tu voyais son cœur de Joan Chemla
  • Comme des garcons de Julien Hallard
  • Pour le réconfort de Vincent Macaigne
 
Semaine des Cahiers du cinéma : « Acteurs en scène »
  • Barbara de Mathieu Amalric
  • Pour le réconfort de Vincent Macaigne (dans les 2 sections)
  • La bande des quatre de Jacques Rivette
  • L’esquive de Abdellatif Kechiche
  • Apnée de Jean-Christophe Meurisse
 
Panorama
  • Madame Hyde de Serge Bozon (film d’ouverture)
  • Félicite de Alain Gomis
  • Une vie violente de Thierry de Peretti
  • De toutes nos forces de Chad Chenouga
  • Ivan Tsarevitch et la princesse changeante de Michel Ocelot
  • La Villa de Robert Guédiguian
  • Jusqu’a la garde de Xavier Legrand (clôture)
 
Focus Mai 68
  • Le Fond de l’air est rouge de Chris Marker
  • Mourir à trente ans de Romain Goupil
  • Milou en mai de Louis Malle
 
Parmi les invités : Marine Francen, réalisatrice du film Le Semeur, Joachim Lepastier, critique aux Cahiers du cinéma,  et Léa Drucker, comédienne pour le film Jusqu’à la garde.
Les films circuleront dans 9 villes : Bucarest, Iasi, Timisoara, Cluj, Constanta, Arad, Brasov, Sfantu Gheorghe, Buzau.
 
Images
  •    
  •   Félicité - Crédit : Andolfi  
  •   Barbara - Crédit : Waiting for cinema  
  •   Patients - Crédit : Mandarin production