Text Resize
-A A +A
Se Connecter

 
 

Hommage à Jean Rouch au Niger et au Mali

L’Institut français, qui conserve et diffuse plus d’une cinquantaine d’œuvres du cinéaste Jean Rouch parmi ses collections, s’associe à l’événement « Rouch 2014, Mémoires vives » qui se tiendra du 14 au 28 février 2014 au Niger et au Mali.
Dix ans après sa disparition accidentelle au Niger, il s’agit de réveiller, de manière critique et pluridisciplinaire, la mémoire toujours vive de Jean Rouch (1917-2004), ethnographe et documentariste français, en relisant son œuvre au regard de l’écriture ethnographique contemporaine et en offrant au public des inédits, au Niger et dans les lieux et des communautés qu’il a étudiés.
 
Au programme de « Rouch 2014, Mémoires vives », du 14 au 28 février 2014 : des projections de films à Niamey, à Firgoun et Ayorou (Niger) ainsi qu’à Bandiagara (Mali) avec le concours du Cinéma numérique ambulant, une exposition « Le Serment de Bamako » et un volet professionnel avec un colloque universitaire, critique et pluridisciplinaire sur l’œuvre de Rouch ainsi qu'un atelier de réalisation à partir de l’héritage de Rouch dans le documentaire ethnographique.
 
 

Projections

Également :
 
Du 6 au 12 février 2014 , à Ayorou et Firgoun au Niger, par le Cinéma numérique ambulant
Du 16 au 23 février, à Niamey
En mars : au Mali, par le Cinéma numérique ambulant
 
 

L'exposition « Le Serment de Bamako  »

Les photographies prises par Jean Rouch et Pierre Ponty au cours de la descente en pirogue du fleuve Niger en 1946-1947 retracent quelques étapes marquantes de leur périple, et témoignent des premières rencontres sur les rives du fleuve.
 
Du 1er au 28 février 2014, au Centre culturel franco-nigerien (CCFN) de Niamey
 
 

Le colloque

Anthropologues, professeurs de littérature comparée, sociologues, cinéastes, documentaristes, étudiants se réuniront les 20 et 21 février pour un colloque destiné à croiser les regards sur l'œuvre de Jean Rouch.
 
Le colloque est organisé avec le concours de l'université de Niamey et du Centre culturel américain.
 
Parmi les nombreux intervenants et artistes internationaux invités, Paul Stoller (États-Unis), Bernd Mosblech (Allemagne), Bernard Surugue (France), Andréa Paganini (France), Jean-Marie Teno (France, Cameroun), Jocelyne Rouch (France), Paul Stoller (États-Unis), Dioulde Laya, Mariama Hima, Antoinette Tidjani Alou (Niger)...
 
Les 20 et 21 février 2014, au Centre culturel franco-nigerien (CCFN) de Niamey
 
 

Un  film-atelier, Cocorico, Monsieur Jean !

Discussions, préparations, tournage , montage, etc. autour des méthodes et de la vision de Jean Rouch, encadrés par un tandem franco-allemand (Benrd Mosblech et Andrea Paganini) à 4 jeunes réalisateurs nigériens tout au long du mois de février 2014 au Niger.
 
 
 
« Rouch 2014, Mémoires vives » est organisé par l’Ambassade de France au Niger, la Fondation Jean Rouch (Paris), le Centre culturel franco-nigérien (CCFN), en partenariat avec le centre culturel américain, l'ambassade d'Allemagne au Niger, l'Université Abdou Moumouni de Niamey, le Centre National de la Cinématographie du Niger, l’école audiovisuelle IFTIC et le cinéma numérique ambulant (Niger et Mali).
 
Cet hommage précède celui organisé à Paris à compter du 28 février 2014 à l'Unesco et la programmation dédiée dans le cadre de la 36e édition du festival Cinéma du Réel, au Centre Pompidou, du 20 au 30 mars 2014.
 
 
Plus d'information