Text Resize
-A A +A
Se Connecter

 
 

Hors les murs : lauréats 2016

En 2016, ce sont 30 créateurs qui partent en résidence hors de France pour un séjour d'un à trois mois dans le cadre du programme Hors les murs. Retrouvez la liste des lauréats et le descriptif de leur projet de résidence.
Le programme de résidences Hors les murs est destiné à des créateurs, français ou domiciliés en France depuis plus de 5 ans, souhaitant séjourner à l’étranger, dans le but d’effectuer une recherche pour un projet spécifique.
 
 

Lauréats 2016

Les enfants de Sanchez, autobiographie d’une famille française raconte l’histoire d’une famille française de la banlieue parisienne et le point de vue de chacun des enfants, sur trois mêmes périodes de leur histoire : l’enfance, l’adolescence et l’âge adulte. Comment chacun de ces enfants français, filles et fils d’immigrés, s’émancipe dans sa singularité à partir de son héritage familial, culturel, social et économique au cœur d’un grand pays en pleine évolution.
 
La tournée de chant est une recherche sur quelques chanteuses américaines qui ont eu un rôle marquant dans une « certaine histoire de la musique », par leurs techniques, leurs prises de positions politiques et esthétiques, leurs biographies : Florence Foster Jenkins, Big Mama Thornton, Cathy Berberian, Joan La Barbara, Diamanda Galás, Meredith Monk.
 
​As long as it would take to live it retracera l'histoire d'un jeune cinéaste américain. Enfant, il commence très tôt à tourner des films avec son meilleur ami, Liam. Lorsque celui-ci est tué dans un accident violent à 23 ans, le cinéaste s'enfuit en Europe pour échapper à sa douleur. Il ne retourne aux États-Unis que pour voir les parents et la dernière compagne de Liam. En partageant le deuil sinueux de ses proches, il retrouve un lien avec son ami disparu, et commence à prendre conscience qu'il en était amoureux.
 
Gens de Jérusalem : Après un premier voyage en Israël en 1962, l'auteur a longtemps remis un deuxième voyage tant il lui semblait que ce pays qu'il voyait comme un phare de la démocratie se transformait peu à peu en forteresse. Mais lors d'un deuxième voyage en 2013, ses rencontres à l'Est comme à l'Ouest de la ligne verte, ont bouleversé ses préjugés. Son projet est donc rencontrer les habitants de Jérusalem qui se côtoient sans se voir et de les faire parler de ce qui les réunit : leur ville. Puis de faire de ces paroles, théâtre. 
 
Nouveaux ornements de Hanoï sera un inventaire photographique des décorations éclectiques des immeubles contemporains sur les routes des faubourgs de Hanoï, œuvres des artisans maçons vietnamiens.
 
A Taste of Ted vise à collecter et incorporer les matériaux chorégraphiques et pédagogiques de Ruth Saint Denis et de Ted Shawn à Jacob’s Pillow, Massachusetts et au Lincoln Center, New York, pour étudier l'influence du delsartisme sur leur travail et leur propre influence sur la première génération de la danse moderne via l'école et compagnie Denishawn.
 
Semiography #2 portera sur une double émergence qui a eu lieu dans les années 1960-70 en Californie :  celle de l'art conceptuel, en particulier à Los Angeles et celle des technologies numériques dont les pionniers s'installèrent à la Silicon Valley. 
 
Terre de glace portera sur l’Islande, pays qui de par sa géographie possède une sorte d’aura filmique : une lumière unique, des lieux désertiques propices à l’incrustation d’effets numériques, pour un projet entre l’archéologie des décors, et la dénumérisation du territoire.
 
Phénomènes est un projet de recherche autour d'équipes de chercheurs qui tentent d'approcher au plus près de phénomènes tels que les tornades, les trous noirs ou les tremblements de terre. L'idée est de s'interroger les modes de fabrication de phénomènes à la fois scientifiques et énigmatiques dans le cadre de laboratoires, ainsi qu’à en questionner la mécanique. Le laboratoire est ici envisagé comme un théâtre du monde où se rejoueraient simultanément l'histoire universelle et l’expérience de la pensée.
 
  • Ghyslaine GAU, danse / performance en arts de la scène (États-Unis)
D’origine afro-caribéenne, Ghyslaine Gau n’a cessé d’aborder la question du corps étranger, du corps hors norme, du corps marginalisé. Elle se rendra à la source des figures libératrices des mouvements afro-américains et d’Angela Davis, aux États-Unis. Quels corps vus d'ici ? D'une mémoire à un mouvement cherchera à interroger, analyser et mettre en perspective la posture et le mouvement du danseur noir dans le paysage de la danse contemporaine française.
 
Bali et le rituel grec antique est un projet d'immersion au côté du dalang I Ketut Sariana. Travailler avec lui et en contexte l'argument d'une tragédie grecque dans ce théâtre bâti sur la mort et le sang, sur la transe de possession et le sacrifice, pourrait nous rapprocher de nos cultures initiatiques ancestrales : de l’orphisme, proche du tantrisme sur le fond, et des rituels dionysiaques.
 
Outremonde est un projet de recherche photographique sur le territoire de Slab City, dans le désert de Sonoran, en Californie. Le contexte historique et migratoire offre d'intéressantes perspectives de réflexion et de développement.
 
 
Yougoslavie portera sur le voyage en train de Nemanja, jeune Franco-Serbe, à la rencontre de la Yougoslavie perdue, de ses légendes, ses paysages et ses ombres. Ce voyage, il l'entreprend un peu comme un touriste en son propre pays, un guide usé datant d'avant la guerre en poche, comme pour ne pas avoir à choisir par quel pays commencer le voyage.
 
Le lion de Guantanamo sera une bande dessinée sur la ville de Guantanamo, abordant, au-delà des considérations politiques en toile de fond, ce lieu du point de vue des hommes qui y vivent et de leur quotidien.
 
Voyages autochtones sera une création radiophonique et acousmatique, se dépliant en une installation multimédia, issue des rencontres  avec des communautés Inuits  et Innus et des enregistrements de leurs mœurs musicales, de leurs rites et pratiques chamaniques.
 
Figures et style - Part 4 est le quatrième volet d'un ensemble d'interviews expérimentales menées avec des immigrés rencontrés à Aubervilliers et dans le sud de l'Italie. Ces interviews consistent à confronter l’exotisme lié à l’accent de la personne avec une langue morte à l’origine de celle parlée dans le pays où cette personne s'est déplacée. En Inde, il s'agit de partir à la rencontre de Rani, un indien rencontré en Italie du Sud, pour continuer cette aventure inachevée.
 
Pax est un voyage mémoriel dans la géographie mouvante, historique et imaginaire, d’une famille. Il se déroule en deux temps et itinéraires. Tran Tu Yen alias « Pax » est déporté en 1931 depuis l’Indochine vers la Guyane française ; en 2016, son petit-fils William effectue 
le trajet inverse et recompose son histoire, entre Nantes, Cayenne et Sapa.
 
A. F. K. explore la question de la version, comme nouvelle condition des objets produits dans une pratique artistique après l’émergence et la prolifération du réseau. Une condition que l’on pourrait conjurer en trois mots : versions – flux – absence.
 
Conférence accessoirisée ou digression sur une toile d’araignée  interroge le nouveau champ de la conférence-performance qui semble coïncider avec l’avènement des outils de pensées et de savoir liés au world wide web. Il consiste à réaliser une expédition dans le Parc National du Nam Kan dans la province du Bokéo au Laos afin d’organiser la captation d’une toile d’araignée géante (néphile dorée) qui sera l’objet et la métaphore filée de cette nouvelle conférence-performance.
 
Je n’ai pas de nom s'ancre dans le mystère de la relation entre l'homme et l'éléphant, sur le territoire de l'animal, et vient se focaliser sur la relation de la mère et de son bébé, à travers un travail plastique et littéraire, par le dessin, la peinture et le texte.
 
Une île à la mer a pour destination une ville imaginaire que l'on appelle New York et que l'artiste cherchera à Reykjavík. Il s'agit pour partie de s'éloigner de sa destination pour mieux l'atteindre.
 
The Good Breast and the Bad Breast – De l’immobilier et de l’allaitement en Amérique est un projet d’exposition performative autour de la figure de l’architecte californien Richard Neutra. La Maslon House à Palm Springs, une de ses maisons les plus iconiques, fut conçue en 1962 pour héberger un couple d’amateurs d’art et leur collection. Mise en vente à leur mort, elle fut rachetée en 2002 par un richissime promoteur immobilier qui se hâta de la raser intégralement au bulldozer. Le projet propose une analyse ubuesque des motivations qui ont pu sous-tendre cet acte iconoclaste.
 
Noche oscura est un travail de recherche littéraire, musicale et iconologique sur les manuscrits des chansons de geste et d’amour courtois du XII et XIIIe siècle, en Espagne et au Portugal. Prenant la forme d’un cycle pour voix, instruments anciens et dispositif électronique, la composition finale alternera moment de restitution de musique ancienne, avec des moments de création, où les gestes musicaux deviennent eux-mêmes, une source à matière-proposition à l’écriture musicale.
 
  • Olivier VADROT, prospectives architecturales & urbaines (Grèce, Turquie)
CAVAE ou Aux origines de l’ « audience » s’attache à l’étude d’un détail souvent ignoré des édifices de spectacle antique : le gradin, son dimensionnement, sa structure, son ergonomie.
 
 
 
 

Photo : L'inachevé @ Julien Lombardi