Text Resize
-A A +A
Se Connecter

 
 

La création contemporaine française en Estonie

Les français José Alfarroba et Tristan Barani proposent au Vaba Lava Art Center de Tallinn une programmation engagée en faveur de la jeune création contemporaine française et européenne.
Pour les saisons 2017/2018 et 2018/2019, l'accent du programme de commissariat de Vaba Lava a été mis sur la culture française et la francophonie.
Pour cette saison, huit projets ont été sélectionnés, qui abordent le thème plus largement de l'appel à projet (Big Data et post-vérité), d'une manière imaginative et ingénieuse, tout en explorant et en employant une large variété d'approches artistiques. La plupart des huit productions sélectionnées transcendent les frontières du théâtre, de la danse, de la musique, des arts visuels, des nouveaux médias numériques et des nouvelles technologies. Axé sur l'approche interdisciplinaire, le programme de la saison 2017/2018 rassemble des artistes tels qu'Alexandre Zeff, qui a présenté sa dernière création BIG DATA le 19 septembre dernier à Tallinn, Armel Roussel, Salvatore Calcagno, mais aussi Rainer Sarnet, Kiur Aarma, Jaak Kilmi ou Andri Luup. Plusieurs productions vont soit impliquer des artistes francophones, des metteurs en scène ou des musiciens de France et de Belgique, soit dialoguer avec la culture française.
 
Armel Roussel présentera du 10 au 13 avril au Vaba Lava sa dernière création L’Eveil du printemps, d’après Frank Wedekind.
 
 

Le Vaba Lava Art Center

Le Vaba Lava Art Center a été créé en mai 2010 avec deux objectifs : offrir des opportunités aux compagnies indépendantes émergentes en Estonie et promouvoir la coopération internationale en organisant des projets communs, des coproductions, des ateliers et des séminaires. Vaba Lava est le premier centre de théâtre du genre en Estonie, car aucune compagnie n’y est résidente. En Estonie, il existe surtout de grands théâtres de répertoire subventionnés par l'État, ainsi qu'un certain nombre de compagnies indépendantes, dont peu ont l’opportunité d'avoir leurs propres moyens de productions.
Ce centre d’art a été fondée par neufs compagnies indépendantes de théâtre et de danse, et vise à leur offrir un espace d'interprétation et de soutien, ainsi qu'un centre de production et un foyer pour de nouveaux travaux expérimentaux et non-conventionnels. Il souhaite devenir un lieu de spectacle jeune, expérimental et innovant, et développer ses relations avec des théâtres ayant des profils similaires à l'étranger.
La manière dont le Vaba Lava est financé et géré est unique dans le paysage théâtral estonien. Il n’y a que du personnel administratif et technique, aucune compagnie résidente, et donc un volet fondamental concernant la coopération internationale et les coproductions et échanges d'idées.
Ainsi, chaque année, une équipe différente de commissaires est sélectionnée : un commissaire international et un assistant commissaire estonien. Pour les saisons 2017/2018 et 2018/2019, ce sont deux commissaires français qui ont été sélectionnés : José Alfarroba et Tristan Barani.
 
José Alfarroba
José Alfarroba est né en 1950 dans le sud du Portugal. Avant de s'installer en France en 1969 pour des raisons politiques, il étudie l'architecture. En France, il a d'abord travaillé pour le Réseau Culture. En 1984, il devient le directeur du théâtre Rutebeuf où il fonde un festival d'arts de la rue appelé Folies Urbaines.
En 1998, il devient directeur artistique du Théâtre de Vanves, et met à l’honneur la danse contemporaine, le théâtre, la musique et le cinéma.
À son initiative, le festival international interdisciplinaire Artdanthé est créé en 1998 au Théâtre de Vanves. Il propose également des spectacles en association avec plusieurs théâtres parisiens (le TCI, l’Odéon-Théâtre de l’Europe, ou encore La Loge pour ne citer qu’eux.
Alors que la danse contemporaine est devenue la pièce maîtresse de ce festival international, il reste ouvert à d'autres domaines tels que le théâtre, la performance, les arts visuels, etc. Le festival est reconnu aujourd'hui pour ses standards de qualité et son soutien aux jeunes chorégraphes et réalisateurs. Boris Charmatz, Dave St-Pierre, Herman Diephuis, Fabrice Lambert, Julien Gosselin, Jérôme Bel, Yves-Noël Genod, Jan Martens, Jeanne Candel, et bien d’autres encore ont été programmés à Artdanthé.
En tant que directeur artistique du Théâtre de Vanves, José Alfarroba a développé plusieurs programmes pour soutenir les artistes émergents. Il a été nommé Officier des Arts et des Lettres par Frédéric Mitterrand, alors Ministre de la Culture, pour son travail de promotion des arts de la scène.
 
Tristan Barani
Après des études de droit et de communication à Paris, Tristan Barani commence à travailler au Théâtre de Vanves en 2006, il est alors en charge de la production et des relations publiques du festival Artdanthé. Depuis 2010, il est responsable du développement des relations internationales du festival avec José Alfarroba, et devient programmateur d’Artdanthé sous la nouvelle direction d’Anouchka Charbey, plus particulièrement chargé de la danse, de la performance, du théâtre et des arts visuels. En 2015, il est nommé expert de la Commission de danse DRAC Île-de-France/ Ministère de la Culture. Actuellement, il mène actuellement un travail important afin de favoriser les échanges artistiques entre la France et la Belgique et il accompagne le travail des jeunes artistes émergents dans le domaine des arts de la scène.
 
Ce programme a été conçu en partenariat et avec le soutien de l’Institut français d’Estonie.
 
Images
  •   L’Eveil du Printemps, d’après Frank Wedekind – Mise en scène Armel Roussel © Hubert Amiel