Text Resize
-A A +A
Se Connecter

 
 

La Fabrique Cinéma de l’Institut français 2017 à Cannes

Le réalisateur philippin Brillante Mendoza est le parrain de l'édition 2017 de la Fabrique Cinéma de l’Institut français, programme soutenant l’émergence de la jeune création cinématographique des pays du Sud sur le marché international.
Brillante Mendoza est le parrain de La Fabrique Cinéma de l’Institut français (anciennement La Fabrique des Cinémas du Monde) cette année. À travers ce choix, l’Institut français a souhaité réaffirmer son attachement à la diversité culturelle et au dialogue des cultures qui sont au cœur de son action.
Après Jia Zhang-Ke, l’an dernier, Brillante Mendoza, est une des figures majeures de ce que l’Asie offre de meilleur au cinéma contemporain. Récompensé à Cannes à deux reprises (prix de la mise en scène pour Kinatay, 2009, prix de la meilleure interprétation féminine pour Ma’Rosa, 2016), Brillante Mendoza accompagne ainsi les réalisateurs et producteurs de La Fabrique Cinéma de l’Institut français pendant leur séjour à Cannes, pour les soutenir dans le développement et la réalisation de leur premier ou second film.
 
10 projets sont choisis chaque année afin de bénéficier d’un accompagnement personnalisé, adapté à l’état d’avancement et au niveau d’expérience professionnelle du tandem réalisateur/producteur. Ils peuvent ainsi mieux appréhender la nécessité de se positionner sur les marchés, développer un réseau professionnel, et conclure des coproductions et des ventes indispensables à la réussite de leur projet.
 
Depuis 2009, La Fabrique a sélectionné 148 réalisateurs et producteurs, en provenance de 56 pays, dont 21 pays francophones et 81 projets de 1er ou 2nd long-métrage. 13 réalisateurs ont reçu l’Aide aux cinémas du monde.
 
 

Les lauréats de La Fabrique 2017

À l’issue d’une sélection internationale, La Fabrique Cinéma de l’Institut français a choisi dix projets (7 projets de premier et 3 projets de deuxième long métrage, un film d’animation et un documentaire), 8 réalisateurs et 3 producteurs, 2 réalisatrices et 7 productrices qui seront invités à Cannes afin de renforcer leurs reconnaissance et financement.
 
AFRIQUE DU SUD : The Sovereign, de Wim Steytler et produit par Cait Pansegrouw (Urucu Media) – 1er long métrage
BRESIL : Amanda and Caio, de Daniel Ribeiro et produit par Diana Almeida (Lacuna Filmes) – 2ème long métrage
CUBA : Shock labor, de Marcos Diaz Sosa et produit par Maria Carla Del Rio (Marinca Filmes) - 1er long métrage
EGYPTE : The Bridge, de Hala Lotfy et produit par Mohamed Samir (Day Dream Art Production) - 2ème long métrage
KENYA : Hawa Hawaii, de Amirah Tajdin et produit par Wafa Tajdin (Seven Thirty Films)- 1er long métrage
LIBAN : The Maiden’s Pond, de Bassem Breche et produit par Jana Wehbe (The Attic) - 1er long métrage
MALAISIE : A Love Of Boluomi, de Kek-Huat Lau et produit par Stefano Centini (Hummingbird Studio) - 1er long métrage
MALI : Renaissance, de Andrey Diarra et produit par Awa Traoré (DS Productions) - 2ème long métrage
MYANMAR : One Summer Day, de Zay Yar Aung (We Ra) et produit par Aiess Alonso (Green Age Film) – 1er long métrage
PEROU: Nuna : The Last Myth Of The Wamani, de Jimy Carhuas Tintaya et produit par Diego Lòpez Mobilia (Origami Studio) – 1er long métrage
 
 
 

Nouveaux succès pour la Fabrique Cinéma de l'Institut français

Pour la première fois, deux films ayant bénéficié du programme de La Fabrique Cinéma de l’Institut français sont également en sélection :
  • Aala Kaf Ifrit (La Belle et la meute) de Kaouther Ben Hania (Tunisie) à Un Certain Regard. La réalisatrice, ainsi que son producteur Habib Attia (Cinetéléfilms), ont participé à La Fabrique 2015.
  • La Familia de Gustavo Rondon Cordova (Venezuela) à La Semaine de la Critique. Le réalisateur, accompagné de sa productrice Marianela Illas (La Pandilla Producciones), a participé à La Fabrique 2014.
 
Par ailleurs, le court-métrage Jodilerks Dela Cruz, Employee of the Month du réalisateur philippin Carlo Francisco Manatad (La Fabrique 2016), produit par Armi Rae Cacanindin (La Fabrique 2016) est en sélection à La Semaine de la Critique.
Il est à noter également que le nouveau projet Day After Tomorrow du réalisateur du Bangladesh Kamar Ahmad (La Fabrique 2014) est présenté à l’Atelier de la Cinéfondation et que la productrice, Liang Ying (La Fabrique 2015), produit le projet chinois Ningdu également présenté à l’Atelier.
 
Depuis trois ans, les films de La Fabrique Cinéma de l’Institut français arrivent en sélection dans les plus grands festivals comme Venise ou Berlin. Trois films sont sortis en salle début 2017 :
Mate-me Por Favor, d’Anita Rocha Silveira (La Fabrique 2012), sélectionné à Venise, est sorti en France en mars.
The Wound, de John Trengove (La Fabrique 2014), qui a fait l’ouverture du Panorama de la Berlinale, est sorti en France mi-avril.
The Road to Mandalay, de Midi Z. (La Fabrique 2012), primé à Venise, est sorti dans les salles françaises fin avril.
 
En savoir + sur la Fabrique Cinéma de l'Institut français
 
 
Découvrez les autres actualités cannoise de l'Institut français :