Text Resize
-A A +A
Se Connecter

 
 

La Fabrique de l’histoire sonde les nostalgies en Europe Centrale

La Fabrique de l’histoire présentera sur France Culture du 18 au 21 décembre une série d'émissions faisant suite à la table ronde « L’Europe centrale, ses nostalgies historiques et l’avenir de l’Europe » organisée à Prague le 13 novembre 2017.
Chaque matin sur France Culture, La Fabrique de l’histoire ambitionne de mieux faire comprendre le lien qui nous unit au passé à travers documentaires, archives commentées et débats. Depuis des années, son producteur Emmanuel Laurentin a su rassembler autour de cette émission quotidienne le public des passionnés d’histoire, tout en accueillant les spécialistes les plus reconnus et en donnant écho à l’actualité de la recherche contemporaine.
 
La semaine spéciale que La Fabrique de l’histoire consacrera à l’Europe centrale du 18 au 21 décembre est le fruit d’un rapprochement entre le programme « Nouvelles scènes intellectuelles » de l’Institut français, France Culture et le CEFRES (Centre Français de Recherches en Sciences Sociales) basé à Prague.
Ce partenariat a permis à Clara Royer, directrice du CEFRES, d’organiser et d’accueillir à l’occasion de la venue d’Emmanuel Laurentin une table ronde intitulée « L’Europe centrale, ses nostalgies historiques et l’avenir de l’Europe ». Le 13 novembre dernier, devant un public nombreux, des historiens français, tchèques, hongrois et polonais débattaient ainsi des transformations contemporaines du regard que ces pays portent sur leur histoire récente ou ancienne, dans un contexte de bouleversements politiques et d’inquiétudes identitaires qui rend particulièrement sensible la lecture du passé aux enjeux du présent. Des nostalgies allemandes ravivées dans les pays Tchèques à la révolution de 1956 et aux politiques mémorielles auxquelles elle donne lieu, ce rendez-vous montre combien l’effort pour remédier aux divisions européennes passe aussi par la nécessité de renforcer les échanges scientifiques, et le passage de témoins entre générations d’historiens.
 
C’est cette interrogation multiple que les auditeurs de France-Culture pourront retrouver au travers de cette semaine spéciale : si la venue d’Emmanuel Laurentin à Prague fut un cadre propice à faire converger de nombreux chercheurs européens, la diffusion de cette série de débats et de reportages permettra aussi au public français de découvrir la riche activité du CEFRES, témoignant du rôle important que jouent, au confluent des domaines culturel et scientifique, les centres de recherche français à l’étranger.
 

Les intervenants

  • Éloïse Adde (Université du Luxembourg)
  • Eszter Balázs (École supérieur János Kodolányi et Musée Kassák)
  • Andrzej Leder (Académie polonaise des sciences)
  • Barbora Spalová (Université Charles)
  • Balázs Ablonczy (Académie hongroise des sciences)
  • Paul Bauer (Université Charles)
  • Paul Gradvohl (Université de Lorraine)
 
En savoir +