Text Resize
-A A +A
Se Connecter

 
 

La FEMIS fête ses 30 ans

La FEMIS, école de cinéma de renommée internationale, fête son 30ème anniversaire. A cette occasion, l’Institut français promeut à l’international un programme inédit mettant à l’honneur les premiers courts métrages de réalisateurs reconnus ou de la jeune création.
L’Institut français, qui développe un partenariat avec La Fémis depuis cinq ans, est heureux de s’associer à cet anniversaire des 30 ans en promouvant un programme inédit à travers le réseau culturel français dans le monde et ses partenaires (festivals, centres culturels, universités, etc.). Un programme de 15 courts métrages de fin d’études qui mettent en valeur 3 générations successives d’étudiants de l’Ecole, diplômés des années 1990, 2000 et 2010, et qui ont fait depuis un très beau chemin. Des cinéastes aujourd’hui reconnus, comme François Ozon, Noémie Lvovsky, Solveig Anspach,  Emmanuel Mouret… ou de la jeune génération montante comme Léa Fehner, Samuel Collardey… Ce programme (disponible en 3 Blu-ray sous titrés en anglais et espagnol – durée 1h30) est proposé durant cet automne 2016 (voire au-delà) et en particulier lors de la Fête du court métrage du 10 au 18 décembre.
 
Depuis sa création en 1986, La Fémis forme environ chaque année 60 étudiants à 10 métiers du cinéma : réalisateur, scénariste, producteur, chef opérateur, ingénieur du son, décorateur, monteur, scripte, distributeur de films et exploitant de salles de cinéma. Elle a créé en 2013 le département « création de séries TV » et ouvert en 2015 « La Résidence », formation courte destinée à professionnaliser chaque année 4 jeunes de moins de 30 ans ayant déjà une première réalisation à leur actif. Elle produit aujourd’hui environ 200 courts métrages par an dont une cinquantaine est diffusée dans plus de 80 festivals en France et à l’étranger.
 
 Chaque année de nombreux films d’étudiants, d’anciens étudiants, de directeurs de départements sont sélectionnés et récompensés dans les festivals en France et dans le monde, tels que 4 César pour Mustang de Denize Gamze Erguven aux César 2016 et nomination aux Oscars dans la catégorie "meilleur film étranger", Caméra d’Or pour Party Girl de Claire Burger, Marie Amachoukeli et Samuel Theis en 2014, prix de la SACD à la Quinzaine des Réalisateurs pour Du soleil en hiver de Samuel Collardey en 2005 et Les Combattants de Thomas Cailley en 2014, Grand prix au festival de Clermont Ferrand attribués à Como todo el mundo de Franco Lolli en 2008, Forbach de Claire Burger en 2009, Les Amours vertes de Marine Atlan en 2016, et sélection chaque année depuis la création de la Cinéfondation du Festival de Cannes d’un court métrage réalisé dans le cadre du cursus de La Fémis..
 

Programme "30 ans de La Fémis" en partenariat avec l'Institut francais

Trois cycles inédits de courts métrages de la Fémis (numérisés et sous-titrés en anglais et en espagnol avec le soutien de l’Institut français - disponibles en Blu Ray d'une heure et demie environ) :
 
Années 1990 
Victor de François Ozon (département réalisation, promotion 1994, 14’)
Dis-moi oui, dis-moi non de Noémie Lvovsky (département scénario, promotion 1990, 17’)
Par amour de Solveig Anspach (département réalisation, promotion 1990, 9’)
Des filles et des chiens de Sophie Fillières (département réalisation, promotion 1990, 6’)
La Vie selon Luc de Jean-Paul Civeyrac (département réalisation, promotion 1991, 15’)
Il n’y a pas de mal de Emmanuel Mouret (département réalisation, promotion 1998, 20’)
Les Vacances de Emmanuelle Bercot (département réalisation, promotion 1998, 17’).
 
Années 2000
Du soleil en hiver de Samuel Collardey (département image, promotion 2005, 17’)
Sauf le silence de Léa Fehner (département scénario, promotion 2006, 14’)
Como todo el mundo de Franco Lolli (département réalisation, promotion 2007, 27’) 
Forbach de Claire Burger (département montage, promotion 2008, 35’).
 
Années 2010
Les Oiseaux-tonnerre de Léa Mysius (département Scénario 2014, 22’)
Wellington Jr de Cécile Paysant (département Décor 2014, 12’)
Hotaru de William Laboury (département montage, promotion 2015, 21’)
Les Amours vertes de Marine Atlan (département image, promotion 2015, 32’)
 
 

La FEMIS, une Ecole de cinéma historique de référence internationale

L’IDHEC, (Institut Des Hautes Etudes Cinématographiques) est fondé en 1944 et présidé par Marcel LHERBIER.  De 1944 à 1985, l’IDHEC a formé 1439 professionnels du cinéma français et étranger.   La Fémis, Fondation européenne des métiers de l’image et du son, en prend la suite en 1986 et devient en 1998 « École nationale supérieure des métiers de l’image et du son», établissement public du Ministère de la culture et de la communication.
La Fémis forme des étudiants à tous les métiers du cinéma : réalisateurs, scénaristes, producteurs, chefs opérateurs, ingénieurs du son, monteurs et mixeurs, chefs décorateurs, scriptes, distributeurs et exploitants.
 
Des étudiants reconnus
Parmi ses anciens étudiants devenus réalisateurs, on compte par exemple : Emmanuelle Bercot, Claire Burger, Thomas Cailley, Jean-Paul Civeyrac, Samuel Collardey, Antony Cordier, Émilie Deleuze, Arnaud des Pallières, Ariane Doublet, Deniz Gamze Ergüven, Delphine Gleize, Nicolas Khomeriki, Franco Lolli, Noémie Lvovsky, Laetitia Masson, Orso Miret, François Ozon, Céline Sciamma, Marina de Van, Rebecca Zlotowski...