Text Resize
-A A +A
Se Connecter

 
 

La scène artistique française à l’honneur au Canada

Cet automne la scène artistique française est à l’honneur au Canada à travers la présence française à la Biennale de Montréal et l'exposition personnelle de Guillaume Leblon à Vancouver.
L'édition 2016 de la Biennale de Montréal, intitulée « Le grand balcon », réunira les œuvres de 55 artistes internationaux parmi lesquels Eric Baudelaire, Michael Blum, Benjamin Seror, David Gheron Tretiakoff. Au même moment, à Vancouver, la Contemporary Art Gallery présente le travail de Guillaume Leblon, première exposition personnelle de l’artiste au Canada.
 

Biennale de Montréal

Le 19 octobre sera inaugurée l’édition 2016 de la Biennale de Montréal, dont le commissariat a été confié à Philippe Pirotte. Intitulée « Le Grand Balcon », la manifestation s’inspire librement de la pièce Le Balcon, de Jean Genet, qui fait de cette plateforme un espace de contestation entre la révolution et la contrerévolution, la réalité et l’illusion.
Les artistes français Eric Baudelaire et Benjamin Seror font partie de cette manifestation d’envergure.
 
"Notre exposition vise quelque chose de plutôt radical : développer un espace indocile et récalcitrant qui donne forme à une esthétique de la résistance à la violence de la quantification et de la catégorisation, ainsi qu’à la violence de la dénomination et du contrôle. En recourant à une approche matérialiste et sensualiste, et en misant sur le potentiel libérateur de l’art, cette exposition nous invite à réexaminer l’(im)possibilité d’une émancipation par le plaisir – et son urgence. Elle nous exhorte à affirmer le plaisir que nous devons prendre – une politique hédoniste – loin des gratifications faciles de la consommation. Elle nous invite à mettre en scène la recherche des plaisirs sensuels et à appeler le plaisir à jouer une fois de plus un rôle déterminant dans la vie quotidienne et la prise de décision politique."  Philippe Pirotte
 
Plus d'information sur la Biennale de Montreal
 

Exposition de Guillaume Leblon « UNTANGLED FIGURES »

Du 14 octobre au 1er janvier 2017, la Contemporary Art Gallery de Vancouver présente le travail de Guillaume Leblon, première exposition personnelle de l’artiste au Canada.
Dans ses installations, Guillaume Leblon expérimente des techniques et matériaux très diversifiés – sable, pierre, bois, eau, plâtre, laiton, glaise… – pour créer des « paysages » à la mise en scène extrêmement élaborée. Dans cet élargissement de la pratique sculpturale, l’espace lui-même devient matériau premier. 
Pour cette exposition à Vancouver, l'artiste réunit un ensemble d'œuvres qui évoquent le potentiel suggestif du corps à travers le matériau et des représentations fragmentées du corps. Un visage blanc sans caractéristique, des bras détachés de ses mains, un torse habillée ; chacune de ces nouvelles sculptures est comme une sorte de coquille ou une enveloppe pour un corps absent, un noyau creux qui évoque les notions de mémoire, les rêves, la fragmentation et une multitude possibles. Ces nouvelles oeuvres marquent une transition dans le processus de création de Guillaume Leblon. Au fil des ans, l'artiste est en effet passé d’un travail autour de matériaux trouvés, de restes et de matière organiques à un travail de sculpture avec des matériaux tels que l'aluminium, le marbre et le sable, transition qui permet à son travail de proposé une autre au temps, à la durée, élément central de son oeuvre.
 
Plus d'information sur l'exposition de Guillaume Leblon à la Contemporary Art Gallery de Vancouver
 
Biographie de Guillaume Leblon
Guillaume Leblon (né en 1971) étudie à l’École des beaux-arts de Lyon jusqu’en 1997, puis à la Rijksakademie d’Amsterdam. Il expose régulièrement en Europe et a depuis une dizaine d’années un parcours d’envergure internationale.
Ses récentes expositions personnelles ont eu lieu notamment à : Institut d’art contemporain, Villeurbanne/Rhône-Alpes (2014) ; MASS MoCA, États-Unis (2013) ; Musée régional d’art contemporain de Sérignan (2012) ; MUDAM, Luxembourg (2009) ; CGAC, Santiago de Compostelle, Espagne (2008) ; Crédac, Ivry-sur-Seine (2006). Il a également participé à de nombreuses expositions collectives notamment pour la Biennale de Lyon, Une terrible beauté est née, en 2011 ; au Carré d’Art de Nîmes, Pour un art pauvre, en 2011 également ; au Centre Pompidou-Metz, Constellation, en 2009.
Images
  •   Guillaume Leblon,  Brother II, 2016, 3D print, PMMA (polymethyl methacrylate), infiltration epoxy resin, 47,3 x 47,03 x 42,21 cm, 2/5 + 2 AP.  Courtesy the artist and carlier | gebauer