Text Resize
-A A +A
Se Connecter

 
 

L'Aide aux Cinémas du monde au Festival de Cannes

Ce ne sont pas moins de 8 pays qui sont représentés à travers les 11 films soutenus par l'Aide aux Cinémas du Monde, projetés dans les diverses sections du Festival de Cannes 2014.
 
Depuis deux ans, 101 projets, en provenance de plus de 40 pays, ont été soutenus par l'Aide aux Cinémas du Monde.
 
L'Institut français, en charge des premiers et deuxièmes films dans le cadre de ce dispositif cogéré avec le Centre national du cinéma et de l'image animée, salue particulièrement la sélection du film de Nadav Lapid L'Institutrice, présenté dans le cadre de la Semaine de la critique.
 

En compétition

  • Sommeil d'hiver, de Nuri Bilge Ceylan (Turquie)
  • Deux fenêtres, de Naomi Kawase (Japon)


Séance spéciale

  • El Ardor de Pablo Fendrik (Argentine)
 

Un certain regard

  • Jauja, de Lisandro Alonso (Argentine)
  • Xenia, de Panos Kutras (Grèce)
  • Turist, de Ruben Öslund (Suède)
  • Loin de son absence, de Keren Yedaya (Israël)
 

Semaine de la critique

  • L'Institutrice, de Nadav Lapid (Israël)
 

Quinzaine des réalisateurs

  • Gett - Le procès de Viviane Amsalem, de Ronit et Shlomi Elkabetz (Israël)
  • Refugiado, de Diego Lerman (Argentine)


Association du cinéma indépendant pour sa diffusion (ACID)

  • Cesta ven, de Petr Vaclav (République Tchèque)
  • Le Challat de Tunis, de Kaouther Ben Hania (Tunisie), également sélectionné à l'ACID avait bénéficié du Fonds Sud Cinéma en 2011.
 
 
L'Aide aux Cinémas du Monde est un dispositif dédié aux cinématographies étrangères mis en place par le ministère de la Culture et de la Communication et le ministère des Affaires étrangères, et géré conjointement par le Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC) et l'Institut français.
 
 

Photo : L'Institutrice, de Nadav Lapid (Israël)
 
Images
  •   "Gett - Le procès de Viviane Amsalem" de Ronit et Shlomi Elkabetz (Israël)  
  •   "Turist" de Ruben Öslund (Suède)