Text Resize
-A A +A
Se Connecter

 
 

Centenaire Jean-Pierre Melville (1917-1973)

L’Institut français lance une rétrospective internationale de l’œuvre de Jean-Pierre Melville, avec des premiers rendez-vous lors du Festival du Film Français de Cuba, au Festival Colcoa à Los Angeles et à Film Forum à New York.
La 20e édition du Festival du film français de Cuba (27 avril – 31 mai), le Festival Colcoa à Los Angeles (24 au 28 avril) ainsi que le Film Forum de New York (28 avril au 11 mai) accueillent les premiers rendez-vous de la Rétrospective Jean-Pierre Melville organisée par l’Institut français à l’occasion du Centenaire de sa naissance. Trois étapes, avant sa circulation internationale dans plus de vingt pays d’ici fin 2017.
 

Une rétrospective de films restaurés

A l’occasion du Centenaire et en lien avec la Fondation Jean-Pierre Melville qui vient d’être créée par les neveux du cinéaste – Rémy Grumbach et Laurent Grousset-, l’Institut français a produit et promeut dans le monde la rétrospective de ses films récemment restaurés en numérique. Un panorama en 7 œuvres, de son premier film quasiment inédit 24 heures dans la vie d’un clown (1946) à Le Cercle rouge (1970), en passant par Le Silence de la mer (1949), Bob le flambeur (1955), Léon Morin prêtre (1961), Le Doulos (1962), L’Armée des ombres (1969).
 
 
 
Des événements dans une vingtaine de pays sont déjà* prévus en 2017 dans des lieux prestigieux du monde entier. Les premiers rendez-vous auront lieu en avril aux États-Unis, avec notamment la présentation lors de l’ouverture et en avant-première mondiale du court métrage 24 heures dans la vie d’un clown (restauré par Les Films du Jeudi) en ouverture du Festival Colcoa à Los Angeles (24 au 28 avril). À l’occasion de ce centenaire, la salle historique de Film Forum à New York présentera une rétrospective des films de Melville. La majorité des films seront projetés en 35mm et certains titres restaurés en numérique par l’Institut français seront présentés avec le soutien des Services culturels de l’Ambassade de France qui assure la coordination de la circulation de ces films sur le territoire américain. Plusieurs autres lieux prestigieux envisagent les hoùmages à Melville courant 2017. La 20e édition du Festival du film français de Cuba (27 avril – 31 mai), qui accueille chaque année plus de 100 000 spectateurs, rendra hommage à Jean-Pierre Melville et présentera cinq de ses films.
Suivront :
  • en Roumanie au Festival de Transylvanie en juin ;
  • en Belgique au Festival de Bruxelles et à la Cinémathèque royale en juin 
  • en Egypte en juin ;
  • en Arménie au Festival Golden Apricot en juillet ;
  • en Israël au Festival international du film de Jérusalem en juillet ;
  • au Mexique à la Cineteca et à l’IFAL cet été ;
  • en Corée à la Cinémathèque de Séoul à l’automne ;
  • à Taïwan à l’automne ;
  • en Espagne à l’automne dans plusieurs festivals ;
  • en Chine au nouveau festival de Pingyao en octobre ;
  • au Gabon dans la salle numérisée de l’Institut français en octobre ;
  • au Royaume-Uni au BFI en octobre – novembre ;
  • au Japon au National Film Center en novembre ;
  • en Birmanie dans le cadre du festival Memory ! en novembre ;
  • en République tchèque pour la 20ème Festival du film français de Prague en novembre ;
  • au Maroc au Festival international de Marrakech en décembre …
*cette liste sera complétée suite aux demandes des partenaires de l’Institut français
 
 
Figure indissociable du film noir et du cinéma mondial, Melville a eu et conserve une influence majeure reconnue par de nombreux cinéastes contemporains (Quentin Tarantino, Jim Jarmusch, Johnny To, Michael Mann, John Woo, Masahiro Kobayashi …) comme en témoignent par exemple Bertrand Tavernier et Philippe Labro qui l’ont bien connu, ou encore le documentaire Sous le nom de Melville d’Olivier Bohler qui accompagne ce programme.
Réalisateur - précurseur de la Nouvelle Vague par bien des aspects -, mais aussi scénariste, producteur et acteur, Jean-Pierre Melville a tourné avec les plus grands acteurs : Alain Delon, Jean-Paul Belmondo, Catherine Deneuve, Lino Ventura, Juliette Gréco.