Text Resize
-A A +A
Se Connecter

 
 

Centenaire Jean-Pierre Melville (1917-1973)

La rétrospective internationale de l’œuvre de Jean-Pierre Melville lancée par l’Institut français, poursuit son voyage jusqu’à la fin de l’année et au-delà.
Jean-Pierre Melville aurait eu 100 ans le 20 octobre 2017.
En quatorze films seulement et vingt-cinq ans de carrière, Jean-Pierre Melville est devenu une légende internationale. Abstraction glacée, atmosphères nocturnes, mythologie intimiste de la pègre, violence sèche et amitiés viriles, composent la filmographie culte du maître de la tragédie criminelle. Melville a exercé son influence sur des cinéastes majeurs, jusqu’en Asie, Tel Johnny To et John Woo.
 
Le panorama en 7 œuvres (depuis son premier film quasiment inédit 24 heures dans la vie d’un clown (1946) jusqu’au film Le Cercle rouge (1970), en passant par Le Silence de la mer (1949), Bob le flambeur (1955), Léon Morin prêtre (1961), Le Doulos (1962), L’Armée des ombres (1969)), est proposé par l’Institut français à cette occasion et poursuit sa route à travers le monde.
Le succès remporté par cette rétrospective ne cesse de s’affirmer.
 
Après Cuba, les Etats-Unis, la Roumanie et la Belgique, la rétrospective a été accueillie cet été par plusieurs festivals dont le réseau des Instituts français et Alliances françaises sont partenaires : en juin, au Festival du film en Transylvanie (Roumanie) en présence d’Alain Delon ; en juillet en Arménie, au Festival « Golden Apricot » d’Erevan et en Israël, au Festival International de Jérusalem avec Serge Toubiana, en août au Canada, au Toronto film International Film Festival, au Mexique, où la rétrospective fait l’objet d’une circulation à travers tout le pays.
 
La circulation se poursuivra ensuite :
  • Au Royaume-Uni, le British Film Institut à Londres puis l’Institut français du Royaume Unis accueilleront la rétrospective au mois de septembre.
  • En Espagne, où la rétrospective fait l’objet d’une circulation dans le pays jusqu’au mois d’avril 2018 en passant par les cinémathèques et les grands festivals
  • Au Brésil jusqu’en janvier 2018
  • En Chine au festival de Pingyao organisé par Jia Zhangke et Marco Müller avec comme invité le réalisateur John Woo.
  • En Corée où la Cinémathèque de Séoul organise une rétrospective intégrale des films du cinéaste culte,
Mais aussi en Finlande aux archives du film, au Portugal dans le cadre de la Festa, à Taiwan à la cinémathèque Kaoshung, en République Tchèque (lors de la 20ème édition du festival du films français), en Colombie, mais également en Norvège à la cinémathèque nationale, au Japon au National film Center, la rétrospective se fera avec le réalisateur Masahiro Kobayashi, puis au cinéma Kadokawa Shinjuku à Tokyo et les films seront aussi présentés à Kyoto, Osaka, Yokohama et dans plusieurs autres villes en collaboration avec Mermaid films. En Irlande dans le cadre du festival du film français organisé par l’Irish Film Institute, à Marrakech à l’Institut français en décembre… et déjà de nombreuses demandes pour 2018.
 
En savoir +
 
 
 
 
Images
  •   affiche de la rétrospective Jean-Pierre Melville à Pingyao