Text Resize
-A A +A
Se Connecter

 
 

Le duo acrobatique Noos en tournée africaine

Le duo de porté acrobatique Noos, qui réunit Justine Berthillot et Frédéri Vernier, entame une tournée africaine en huit étapes durant tout le mois de septembre, d’abord en Afrique de l’Est, puis en Côte d’Ivoire et en Guinée. Dans chaque ville, les artistes rencontreront le public et les artistes locaux autour de leur travail. Les représentations sont organisées et accueillies par les Instituts français de chaque ville, notamment grâce au programme Afrique et Caraïbes en Créations.
le 07/09 à Addis Abeba (Ethiopie​)
le 09/09 à Pointe noire (Congo​)
le 13/09 à Djibouti (Djibouti​)
le 16/09 à Maurice (Maurice​)
le 20/09 à Kigali (Rwanda)
le 23/09 à Tananarive (Madagascar​)
le 27/09 à Abidjan (Côte d'Ivoire​)
le 29/09 à Conakry (Guinée)
 

NOOS

Pour faire du cirque il n'y a qu'une chose qui soit absolument nécessaire: la matière humaine.
Le Noos est le principe du mouvement qui anime la matière.
 
Ou comment deux corps créent un nous? Noos c’est un porteur et une voltigeuse qui posent la question de la relation à l’autre. Donner son énergie, porter et être porter, tantôt soutenant, tantôt soutenu, insuffler la vie jusqu’à se perdre soi même…
Jusqu’où est-on capable de donner et de recevoir? 
Deux corps qui osent la manipulation, innocente, emportée, rieuse et parfois violente. Un consentement joyeux de se confier à l’autre avec finesse et brutalité. 
Impunément on joue avec les limites du corps. Justine Berthillot et Frédéri Vernier courent, s’étreignent, s’élèvent et chutent… Dans une prise d’élan sans retenue mais en symbiose. 
Entre force et faiblesse, prouesses et relâchés, Noos est un duo sans artifice, à fleur de peau.
 
 
LA GENÈSE
Une recherche humaine nourrie d'engagement physique.
C'est avec le cirque et les portés acrobatiques que la rencontre s'est faite et que nous avons travaillé nos corps à l'écoute l'un de l'autre. 
Le Duo est né en 2009 à l'ENACR puis a poursuivi sa formation au Centre National de Arts du Cirque.  La technique du main à main ne cesse de grandir, l'ouverture à des possibles n'est jamais achevée, tout est toujours envisageable, à créer. 
Enfin, c'est surtout notre écoute, notre rapport à l'autre et notre qualité de contact que nous avons développé. Et c'est grâce à cela que notre recherche a trouvé sa réelle authenticité, en partant de nous, ce que détiennent nos corps et comment ils s'apprivoisent ensemble. Une danse acrobatique qui à pour point de départ nos corps et ce que nous sommes: des portants et des portés, comme tout un chacun l'est à sa manière. A la différence que notre manière est radicalement physique. La même chose et autrement... Une réflexion sur les portés et sur la nature humaine.
 
FRÉDÉRI VERNIER
Porteur par vocation. Altruiste et pragmatique, il a toujours eu le sens des responsabilités et l'esprit collectif. Il est passionné de photographie, toujours en soif d'apprendre comment le monde et les gens qui l'entourent fonctionnent.
Pratiquant le cirque depuis l'âge de 8 ans, il y découvre un goût prononcé pour la scène. Et c'est à 18 ans que son chemin se trace : une rencontre fortuite au Centre des arts du Cirque "Balthazar" à montpellier lui ouvre l'accès à une formation professionnelle. Il découvre et prend rapidement goût à son rôle de porteur.
Aussi, c'est à l'Ecole nationale de Rosny (ENACR) que son choix prend un véritable sens, avec la rencontre de Justine. Bien plus qu'une simple partenaire de travail, ils trouvent l'un chez l'autre le reflet d'eux-mêmes et construisent une relation sensible et singulière.
Ils poursuivent au Centre national des arts du cirque (CNAC) et après cinq ans de complicité humaine et artistique, le duo est devenu une évidence.
 
JUSTINE BERTHILLOT
Dès le plus jeune âge, elle pratique la gymnastique durant une dizaine d'années pendant lesquelles elle découvre le goût du dépassement et surtout les joies de se mouvoir. 
Aussi, adolescente, une nécessité créative se fait entendre, cela s'exprime d'abord par la danse, le dessin et les arts plastiques qu'elle pratique durant quatre années.
Mais en 2006, par besoin de retrouver des sensations corporelles et acrobatiques de manière plus libre et personnelle, elle pousse la porte de l'école de cirque amateur de Bourg-en-Bresse. Et la voilà naturellement sur les mains sauf que pour la première fois c'est à d'autres mains qu'elle s'offre. Instinctivement et à l'écoute d'un sentiment fort, elle ressent que se sera le main à main. Comme un nouveau défi: se laisser porter, lâcher prise et éprouver le corps à corps avec générosité.
Alors durant trois années elle pratique les arts du cirque et la danse contemporaine tout en poursuivant avec passion ses études de philosophie en école préparatoire.
Puis, après avoir obtenu sa Licence, elle décide de se vouer professionnellement au cirque et de se former comme voltigeuse. L'affection à  questionner prend besoin de s'expérimenter physiquement, chercher avec le corps.
Elle entre alors en 2009 à l'ENACR et c'est bien la rencontre avec Fréderi qui marque le moment capital dans son parcours, le véritable commencement. 
Désormais en duo, c'est en 2011 qu'ils intègrent le Centre national des arts du cirque (CNAC) et voilà maintenant cinq années qu'ils sont côte à côte quoiqu'il advienne.
 
 
 
En savoir + sur Noos
 
Images
  •   Noos © DR