Text Resize
-A A +A
Se Connecter

 
 

Le théâtre francophone à l’honneur au Burkina Faso et en Guinée

Plusieurs temps forts dédiés au théâtre en Afrique de l'Ouest en novembre, où auteurs et metteurs en scène se retrouvent à l’occasion de plateformes ou de festivals : ainsi le Burkina Faso et la Guinée proposent résidences, rencontres et spectacles. 

Le Labo ELAN à Ouagadougou

 
Initié à Ouagadougou en 2014 par Les Récréâtrales – Résidences Panafricaines d’écriture, de création et de recherche théâtrales – le LABO ELAN est un progamme de relance de l’activité théâtrale en Afrique coordonné par Aristide Tarnagda, directeur artistique des Récréâtrales.
 
Espace interdisciplinaire, le LABO ELAN conjugue pépinière d’artistes africains et incubateur de projets de spectacles vivants. A travers l’appui à la formation, à la recherche-création et à la diffusion, le LABO ELAN multiplie, consolide, professionnalise et diversifie les démarches artistiques de la scène théâtrale contemporaine africaine.
 
Le Labo ELAN 2017-2018 regroupe 24 artistes stagiaires - 5 auteurs, 11 comédiens, 5 metteurs en scène et 3 scénographes - issus de 9 pays du contient (Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Mali, Bénin, Niger, Guinée Conakry, Cameroun, Burundi et RDC).
 
Une première étape du Labo ELAN 2017-2018 a été proposée du 25 Septembre au 21 octobre 2017. Pendant quatre semaines les artistes stagiaires ont traversé cinq ateliers avec l'accompagnement d'artistes intervenants internationaux :
  • Massidi (chorégraphe ivoirien) pour le corps dans l'espace
  • Philipp Löhle (dramaturge allemand) pour l'écriture
  • Dieudonné Niangouna (auteur, comédien et metteur en scène congolais) pour le jeu d'acteur
  • Patrick Janvier (scénographe français) pour la scénographie
  • Aristide Tarnagda (auteur, comédien et metteur en scène burkinabè) pour la mise en scène.
Le programme est partagé entre temps d'ateliers spécifiques (par profil), temps d'ateliers transversaux (tous profils confondus) et temps de restitutions.
 
Le Labo ELAN se poursuivra en 2018 dans le cadre de la 10e édition des Récréâtrales à l'occasion des étapes suivantes :
- La Quarantaine - du 1er février au 1er mars - étape de recherche-formation
- Les Résidences - du 11 septembre au 25 octobre - étape de création
- La Plateforme festival - du 26 octobre au 3 novembre - étape de diffusion
 
En savoir +
 
 
 

Le festival Univers des Mots à Conakry

Conakry, capitale de la république de Guinée, a été désignée par l’UNESCO pour être capitale mondiale du livre en 2017. Ce projet de l’Unesco met en lumière, dans une ville pendant un an, des manifestations et des projets favorisant le développement du livre en particulier et celui de la Culture en général. La compagnie guinéenne « La Muse » organise pour sa 4ème édition, une édition spéciale du festival Univers des mots, dont le thème est Nos Migr’Actions et en confie la direction artistique à Hakim Bah (lauréat du prix RFI Théâtre en 2016). L’Univers des Mots est le seul évènement de théâtre à caractère international se déroulant en Guinée.
L’Univers des mots se veut un laboratoire de recherche et d’exploration autour des écritures contemporaines d’Afrique et d’ailleurs, permettant à des artistes de continents différents, de cultures différentes, de se rencontrer, d’échanger, de pouvoir travailler ensemble dans un monde miné par les frontières … « sortir de chez soi, changer de lieu, tendre la main, aller à la rencontre des autres, à la rencontre du monde, c’est questionner sa propre identité, sa relation au monde et voir autrement, et entendre autrement, et penser autrement, et créer autrement. Se déplacer, partir ailleurs, c’est provoquer le déséquilibre, le mouvement et permettre le renouveau nécessaire à l’artiste 
En 2017, 10 auteurs dramatiques contemporains ont été invités en résidence d’écriture à Conakry dont 5 textes d’auteurs québécois, libanais, burkinabé, béninois, camerounais, et belge ont été sélectionnés et proposés à des metteurs en scènes togolais, français, guinéen, belge lesquels devaient décider du texte qu’ils porteraient au plateau. En octobre – novembre, auteurs et metteurs en scène sont invités à venir se rencontrer à Conakry.
L’apogée de ces rencontres sera le temps fort du festival qui se tiendra du 5 au 12 novembre, durant lequel, entre autres évènements, seront présentées au public et professionnels les maquettes ou mises en espace.
L’Institut français soutient cette édition où l’on retrouve des lauréats du dispositif Visa pour la Création du programme Afrique et Caraïbes en créations comme Snake et des lauréats du prix RFI Théâtre 2017 comme Edouard Elvis Bvouma. Le Centre culturel franco-guinéen est partenaire de cette nouvelle édition et accueille de nombreux spectacles.
 
Parmi les spectacles proposés, on notera la présence de :
  • Transfrontalier, performance de Snake (Cameroun)
  • Cahier d’un retour ou pays natal, texte d’Aimé Césaire, mise en scène Daniel Scachaise avec Etienne Minoungou (Burkina Faso)
  • Gentil Petit Chien, texte de Hakim Bah, mise en scène Aristide Tarnagda (Burkina Faso/France)
  • Danse avec le Diable, texte et mise en scène de Soualy Thianguel (Guinée)
  • Don’t cry, texte de Charlotte Ntamack, mise en scène edouard Elvis Bvouma (Cameroun)
 
En savoir +