Text Resize
-A A +A
Se Connecter

 
 

L’Institut français au Festival de Cannes 2018

Fabrique Cinéma, signature d'un partenariat avec Orange, opération Shoot the Book, conférences sur les nouvelles images... l'Institut français se démultiplie pour la 71ème édition du Festival de Cannes !
 

La Fabrique Cinéma de l’Institut français

Cette année encore, La Fabrique Cinéma de l’Institut français se met au service de la création et accueille, sous l’égide du réalisateur roumain Cristian Mungiu, 10 cinéastes et 10 producteurs venus d’Afrique du Sud, de Bolivie, de Colombie, de Côte d’Ivoire, d’Iran, du Niger, de République dominicaine, du Tchad, de Thaïlande et d’Ukraine pour présenter leurs projets de longs métrages aux professionnels français et internationaux.
La famille des cinémas du monde se rassemblera également pour célébrer les 10 ans de ce programme qui a découvert et accompagné les talents de 167 réalisateurs et producteurs venus de 61 pays, dont les films ont été sélectionnés dans les plus grands festivals. 
 
Parmi la sélection 2018, 2 films issus de La Fabrique Cinéma de l’Institut français seront projetés dans la section Un Certain regard : Mon tissu préféré de Gaya Jiji, réalisatrice originaire de Syrie, qui avait présenté son projet en 2014 et Rafiki de la kenyane Wanuri Kahiu, participante de l’édition 2013. 23 films soutenus par l’Aide aux cinémas du monde, le dispositif de soutien à la coproduction cogéré par le CNC et l’Institut français, créé en 2012, seront présentés dans les différentes sections du festival.
 
Cannes Classics accueillera sur ses écrans le premier film africain présenté en sélection officielle à Cannes en 1964, Lamb (La Lutte) de Paulin Soumanou Vieyra, sénégalais pionnier du cinéma africain réalisé en 1963 et restauré par la Cinémathèque Afrique en partenariat avec Orange Studio, avec le soutien de PSV Films et Eclair.
 
 

Signature d'un partenariat Orange / Institut français

L’Institut français et Orange s’engagent dans un partenariat afin de promouvoir l’accès aux films en salles, dans le réseau culturel français à l’étranger. La première opération sera consacrée à un cycle de 4 films de réalisatrices africaines, portés à l’écran en avant-première sous l’égide de la CINEMATHEQUE AFRIQUE dans le réseau culturel français, pour une diffusion à partir de septembre 2018. Cette diffusion est notamment coordonnée dans les 50 salles numérisées du réseau culturel français dont les 20 salles des Instituts français, situées sur le continent africain. 

Les 4 films sélectionnés, co-distribués par Orange Studio dans le monde, sont :

  • Apatrides de Nerjisd Najar (Maroc, sélectionné au festival international du film de Berlin, 2018)
  • Frontières de Apolline Traoré (Burkina Faso)
  • Maki'la de Macherie Ekwa (RDC, sélectionné au festival international du film de Berlin, 2018)
  • Rafiki de Wanuri Kahiu (Kenya, sélection Un Certain Regard, festival de Cannes, 2018) 
 
 

SHOOT THE BOOK !

La 5e édition de Shoot the Book ! se déroulera le 15 mai au Salon des Ambassadeurs du Palais des Festivals. l’Institut français et European Audiovisual Entrepreneurs (EAVE), principale association de producteurs audiovisuels européens, organisent la veille une journée sur l’adaptation et la coproduction internationale.
 
Cette année Shoot the Book ! poursuit son ouverture à l’édition internationale et accueille dans sa sélection un éditeur de Géorgie, pays invité d’honneur à la Foire internationale du livre de Francfort en 2018. Le jury, composé de onze professionnels du cinéma du monde entier, a sélectionné pour leur potentiel d’adaptation audiovisuelle dix ouvrages (romans, bandes dessinées) qui seront pitchés en anglais par leurs éditeurs :
  • L’amie des jours en feu d’Elizabeth Rasy, Editions du Seuil
  • L’apocalypse selon Magda de Chloé Vollmer- Carole Maurel, Editions Delcourt

  • L’art de perdre d’Alice Zeniter Editions Flammarion
  • La déesse des petites victoires de Yannick le Grannec, Editions Anne Carrière
  • Guantanamo Kid de Jérôme Tubiana- Alexandre Franc- Mohamed El Gorani, Editions Dargaud
  • L’Île du lundi de Philippe Colas et Eric Villeclary, Editions French Pulp
  • Max de Sarah Cohen-Scali, Editions Gallimard Jeunesse

  • Opération César de Garance le Coisne, Editions Stock

  • Obolé d’Aka Morchiladze, Bakur Sulakari Publishing (Géorgie)
  • Le parrain et le rabbin de Sam Bernett, Editions du Cherche Midi
 
Pour poursuivre cette journée Shoot the book !, l’espace du Centre National du Cinéma et de l’image animée accueillera des rendez-vous entre éditeurs et producteurs.
 
Sur une initiative des éditeurs réunis au sein de la SCELF (Société Civile des Editeurs de Langue Française) et du BIEF (Bureau International de l’Edition Française), en partenariat avec la Commission du Film d’Ile-de-France et l’Institut français, et avec le soutien de la SOFIA et du CFC (Centre Français de la Copie), cet événement a pour objectif de promouvoir l’adaptation cinématographique d’œuvres littéraires françaises de fiction auprès des producteurs internationaux. Pour la première fois cette année, le CNC est partenaire de l'événement.
Anne Tallineau, directrice générale déléguée de l’Institut français et Gilles Haéri, président-directeur général de Flammarion, président de la SCELF ouvriront la 5e édition de la manifestation.
L'Institut francais et les services culturels de l'Ambassade de France en Chine d'une part, et l'Ambassade de France aux Etats-Unis d'autre part, portent Shoot the Book ! À Shanghaï au SIFF (Shanghai International Film Festival) et à Los Angeles à l'AFM (American Film Market).
 
 

Immersion et nouvelles images

L’Institut français organise le 12 mai deux conférences dédiées à la réalité virtuelle et aux nouvelles images qui interrogeront les défis actuels de la production française et présenteront les opportunités d’accompagnement à l’International pour les professionnels du secteur.
 
  • Conférence « Réalité virtuelle et transmedia - Accompagner les créations innovantes à l’International avec l’Institut français» (Pavillon Cinéma du Monde)
Aujourd’hui, une nouvelle génération de professionnels : créateurs, producteurs, distributeurs, diffuseurs, programmateurs d’événements, se sont emparé des technologies immersives et interactives pour créer, raconter, apprendre et expérimenter. Cette création française, identifiée et reconnue à l’International.
L’Institut français et le réseau culturel français à l’étranger ont renforcé leurs actions dans ce secteur afin de favoriser les rencontres des professionnels français et étrangers et les coopérations internationales, faciliter la diffusion et la promotion des créations françaises dans le monde et accompagner les professionnels à l’export.
Intervenants : Marion Thévenot (Département numérique, Institut français Paris), Erika Denis (Attaché Audiovisuelle – Institut français d’Afrique du Sud), Aurélien Dirler (Attaché Audiovisuel – Services culturels de l’Ambassade de France à Taïwan), Arnaud Dressen (Wonda VR)
 
  • Conférence “Les défis de la réalité virtuelle française” (Palais des Festivals, Espace de conférence Next)
Un panel de producteurs, auteurs et diffuseurs de contenus en réalité virtuelle français échangera sur les challenges et les enjeux de la création, de la production et de la diffusion internationale de ces oeuvres.
En partenariat avec UniFrance et Filmfrance.
Intervenants : Marion Thévenot (Institut français), Frédéric Bereyziat (UniFrance), Antoine Cayrol (Atlas V), Marie Jourdren (DVgroup), Vincent Ravalec (auteur, réalisateur), Valérie Lépine-Karnik (Film France)