Text Resize
-A A +A
Se Connecter

 
 

L'Institut français au Festival de Cannes : retour sur l'édition 2018

Dixième anniversaire de la Fabrique Cinéma, l'une des plus belles soirées cannoises, 5 signatures de partenariats, 7 films primés, un pavillon à son comble : une 71e édition du Festival de Cannes particulièrement riche pour l'Institut français !

Les 10 ans de La Fabrique Cinéma

Une édition anniversaire couronnée de succès, par les médias, par la fidélité des anciens parrains et participants, La Fabrique Cinéma est désormais une sélection inscrite très concrètement au cœur des rendez-vous du Festival de Cannes, source de nouveaux talents et accélérateur de mise en production.
 
Deux événements ont particulièrement marqué cet anniversaire :
Un « Case Study » en présence des réalisateurs et producteurs français et étrangers de 4 films bénéficiaires (The Wound, de John Tengrove, Afrique du Sud, Amal, de Mohamed Siam, Egypte, et les deux projets en sélection Un Certain Regard : Rafiki de Wanuri Kahiu du Kenya et Mon tissu Préféré de Gaya Jiji, Syrie) qui ont attesté de la force du dispositif tant par l’efficacité du programme que pour son caractère nécessaire en faveur de la diversité et de la liberté d’expression.
La soirée 10 ans a réuni plus de 500 personnes, en présence de Pierre Lescure et de nombreux cinéastes et professionnels du monde entier, dans une ambiance particulièrement conviviale.
 
La Fabrique Cinéma 2018, autour du parrain Cristian Mungiu a été aussi très remarquée par la qualité des projets et le profil des jeunes cinéastes et producteurs de 10 pays dont le cinéma est peu représenté.
Cristian Mungiu s’est montré très impliqué, et a souhaité garder le contact après Cannes avec les participants. Par ailleurs Cristian Mungiu a participé à une rencontre sur le pavillon consacrée à l’éducation au cinéma en Europe, évoquant ses actions pour le cinéma en Roumanie.
Les lauréats 2018 ont pu bénéficier de deux « master class », celle du parrain et celle du compositeur Amine Bouhafa, proposée par la Sacem, et de plus de 200 rendez-vous avec tous les acteurs clés de l’industrie cinématographique française et internationale.
 
 

7 films récompensés

 
Sept films ayant bénéficié de l’Aide aux cinémas du monde, dont 4 du premier collège (1er et 2e films), ont été distingués :
 
Compétition Officielle
  • Prix d'interprétation masculine : Marcello Fonte pour son rôle dans Dogman
  • Prix de la mise en scène : Cold War de Pawel Pawlikowski
  • Prix du scénario ex-aecquo : Alice Rohrwacher pour Heureux comme Lazzaro 
 
Un Certain Regard
  •  Prix de la mise en scène : Sergei Loznitsa pour DONBASS
 
Semaine de la critique
  • Grand Prix Nespresso : Diamantino de Gabriel Abrantes et Daniel Schmidt (Portugal)
  • Prix Fondation Gan à la diffusion : Sir de Rohena Gera (Inde)
  • Prix SACD : Woman at War de Benedikt Erlingsson (Islande)
 
 

Signature de 5 conventions 

  • Orange Studio
L’Institut français et Orange s’engagent dans un partenariat afin de promouvoir l’accès aux films en salles, dans le réseau culturel français à l’étranger. La première opération sera consacrée à un cycle de 4 films de réalisatrices africaines, portés à l’écran en avant-première sous l’égide de la Cinémathèque Afrique dans le réseau culturel français, pour une diffusion à partir de septembre 2018. Cette diffusion est notamment coordonnée dans les 50 salles numérisées du réseau culturel français dont les 20 salles des Instituts français, situées sur le continent africain. Par ailleurs, Orange Studio, partenaire de la Fabrique Cinéma 2018 a décerné une bourse pour le projet en développement « La Nuit des Rois » de Philippe Lacote (Côte d’Ivoire).
 
  • La Fondation Congo Kitoko
Une convention de mécénat a été signée pour la réalisation d’un coffret dédié au cinéma du Congo. Films du Patrimoine restauré et ouvres de la jeune création seront réunis et présentés pour une diffusion au Congo Brazzaville et dans le réseau culturel français à travers la Cinémathèque Afrique. 
 
  • L’Acid
« La French touch du cinéma indépendant INSTITUT FRANÇAIS / ACID-CANNES » s’associent pour proposer des programmations (à ce jour 16 films) dans divers lieux et festivals à travers le monde.
 
  • La Quinzaine des Réalisateurs
« 50 ° édition - La Quinzaine des Réalisateurs voyage avec l’Institut français », nouveau partenariat afin de faire circuler dans le monde des cycles d’hommage à La Quinzaine basés sur un programme de 18 films français et africains (de 1973 à 2017) dont l’Institut français a acquis les droits de projection publique.
 
  • Cinema Next
Face aux besoins de formations techniques, la social Cinéma Next Africa assure un plan de formation technique des 20 salles numérisées du réseau africain, formation mises en œuvre entre juin 2018 et juin 2019, à raison d’une journée par équipe technique dans leur propre cabine de projection.
 
 

Le pavillon Les Cinémas du monde, un lieu dynamique et central

 
Le pavillon Les Cinémas du Monde partagé entre les activités de la Fabrique Cinéma et un programme de rencontres thématiques a parfaitement exprimé la dynamique des actions cinéma de l’Institut français, la portée de ses nombreux partenariats et sa place centrale au cœur d’un extraordinaire réseau international.
 
Parmi les rendez-vous proposés au public du Festival de Cannes et aux professionnels du Marché du film  :
 
Rendez-vous « Adopte un Attaché Audiovisuel »
Visant à valoriser les actions du réseau, les programmes supports du Département Cinéma de l’Institut français et l’expertise dont peuvent bénéficier les professionnels, ces rendez-vous à la fois géographiques et thématiques préparés et animés par les attachés audiovisuels de chaque zone et par les équipes cinéma de l’Institut français, ont permis de distinguer les sujets phares et d’inviter de nombreux professionnels impliqués dans ces actions.
  • « Asie : Ils font la promotion du cinéma français dans les salles », enjeux et retours d’expériences en présence de Frederic Alliod (AA Vietnam et régional), Aurélien Dirler (AA Taïwan), et Jérémy Segay, (UniFrance Corée).
  • « Europe/PMO : Ils œuvrent à la création du public de demain » en présence de Cristian Mungiu, Emilie Boucheteil (AA Allemagne), Zohra Ait El Jamar (AA régionale Emirats Arabes Unis), Dragoslav Zachariev (AA Italie), Lucie Guérin (AA Roumanie), Bertrand Ledelezir ( AA Israel), Agnès Nordmann (cinéma français et projets eu), Lena Rouxel (Cined) et des invités :  Sonia Ragone (Europa Cinémas) et Lauriane Bertrand (Europe Creative / MEDIA).
  • « Amérique : Ils favorisent les coproductions avec la France » en présence de Clémentine Mourao Ferreira (AA Mexique), Massimo Saidel (AA Argentine/Cône sud), Céline Chesnay (AA Colombie et Région Andine), Raphaël Ceriez (AA Brésil), Séverine Madinier (AA Los Angeles), Nathalie Streiff (Institut français, Aide aux Cinémas du Monde), Philippe Germain, directeur général du Ciclic (La nouvelle agence régionale du Livre, de l'Image et de la Culture numérique en Centre Val de Loire), a présenté le nouveau fonds d’aide au co-développement international. Le représentant de l’Incaa (Institut national argentin pour le cinéma et les arts audiovisuels), Ralph Haiek, est venu dire quelques mots sur ses actions. Quelques producteurs français ont également assisté à la session.
  •  « Afrique : Ils soutiennent les initiatives locales » en présence de René Denis (AA Kenya et régional), Yoann Talhouarne (AA Nigeria et régional), Erica Denis (AA Afrique du Sud), Myriam Habil (AA Côte d’Ivoire et Région), et des invités : Alex Moussa Sawadogo (Ouaga Film Lab et Fonds pour la Jeune Création Francophone), Elias Ribeiro (Realness), et de M. Coulibaly-Diakite (Fonsic) M. Yao (Onac-CI), Sani Magori CNCN Niger, Abdoul Aziz Cissé Sénégal, pour le FOPICA, Timothy Owase, Chief executive Officer de la Kenyan Film Commission, Kunle Afolayan réalisateur nigérian, et Denis Koutom Essohanam  représentant du cinéma au Togo.
 
Temps forts pour la Cinémathèque Afrique
• Une sélection Cannes Classics pour le film restauré « Lamb » de Paulin Soumanou Vieyra (1963), en partenariat avec Orange Studio, PSV Films et Eclair.
• Le tout nouveau clip Cinémathèque Afrique a été diffusé, et applaudi, avant la présentation des actualités qui a permis de présenter les nouvelles acquisitions, les prochains cycles : Hommage à Idrissa Ouedraogo, cycle cinéma d’Animation, cycle Congo Cinéma
• Un comité d’experts a été réuni pendant Cannes autour du catalogue de la Cinémathèque Afrique, afin d’en sélectionner 20 films prioritaires à restaurer pour 2020.
 
Rencontres professionnelles sur les cinémas indépendants
L’une consacrée aux conditions de création et production avec l’ACID et l’Association Portugaise des Réalisateurs – APR, et l’autre explorant les enjeux et nouvelles propositions en matière de distribution du cinéma d’auteur en France et à travers le monde, des circuits classiques festivals et salles aux nouvelles plateformes VOD, en présence de Jean-Michel Frodon (modérateur), et des invités : UniFrance Films (Quentin Deleau, Responsable de la distribution numérique) IFFR Live et Unleashed -International Film Festival Rotterdam (Bero Beyer - Directeur IFFR et Aubery Escande - responsable marketing et communication) ADEF / Indie Sales (Martin Gondre, responsable ventes et festivals), ACID (Régis Sauder, cinéaste et co-président et Fabienne Hanclot, déléguée générale) , APR (Inês Sapeta Dias, cinéaste et programmatrice, Membre du collectif Terratreme), MUBI (Kiri Inglis, directrice du marketing pour le Royaume Uni), Agence du court métrage (Florence Keller, responsable Diffusion, ventes et acquisitions), Clémentine Mourao-Ferreira (attachée audiovisuelle au Mexique).
 
Rencontres autour de la composition musicale avec la SACEM
« la masterclasse de Amine Bouhafa » et « Cinéma et Musique - Zoom Compositeurs », nouveau programme de promotion du cinéma français et des compositeurs de musique de films, proposé par la Sacem et l’Institut français.
 
Rencontre « VR Transmédias »
L’Institut français y a présenté son offre à destination du réseau culturel français à l’étranger pour la promotion des cultures numériques et de la réalité virtuelle.
Autour de Marion Thévenot (Institut français) étaient invités : Frédéric Bereyziat (UniFrance), Antoine Cayrol (Atlas V), Marie Jourdren (DVgroup), Vincent Ravalec (auteur, réalisateur), Valérie Lépine-Karnik (Film France)
 
Rencontre « 30 ans du Fonds Image de la Francophonie »
proposée par l’Organisation Internationale de la Francophonie, échange autour du Fonds Image de la Francophonie, qui fête ses 30 ans, et des divers outils de financement intervenant en Afrique subsaharienne, au Maghreb et dans les Caraïbes.
 
Rendez-vous réservés au réseau et partenaires
  • La Matinée du réseau présentée par le MEAE sur le thème du plurilinguisme et du sous-titrage, avec l’Institut français et en présence du MCC, de l’INA, de France Médias Monde, de TV5 Monde, du nouveau Fédérateur de la 5e famille à l’export et du Marché du Film (Cinando sous-titres).
  • Salles Numérisées
 
« Enjeux de distribution des œuvres en VR »
de l’Institut français, Film France et UniFrance sur le stand Next du Marché du film (hors Pavillon).
 
Shoot the Book
Un beau succès pour la 5e édition de Shoot the book ! à Cannes, poursuivant la valorisation de la production éditoriale française auprès des producteurs internationaux.
Parmi les temps forts : une journée sur les coproductions d'adaptation, avec l'association des producteurs européens EAVE. Au Salon des Ambassadeurs 10 ouvrages sélectionnés par un jury international ont été pitchés par les éditeurs à des producteurs étrangers puis rencontres B2B, éditeurs français et producteurs sur le Pavillon du CNC.
Shoot the book ! est une initiative des éditeurs français réunis dans la SCELF, en partenariat avec la Commission du Film d’Ile-de-France et l’Institut français, et le soutien de la SOFIA et du CFC.