Text Resize
-A A +A
Se Connecter

 
 

Lola Gonzàlez à Los Angeles

La fondation France Los Angeles Exchange (FLAX), en étroite collaboration avec l’Institut français, invite Lola Gonzàlez, jeune vidéaste et performeuse, à créer un projet original en résonance avec la ville de Los Angeles.
Invitée en résidence à la fondation FLAX, l’artiste Lola Gonzàlez va développer un projet ambitieux en collaboration avec le chorégraphe et danseur japonais Naoyuki Oguri. Ensemble, ils vont inviter des danseurs professionnels et amateurs, des étudiants et des membres d’associations de quartier à participer à une série de workshops.
 
Au centre de ces ateliers, il y aura un lieu, Grand Park, dans le quartier de Downtown Los Angeles, et la lutte symbolique pour ce territoire au cœur de Los Angeles. Chaque workshop sera l’occasion de rejouer ce « combat » jusqu’à épuisement. C’est à partir de ces ateliers que se construira progressivement un film et une performance de grande ampleur qui sera réalisée à Grand Park le 22 juillet 2017.
 

Biographie

Née en 1988 à Angoulême, Lola Gonzàlez est diplômée de l’Ecole des Beaux-Arts de Lyon et elle vit et travaille aujourd'hui entre Paris et Brest. Son travail, qui investit l’idée du collectif par le film et la performance, a été récemment exposé à l'Institut d'art contemporain de Villeurbanne dans le cadre de la Biennale de Lyon, au Kunstverein Sparkasse, Leipzig, au Centre Pompidou (Festival Hors-Pistes), au Salon de Montrouge, chez Treize, Paris, à La Galerie, centre d'art contemporain de Noisy-le-sec, au Palais de Tokyo, Paris, au Plateau – FRAC Île de France, au Salon de Montrouge et au Magasin, Grenoble. Lauréate du Prix Meurice en 2016, elle bénéficie actuellement d’une exposition personnelle au Credac, centre d’art contemporain d'Ivry. 
 
Lola Gonzàlez a également participé à l'édition 2017 de la Nuit des idées, en présentant sa vidéo Y croire à l'occasion de la Night of ideas : Utopias, à Los Angeles (revoir en replay).
 
 
> Visitez le site officiel de Lola Gonzàlez 
> En savoir plus sur le site de la Fondation FLAX
 

Photo : Lola Gonzàlez © Fondation FLAX
Images
  •   Le chorégraphe et danseur japonais Oguri