Text Resize
-A A +A
Se Connecter

 
 

Nouvelles richesses : Biennale d'architecture de Venise 2016

C'est le projet « Nouvelles du front, nouvelles richesses ? » porté par l’équipe Obras-­Frédéric Bonnet / Collectif AJAP14 qui représentera la France en 2016 à la Biennale d'architecture de Venise.

Répondant au thème « Reporting from the Front » (« Nouvelles du front ») choisi par l’architecte chilien Alejandro Aravena, commissaire général de cette 15e Biennale, le projet a été choisi parmi 26 propositions.
 
 

Frédéric Bonnet & AJAP 2014

Architecte diplômé de l’école d’archi­tecture de Paris Belleville, Frédéric Bonnet enseigne à l'Ecole nationale supérieure d'architecture de la ville et des territoires à Marne-la-Vallée. Il est membre fondateur et rédacteur de la revue Tous Urbains et de l'agence Obras. Il a reçu le Grand Prix de l'urbanisme 2014.
 
AJAP14 est un collectif d’architectes et de paysagistes lauréats des AJAP (Album des Jeunes Architectes et Paysagistes). Il résulte du choix de 29 architectes-urbanistes, regroupés en 18 agences, de mettre en commun leurs expériences et leurs compétences dans différents domaines, dans une volonté de construire des projets ensemble.
 
Le commissariat proposé pour le projet rassemblera des enseignants « référents » des écoles de Marne-la-Vallée, Nancy, Clermont-Ferrand, Montpellier, Nantes, Paris Belleville et Paris Val-de-Seine. Toutes les écoles seront invitées à participer.
 
 

Un projet qui restaure la dimension politique de l'architecture

L’ensemble des membres du jury a salué la mobilisation de l’équipe qui s’inscrit pleinement dans la thématique du projet du commissaire général : « Dans la France ordinaire s’opèrent les projets qui transforment un bien commun en devenir : le territoire. Face à l’adversité que représente la banalité, un engagement hérité largement partagé fait émerger quotidiennement, modestement, du remarquable dans le familier. » Le jury salue également l’association au sein de cette équipe lauréate d’un architecte Grand Prix de l’urbanisme (2014) et du collectif d’AJAP (Album des Jeunes Architectes et Paysagistes, lauréats 2014), ainsi que la place accordée à l’enseignement supérieur. Dans le contexte international actuel, ce projet restaure « la dimension éminemment politique de l’architecture ».
 
Par ailleurs, le jury a été extrêmement sensible au projet « Ailleurs commence ici » de l’équipe PEROU et de son président Gilles Clément, qui ouvre les perspectives d’une plateforme d’échanges sur des sujets d’actualité internationale. Ainsi, le jury a souhaité que le regard de cette équipe soit intégré dans le Pavillon français par l'équipe lauréate, dans une logique de complémentarité avec son propre projet. Il a souligné la dimension expérimentale des deux projets : à la fois dans le laboratoire du quotidien développé par l’équipe Obras­-Frédéric Bonnet / Collectif AJAP14 et dans les actions menées par le collectif PEROU sur l’apparition récurrente de territoires d’exclusion. 
 
Cette décision s’inscrit dans le nouveau processus mis en place cette année par les deux ministères pour renouveler le mode de sélection et élargir le spectre des candidatures. Elle s’appuie sur l’avis d’un comité de sélection, présidé par l’architecte et urbaniste Dominique Perrault, qui a examiné l’ensemble des réponses à l’appel à projets lancé par l’Institut français, opérateur du Pavillon français à Venise, en accord avec les deux ministères en juillet 2015. Cet appel visait à sélectionner un(e) architecte ou une équipe pluridisciplinaire associant notamment un(e) architecte confirmé(e), chef de file, et un(e) jeune architecte de moins de 40 ans.
 
 

Photo : Frédéric Bonnet / Agence Obras