Text Resize
-A A +A
Se Connecter

 
 

Oui Design : exposition Robert Stadler à New York

Le Noguchi Museum de New York présente jusqu'au 3 septembre 2017, l’exposition Solid Doubt de Robert Stadler, dans le cadre du programme Oui Design.
Le programme Oui Design, initié par l’Ambassade de France aux Etats-Unis et l’Institut français, a pour objectif de promouvoir la visibilité de la créativité française aux Etats-Unis et pour renforcer les relations franco-américaines dans le secteur du design.
 
Le conservateur du Musée Noguchi, Dakin Hart, a décidé de faire dialoguer les œuvres de deux designers de différentes époques et styles en dialogue direct : Isamu Noguchi, moderniste japonais tardif célébré pour son minimalisme poétique, et Robert Stadler, designer contemporain basé à Paris qui crée des meubles avec une abstraction irrévérencieuse. C’est ainsi qu’est née l’exposition « Solid Doubts », dans laquelle les créations des deux créateurs apportent un nouvel éclairage au travail de l’autre. 
 
Les œuvres de l’un et de l’autre artiste se côtoient, se rejoignent, se juxtaposent, s’assemblent et se confrontent. “J’ai mis en scène ces pièces qui ont été construites en réponse au sentiment d’attente de l’humain, explique Robert Stadler. Ce sont donc des meubles, qui accueillent les créations de Noguchi.”
Les plaques de marbre massif supportent une sculpture délicate en aluminium, les pierres de tailles lisses sont disposées à côté du fin bois blanc d’une chaise “for Martha Graham’s ‘Hérodiade’”. L’ensemble construit ce “Solid Doudt” que Robert Stadler a voulu exprimer à travers “un jeu entre les matériaux et la structure, entre la mise en scène et la façon dont on a l’habitude d’aborder ces objets”.
À l’extérieur le rapport de force entre les créations de Stadler et celles de Noguchi, s’inverse : les blocs de pierres massifs de l’Américain entourent les pièces “Rest in Peace” de Stadler, qui a choisi de présenter des modèles érodées par le temps, “c’est une image de notre impact et de notre relation avec la nature“. Disposées ainsi, dans le jardin du musée elles reprennent ainsi leur place initiale, perturbant le calme des blocs de pierre de Noguchi.
 
 

Robert Stadler - biographie

Robert Stadler est né en 1966 à Vienne en Autriche. Il poursuit ses études de design à l’Istituto Europeo di Design à Milan, puis à l’ENSCI à Paris où il co-fonde le groupe RADI DESIGNERS en 1992. Depuis plus de 10 ans le groupe s’affirme à travers des créations dans les domaines les plus variés, allant de l’installation à la Fondation Cartier pour l’art contemporain au design du plateau repas pour Air France.
Curieux de se reapproprier un espace de recherche libre et personnel, Robert Stadler décide en 2000 de développer son travail en solo parallèlement à son activité au sein du groupe.
Robert Stadler intervient dans les domaines très divers en effaçant toute hiérarchie entre la libre proposition, la commande industrielle et la commande publique. Il occupe divers lieux d’exposition pour brouiller les catégories usuelles entre art et design. Il interroge le statut de l’objet, – oeuvre ou produit ? – ainsi que les frontières entre préciosité et modicité, élégance et vulgarité, sérieux et absurde. Certains thèmes sont récurrents dans ses projets notamment l’identité, le glissement et la dissolution.
Ses oeuvres sont présentes dans différentes collections privées (Fondation Cartier…) et publiques (FNAC, FRAC Nord-Pas de Calais…).
En 2017, deux expositions rétrospectives lui sont consacrées : la première au musée des Arts décoratifs de Dresde en Allemagne, « You may also like : Robert Stadler » jusqu’au 25 juin, et la seconde, du 18 avril au 3 septembre, au Noguchi Museum de New York « Solid Doubts : Robert Stadler at Noguchi Museum ».
 
 
En savoir + sur l'exposition Robert Stadler aux Etats-Unis
Images
  •   "Solid Doubts" Robert Stadler - Noguchi-Museum / Photo Nicholas Knight  
  •   "Solid Doubts" Robert Stadler - Noguchi-Museum / Photo Nicholas Knight  
  •   "Solid Doubts" Robert Stadler - Noguchi-Museum / Photo Nicholas Knight