Text Resize
-A A +A
Se Connecter

 
 

Première salle de cinéma numérique dans le réseau latino-américain

Le 5 décembre 2013, l’Institut français d’Amérique latine au Mexique (IFAL) a inauguré à Mexico sa nouvelle salle de cinéma numérique en présence du réalisateur Michel Ocelot. Elle est devenue l’une des meilleures installations techniques de la capitale mexicaine.
 

La salle de cinéma de l'Institut français d'Amérique latine (IFAL), ciné-club historique du Mexique, s'est rénovée pour entrer de plain-pied dans l'ère du numérique. En décembre 2013, elle est devenue l’une des meilleures installations techniques de la capitale mexicaine, et la première salle de projection numérisée du réseau culturel français en Amérique latine. Elle propose désormais des projections dans tous les formats : 16 mm, 35 mm mais aussi DVD, DCP et Blu-ray.
 
Michel Ocelot, maître du cinéma d’animation français, est venu inaugurer cette nouvelle salle le 5 décembre 2013. Au programme de cette soirée festive : la projection des Contes de la nuit de ce maître du film d’animation français, et également de Quai d’Orsay, le dernier film de Bertrand Tavernier.
 
La Cinémathèque nationale de Mexico, partenaire très dynamique de l'IFAL, a également rendu hommage, lors de cette inauguration, à Michel Ocelot, avec la présentation du cycle de ses films proposés par l’Institut français à Paris, qui a apporté un soutien spécial à cette opération : Kirikou et la sorcière, Princes et Princesses, Les Contes de la nuit, ainsi qu’une sélection de courts métrages (Les Trois Inventeurs, La Légende du pauvre bossu, Le Prince ces joyaux, Bergère qui danse, La Belle Fille et le Sorcier).
 
 
Une salle de référence
 
L’IFAL a ainsi renoué avec son passé de salle de cinéma de référence : il projetait auparavant des cycles très pointus qui ont formé les actuels dirigeants des plus grandes institutions culturelles du pays et organisait des « nuits » événementielles auxquelles participaient les plus grands intellectuels du pays, d’Octavio Paz à Carlos Fuentes en passant par J-M. G. Le Clézio.
 
Grâce à une programmation essentiellement franco-mexicaine, et européo-latino-américaine, l’IFAL offre désormais un espace privilégié pour la diffusion – en lien avec les grands festivals locaux –, le soutien aux distributeurs indépendants, l’animation de ciné-clubs thématiques animés par des personnalités ou des intervenants de premier plan. Il fédère la présence récurrente d’invités et de leaders d’opinion autour d’avant-premières, d’hommages, de cycles ou d’opérations populaires plus amples. L’IFAL offre une vitrine de la diversité culturelle grâce à une programmation proposant le meilleur du cinéma mondial et, plus particulièrement, du 7e art français.
 
Très peu de salles indépendantes à Mexico sont équipées en DCP, même si ce format est utilisé par les complexes d’exploitation commerciale qui diffusent pour l’essentiel des blockbusters hollywoodiens.
 
Images
  •   La salle de cinéma de l'Institut français d'Amérique latine à Mexico  
  •   "Les Contes de la nuit", de Michel Ocelot, projeté à l'IFAL pour l'inauguration de sa nouvelle salle numérique  
  •   "Les Contes de la nuit", de Michel Ocelot  
  •   Michel Ocelot vient inaugurer la nouvelle salle de l'IFAL.