Text Resize
-A A +A
Se Connecter

 
 

Présence française à la Biennale de Gwangju 2018

Dans le cadre d’un programme commun entre l’Institut français et le Palais de Tokyo en partenariat avec la Biennale de Gwangju, une exposition présentera des œuvres inédites de 7 artistes français et 5 artistes asiatiques. Pour la première fois, une nouvelle formule est testée et des rendez-vous sur mesure seront organisés entre les artistes participants et les professionnels de la zone. Sur quelques jours, plusieurs manifestations seront inaugurées, avec une importante présence.
Le Palais de Tokyo et l’Institut français ont initié le programme « hors les murs Palais de Tokyo / Institut français » pour une durée de 3 ans (2017-2019). Celui-ci s’inscrit dans la stratégie de l’Institut français de renforcer la présence et la visibilité des artistes français en lien à des manifestations prescriptrices de l’art contemporain (biennales ou foires). Après l’exposition collective « Singing stones » présentée à Chicago en partenariat avec EXPO CHICACO et en parallèle de la Biennale d’architecture de Chicago en septembre 2017, le Palais de Tokyo et l’Institut français présentent l’exposition « Aujourd’hui aura lieu » organisée avec l’Asia Culture Center/Asia Culture Institute et programmée dans le cadre de The Pavilion Project, exposition satellite de la 12ème Biennale de Gwangju.
 
« Aujourd’hui aura lieu » présentera sept artistes de la scène française : Julien Creuzet, David Douard, Tarik Kiswanson, Léonard Martin, Marie Péjus et Christophe Berdaguer, Louise Sartor aux côtés de cinq artistes de la scène asiatique Yun Choï, Ni Hao, Hayoun Kwon, Mire Lee et Jang Young-Gyu.
 
Le titre, « Aujourd’hui aura lieu », est extrait d’un poème de Michel Houellebecq, tiré du recueil « Le Sens du Combat », paru en 1996 et constitue le point de départ de l’exposition. Le poème, son texte et sa lecture par l’auteur, sera traduit, réinterprété, transformé et déformé par un poète coréen, par une chanteuse de Pansori, puis par un groupe de pop coréen et repris enfin par un DJ/artiste de Gwangju. Ces « matériaux » seront livrés aux artistes et constitueront la base de leurs nouvelles productions pour l’exposition. Autour du poème, un poète, un traducteur, des chanteurs et performeurs créeront une série de réinterprétations.
 
Le projet se déroulera du 6 septembre au 20 octobre 2018, au Gwangju Citizen’s Hall. Le commissariat est assuré par le Palais de Tokyo et l’Asia Culture Center/Asia Culture Institute avec le soutien de l’Ambassade de France et de l’Institut français de République de Corée ainsi que du ministère de la Culture- Direction Générale de la Création Artistique.
 
En complément de ce projet, l’Institut français soutient la présence de plusieurs artistes français et vivant en France qui participent à la Biennale de Gwangju : Kader Attia, Yto Barrada, Louidgi Beltrame, Shu Lea Cheang.
Kader Attia est également sélectionné par la curator Gridthiya Gaweewong et la Gwangju Biennale Commission, A new monumental program upholding the Gwangju spirit.
 
 
 
 

PROGRAMME D’OUVERTURE / INFORMATIONS PRATIQUES

  • Mercredi 5 septembre : VIP Preview de l’exposition “Aujourd’hui aura lieu » (discours, performances, cocktails) (20h30 – 22h30)
  • Jeudi 6 septembre : inauguration officielle (19h)
  • Vendredi 7 septembre : visite presse par les commissaires en présence des artistes (10h40), rencontres individuelles entre les artistes français et les professionnels internationaux (de 11h30 à 13h).
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Et aussi...

Deux grandes manifestations d'arts visuels en Corée seront inaugurées en parallèle de Biennale de Gwangju :
 
7th Busan Biennale 2018 : « Divided We Stand »
8 septembre – 11 novembre 
Inauguration : samedi 8 septembre à 16h  
Cristina Ricupero, Directrice artistique
Jörg Heiser, Curateur
Artistes français, vivant en France et du continent africain : Melik Ohanian, Maja Bajevic, Bruno Serralongue, Joana Hadjithomas & Khalil Joreige et Jean-Luc Blanc.
 
Daegu photo biennale 2018 : « Role-Playing – Rewriting mythologies »
8 septembre - 16 octobre
Inauguration : vendredi 7 septembre 2018 à 17h
Ami Barak, Directeur artistique
Artistes français, vivant en France et du continent africain : Clément Cogitore, Thierry Fontaine, Sammy Balodji, Aïda Muluneh, Omar Victor Diop, Nontsikelelo Veleko. 
Images
  •   LÉONARD MARTIN, ÉCHAPPÉE GUÈRE (PORTRAIT DE DÉDALE EN FICHÈNCHIP), 2017 Wood, screens, motors, computer, LED lights and various material 300 x 300 x 300 cm / 118 x 118 x 118 inches Courtesy of the artist Production: Le Fresnoy, Studio national des arts contemporains  
  •   Julien Creuzet, subside, be silent, scum, I drown, 2017 Panneau acrylique gravé à la main, contrecollé sur impression jet d’encre, 118 x 83cm Courtesy de l’artiste et de Document Gallery (Chicago)  
  •   Vue de l'exposition monographique de David Douard "Mo'Swallow", dans le cadre de la saison L'Etat du ciel (14.02.14 - 12.05.14), Palais de Tokyo, Paris. Courtesy Galerie High Art.
Photo : Aurélien Mole.  
  •   Berdaguer & Pejus, Sculpture hystérique, 2017 3D printing and methylene blue 37 x 14 x 18 cm Courtesy of the artists and Galerie Papillon (Paris)  
  •   Louise Sartor, Allo ?, 2017 Gouache on toilet paper roll 13 x 10 cm © Aurélien Mole Courtesy of the artist and Galerie Crèvecœur, Paris  
  •   Conférence de presse de la Biennale de Gwangju, 29 mars 2018 à Art Basel Hong Kong Ms Sunjung Kim, Présidente, M. James Lee, Directeur et les commissaires Clara Kim, Rita Gonzalez, Gridthiya Gaweewong, Yeewan Koon, David Teh ainsi que Marco Antonio Castillo Valdes (collectif Los Carpinteros)