Text Resize
-A A +A
Se Connecter

 
 

Rencontres sur l’enseignement bilingue

Le 5 et 6 avril 2012, l’Institut français a réuni pour la première fois à Paris les agents du réseau en charge de l’enseignement bilingue. Une rencontre fructueuse qui a permis d’échanger sur la diversité des situations d’enseignement, de dégager des priorités et de prévoir des prolongements dans les mois à venir.
 
 
Organisées à l’Institut français de Paris les 5 et 6 avril 2012, les Rencontres sur l’enseignement bilingue ont réuni une trentaine d’attachés de coopération éducative, d’attachés de coopération pour le français et d’experts techniques en charge de l’enseignement bilingue, venus d’Europe centrale et orientale (Bulgarie, Bosnie-Herzégovine, Croatie, Macédoine, Hongrie, Lituanie, Pologne, République tchèque, Roumanie, Serbie, Slovaquie, Russie), d’Europe occidentale (Portugal, Espagne, Italie, Royaume-Uni, Finlande), du Moyen-Orient (Egypte, Liban, Turquie), d’Asie (Cambodge) et d’Amérique latine (Mexique).
 
Le constat d’une grande disparité
Ces rencontres sur l’enseignement bilingue ont permis de mettre en évidence des disparités : disparité des situations et des contextes ; disparité quant au nombre de disciplines non linguistiques enseignées en français ; disparité touchant les statuts des enseignants en section bilingue, en terme de décharge horaire et/ou de valorisation salariale ; disparité non seulement d’un pays à l’autre mais parfois d’une section à l’autre s’agissant des certifications proposées.
 
Des priorités
Quatre priorités sont apparues à l’issue des deux journées de travail : les cursus, avec une attention toute particulière à la création de réelles passerelles entre l’enseignement secondaire et l’enseignement supérieur ; la valorisation des filières universitaires francophones ainsi que des co-diplômes délivrés par des universités étrangères et françaises ; la formation, notamment initiale ; la promotion des sections bilingues auprès aussi bien des élèves, des parents et des décideurs que des enseignants.
 
Des prolongements
Afin de poursuivre le travail engagé lors du séminaire, trois groupes de travail seront constitués : ils porteront sur le développement des sections bilingues en relation avec les programmes européens, la mutualisation dans le cadre des projets numériques et la formation des enseignants. Le département Langue française de l’Institut français établira quant à lui un guide des bonnes pratiques juridiques concernant la mobilité des élèves. Il mettra également à disposition des postes une base de données des lycées qui, en France, accueillent des sections européennes et des sections internationales, en vue de favoriser les échanges entre les établissements français et les établissements étrangers accueillant des sections bilingues.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 
Rencontre sur l’enseignement bilingue, à l’Institut français, à Paris, les 5 et 6 avril 2012.