Text Resize
-A A +A
Se Connecter

 
 

Sandra Nankoma à la Cité internationale des arts

VISAS POUR LA CRÉATION - Concert de Sandra Nankoma (Ouganda), lauréate 2017 du programme de résidences de l’Institut français, à la Cité Internationale des Arts de Paris lundi 9 octobre à 19h30.
Pendant sa résidence à la Cité Internationale des arts, Sandra Nankoma bénéficie du dispositif "Parcours" et d’un accompagnement professionnel du Centre Barbara-Fleury Goutte d’Or.
 

Sandra Nankoma

Sandra Nankoma, c’est une voix puissante venue d’Afrique de l’est. Autodidacte, cette jeune ougandaise est auteure-compositrice interprète. Son style est un mélange afro-urbain, inspiré aussi bien par le jazz, la musique soul, le blues ou le folk que par les musiques traditionnelles de l’est de l’Ouganda dont elle est originaire. Sandra Nankoma est tout autant attachée à la soul profonde qu’à ses racines. Pour ses compositions, elle utilise souvent un akogo (piano à pouce du nord-est de l’Ouganda) ainsi qu’un amadinda (xylophone de l’est de l’Ouganda) et chante en luganda et lugwere (langues traditionnelles de son pays) ou en anglais.
 
Malgré une formation en arts visuels (peinture et sculpture), Sandra Nankoma monte son groupe en 2012, sa passion de la musique étant plus forte. Curieuse d’expérimenter différentes dynamiques musicales, elle collabore en 2014 avec le groupe kenyan Sarabi Band, Jovan Kiyingi Creamer and Bantu clan (Ouganda) on « Africa Ne Leo », un projet combinant la musique électronique et les instruments traditionnels.
 
Convaincue que la musique est le véhicule du changement social, elle s’engage dans son art dans le but d’apporter sa contribution à sa société, en particulier à la cause des femmes et des jeunes filles. Ainsi, elle participe à plusieurs programmes sociaux (lutte contre le SIDA avec le projet « Tuli Wamu Nawe »/PHAU en 2015, lutte contre la corruption avec le projet « Contribution »/YEAP Danemark) ou environnementaux (sensibilisation à la préservation de la nature). Au-delà de la musique, son engagement sur scène l’amène à développer ses talents d’actrice en fondant Afroman Spice, une compagnie qui produit des comédies musicales dédiées aux femmes et à leurs combats quotidiens.
 
Sandra Nankoma a déjà a participé à plusieurs festivals en Afrique de l’est et à son actif plusieurs singles (Mercedes 2015, Omwisuka 2016, Kaddugala 2016), certains sous le pseudo de Sandy Soul auquel elle a renoncé pour développer son art sous son propre nom. Son premier EP de 4 titres « Kaddugala (Black & Proud) », produit par Kaz Kasozi (Little Room studio), est sorti en juillet 2017.
 
En savoir + sur Sandra Nankoma
 
Images