Text Resize
-A A +A
Se Connecter

 
 

Tandem Paris-Madrid

En octobre 2017, le Tandem Paris-Madrid présentera diverses propositions artistiques sur le thème de la transformation urbaine. Cette thématique, chère aux deux villes, questionne la relation entre la culture et l’espace public et permet de bâtir des projets pluridisciplinaires, à la croisée entre plusieurs champs qui se rencontreront à cette occasion : l’art, l’architecture, le design, l’urbanisme, la musique, la photographie…
La programmation se concentrera essentiellement autour de deux espaces qui illustrent la volonté de transformation urbaine dans chaque ville : la Place de la Nation à Paris et la Place Jardines del Arquitecto Ribera à Madrid. Le temps fort parisien se déroulera le dimanche 1er octobre 2017, jour de la journée sans voitures. L’ouverture à Madrid est prévue le samedi 7 octobre, en clôture de la semaine de l’architecture à Madrid qui aura Paris comme ville invitée.
 
Le Tandem Paris-Madrid 2017 est mis en œuvre par la ville de Paris, la ville de Madrid et l’Institut français, en partenariat avec l’Ambassade de France et l’Institut français en Espagne, et l’Instituto Cervantes et l’Ambassade d’Espagne en France.

 

Les temps forts de la programmation « Madrid à Paris »

 
1er octobre, Place de la Nation : PARIS-MADRID GARDEN PARTY
proposé par le collectif COLOCO en collaboration avec le collectif madrilène TXP (TODO POR LA PRAXIS)
12h- 15h : Grand pique-nique madrilène pendant lequel le collectif pluridisciplinaire TXP, spécialisé dans construction collaborative de dispositifs micro-architecture, dévoilera un mobilier urbain éphémère pour la place de la Nation.
15h-16h30 : Parade musicale « Paris-Madrid ».
Exposition du concours d’affiches entre les écoles de design EPSAA (Paris) et IED (Madrid), elle sera également exposée à Madrid.
16h30 : le festival Kiosquorama proposera un concert dans le kiosque à musique, création réalisée pour le Tandem et issue d’une résidence à FGO entre Olivier Marguerit, chanteur français et Le Parody, artiste madrilène à l’influence électro.
 
Du 29 septembre au 31 octobre – Parc des Rives de Seine : Exposition Madrid Danse(s) d’Isabel Muñoz
Le long des berges de Seine rive droite, entre Pont Notre-Dame et Pont d’Arcole. À travers 14 clichés noirs et blancs, illustrant les scènes de la danse madrilène, Isabel Muñoz cherche à établir un dialogue entre la danse, le corps et le mouvement. Commissariat : Christian Caujolle.
 
6 octobre au Théâtre 13  : BAL LITTERAIRE
Les bals littéraires du Théâtre de la Ville en partenariat avec le Teatro Español de Madrid alternent moments de lectures et invitations à la danse, le temps d’une représentation, d’une histoire écrite en commun par des auteurs de théâtre parisiens et madrilènes invités la veille de la représentation à composer un texte ensemble. David Lescot, artiste associé au Théâtre de la Ville, auteur et metteur en scène, sera le maître d’œuvre de ce projet croisé présenté dans les deux villes. 20h30 - Inscriptions
 
12 octobre à la Cité internationale des arts : OPEN STUDIO – PARCOURS 100% MADRID
Soirée portes ouvertes pour rencontrer les quatre artistes madrilènes en résidence à la Cité internationale des arts et d’une ancienne résidente de la Casa de Velázquez : Irma Alvarez Laviada - sculptrice et plasticienne ; Nicolàs Cambarro, architecte, photographe, et auteur ; Ricardo Gassent, soundpainter et compositeur ; Matias Candeira de Andres, écrivain et scénariste ; Anna-Katharina Scheidegger, cinéaste, vidéaste et photographe. De 18h30 à 21h
 
16 octobre à la Cité internationale des arts : AVANT-PREMIERE DU FILM « BRICKS », DE QUENTIN RAVELLI
Projection du long-métrage documentaire sur la crise immobilière espagnole intitulé Bricks. En suivant la vie des briques, des usines aux villes nouvelles, devenues des villes fantômes, il montre les profondes transformations de l’Espagne d’aujourd’hui.
 
Le 18 et le 19 octobre à Cinéma le Lincoln : MADRID FAIT SON CINEMA AU LINCOLN
Avant-premières de deux films madrilènes La Reconquête, de Jonás Trueba (2017) le mercredi 18 et Kiki, l’amour en fait, de Paco León (2017) le jeudi 19. 20h
 
21 octobre – Mairie du 4e arrondissement : CONCERT INSOLITE DU GROUPE MADRILÈNE DE LA PURISSIMA
Ce quartet musical madrilène se distingue par son innovation, le mélange des genres, une attention à la mise en scène, un important sens de l’humour et de la provocation et de l’interaction avec le public. Leur style va du jazz à la pop en passant par la chanson napolitaine. 20h
 
29 octobre : DEAMBULATION LITTERAIRE AUTOUR DE RAMON GOMEZ DE LA SERNA (RUTA CERVANTES)
Expérience immersive dans l’univers du prolifique écrivain d'avant-garde madrilène, inventeur d'un genre littéraire poétique à part entière, la greguería. Lectures et performances retraçeront l’œuvre et la vie du poète à Paris autour de lieux emblématiques qui ont marqué son existence. Organisé par l’Instituto Cervantès. 11h 

 

 

 

Les temps forts de la programmation « Paris à Madrid »

 
Paris sera à l’honneur pendant 3 weekends festifs organisés sur la place Jardines del Arquitecto de Ribera, investie par 3 collectifs madrilènes qui auront transformé la place en y construisant une scène pour accueillir la programmation. À noter parmi les temps forts, le festival Kiosquorama qui présentera un concert d’Olivier Marguerit, chanteur français et Le Parody, artiste madrilène à l’influence électro le 7 octobre et la compagnie Décor sonore donnera 4 concerts déambulatoires les 14 et 15 octobre.
 
Du 29 septembre au 8 octobre - COAM : SEMAINE DE L’ARCHITECTURE                                                    
La semaine de l’architecture mettra Paris à l’honneur pour cette 14ème édition. Cet événement rassemblera experts madrilènes et internationaux dans une réflexion autour de certaines problématiques communes : les défis des grandes villes, la planification et les politiques urbaines.
COAM (Collège des architectes de Madrid)
 
Du 3 au 5 octobre – Cineteca CYCLE DE CINEMA DOCUMENTAIRE : Paris-Madrid, transformations urbaines
La Cineteca organisera un cycle documentaire autour de la transformation urbaine à Paris et à Madrid et proposera 3 soirées spéciales de projections suivies de débats :
  • Architecture et transformation urbaine : Projection du documentaire franco-espagnol Bricks (83') réalisé par le cinéaste Quentin Ravelli, suivie d’une table-ronde modérée par Elisa Durán, membre du groupe de travail « Cinéma et architecture » de la COAM, et composée de : Alfonso Sánchez Uzábal, du collectif Montera 34 ;  Diego Peris, du collectif Todo Por la Praxis ; Martin Paquot membre de l’Atelier d’Architecture Autogérée de Paris.
  • Transformation de la vie des quartiers : Projection du film Souvenirs de Madrid (64’) réalisé par le cinéaste français Jacques Duron. Projection du documentaire participatif Usera en un día précédé du documentaire Diario de una mirada (18´) réalisé par les étudiants de l’institut Nuestra Señora de la Fuencisla. La projection de ces deux documentaires sera suivie par une présentation de quelques courts métrages du projet Filmer la ville, série de films participatifs valorisant le patrimoine des quartiers populaires de Paris. Ces projections seront suivies d’une table-ronde composée de : José Luis Fdez. Casadevante, sociologue ; Clément Aquilina, membre du collectif ICI ! (L’Île-Saint-Denis) ; Juan López-Aranguren Blázquez, coordinateur du programme Imagina Madrid
  • Cinéma à l’abandon, Cinéma outil de revitalisation urbaine Projection du court-métrage Salvemos el Palacio de la música/Sauvons le Palais de la musique (3´) Projection du documentaire 25 cines/seg (38´). Ces projections seront suivies d’une table-ronde composée de : Michel Gómez, Mission Cinéma de la Ville de Paris ; Jacques Brizard, Directeur de MK2 ; Andrés Linares Capel membre de la Plataforma para la defensa de la cultura.
 
Du 2 au 30 octobre - à l’Institut français de Madrid ​: PARIS A L’AFFICHE – PROGRAMMATION CINEMATOGRAPHIQUE
L'Institut français Madrid présentera une série de films de fiction autour de Paris en français sous-titrés en espagnol : Madame Marguerite de Xavier Giannoli (2 octobre) ; Mon oncle (Mi tío) de Jacques Tati (9 octobre) ; Baisers volés (Besos robados) de François Truffaut (16 octobre) ; Le fabuleux destin d'Amélie Poulain (Amelie) de Jean-Pierre Jeunet (23 octobre) , Paris de Cédric Klapisch (30 octobre). 20h
 
 
Du  29 septembre au 30 novembre ​: ITINERANCE DE 3 EXPOSITIONS DU PAVILLON DE L’ARSENAL
Trois expositions conçues par le Pavillon de l’Arsenal autour des pratiques urbaines collaboratives et de l’usage de nouveaux matériaux s’exporteront à Madrid. L’Institut français, l’Alliance française et la COAM accueilleront ainsi respectivement :
  • Réinventer Paris à l’Institut français Madrid: Présentation des 22 projets lauréats de l’appel à projets urbains innovants, première mondiale pour imaginer et construire autrement la ville de demain. L’exposition donne à voir la diversité des innovations proposées par toutes les équipes pluridisciplinaires, qu’elles soient programmatiques, constructives, sociales, architecturales, environnementales, technologiques, juridiques, financières ou d'usages. Avec le soutien de la compagnie de Phalsbourg. Du 4 au 28 octobre 2017. Vernissage le 4 octobre à 19h30. Galerie du 10 de l'Institut français de Madrid. Entrée libre du lundi au vendredi entre 10h et 20h.
  • Co-urbanisme à l’Alliance française : A l’heure où l’implication citoyenne s’impose dans la fabrique urbaine, l’exposition « Co-urbanisme » explore différentes pistes et interroge les conditions de sa mise en œuvre pour une meilleure collaboration entre les habitants et professionnels de la ville à travers 15 démarches en France et à l’étranger. Commissariat scientifique : l'Atelier d'urbanisme Approche.s! Du 3 octobre au 30 novembre 2017. Vernissage le 3 octobre à 18h30
  • Matière grise à la COAM : consommer « plus de matière grise » pour consommer « moins de matières premières » est l’un des enjeux de cette exposition qui convoque l’intelligence collective pour reconsidérer la matière de nos constructions. Partant du constat de la crise des matériaux et de l’ambition « Métropole Zéro Déchet », Matière grise explore la question du réemploi à un instant décisif où l’architecture aspire à se réinventer entre contraintes environnementales, économiques et nouveaux usages. Commissariat scientifique : Encore Heureux architectes, Julien Choppin & Nicolas DelonDu 29 septembre au 8 octobre 2017
 
Le 12 octobre – Teatro Espanol BAL LITTERAIRE
Deux dramaturges parisiens et madrilènes écrivent un texte à quatre mains, dans lequel chaque chapitre doit évoquer une chanson qui invite à danser. Le public sera invité à danser pour partager l’esprit festif de la rencontre. Ce projet est issue d’une collaboration entre le Théâtre de la Ville et le Teatro Espanol.
 
Le 14 octobre - Jardines del Arquitecto Ribera : ELECTRO/SWING - DJ SET ET MUSIQUE LIVE
Evénement musical et dansant avec des DJs et artistes d’influence française autour de la swing music.
 
Le 14 et 15 octobre - Jardines del Arquitecto Ribera et place Santa Ana: URBAPHONIX DE LA COMPAGNIE DECOR SONORE
Concerts déambulatoires improvisés directement à partir des sons de la ville : une équipe de musiciens équipée de systèmes sonores portatifs et, en amplifiant les objets du mobilier urbain à l'aide de micro-capteurs, se sert de ces derniers comme d'instruments de musique.
13h et 17h chaque jour
 
Le 20 octobre – Cineteca : PROJECTION DU DOCUMENTAIRE « VIVRE DANS DEUX VILLES »
Ce documentaire réalisé par AMPS Arquitectura y Diseño, sous la coordination d’Alberto Marcos, est réalisé dans le cadre du Tandem. Deux designers madrilènes (Alvaro Catalan de Ocon et Paula Rosales Torroba) et deux designers parisiens (Stéphane Dupont et Pierre Favresse) voyageront ensemble à Paris et Madrid pour analyser les transformations urbaines depuis la perspective du design.
18h
 
Octobre à Janvier - CentroCentro : EXPOSITION «AQUELLOS QUE ESPERAN /LA MÊME INDIFFÉRENCE »
Exposition de photographies de Borja Larrondo et de Diego Sanchez qui explorent les contours des territoires; et enquête sur les traces physiques et psychiques que déposent les structures architecturales, étatiques et policières. Pendant une résidence au 104, ils ont enrichi leur projet multi-format sur le quartier Orcasur de Madrid avec un nouveau corpus de travail développé à la Courneuve.
 
 
Images