Text Resize
-A A +A
Se Connecter

 
 

Accompagner la transformation urbaine : Saint-Pétersbourg 2017-2019

L’Institut français lance avec le partenariat de la Région Grand Est et de la Ville de Strasbourg un ambitieux projet franco-russe de coopération autour de la transformation urbaine d’un quartier de Saint-Pétersbourg sur trois ans. 
Le territoire qui fait l’objet de cette coopération internationale est situé dans la ceinture post-industrielle de la ville au carrefour des enjeux de renouvellement urbain et artistique. Sur ce territoire coexistent de multiples dynamiques : tertiaires et industrielles (usine en activité), création de logements, enjeux de circulation et initiatives culturelles, dont le Street Art Museum installé dans une usine en grande partie en fonctionnement.
 

Une coopération France-Russie

Ce projet a pour objectif de faire travailler ensemble architectes, urbanistes, décideurs politiques, habitants, artistes et étudiants, russes et français. Il vise à co-construire un processus de rencontres, d’analyses et d’expérimentations, rythmé par une série de workshops, de rencontres professionnelles, de temps publics et de propositions urbanistiques et artistiques.
 
En 2017 s’engage la première phase de cette coopération, à savoir un temps de sensibilisation et d’expérimentation qui préfigurera les transformations possibles et durables de ce quartier. Dès avril 2017, un premier workshop dans l’Usine du Street Art Museum réunit les étudiants de l’ENSAS et de l’ITMO sous la direction des enseignants strasbourgeois Volker Ziegler et Laurent Reynes et de la professeur russe Arina Sender. Il se traduira par la participation à un projet éphémère imaginé par Bertrand Gosselin autour de la cartographie de cette action sur le territoire.
 
À Strasbourg, un premier compte-rendu de cette phase de préfiguration sera présenté dans le cadre des 17e Journées de l'architecture à l’automne 2017.
 
Les premiers partenaires à ce stade du projet sont : la ville de Saint-Pétersbourg, l’usine et le Street Art Museum, la Maison européenne de l’architecture – Rhin supérieur, l’école d’architecture de Strasbourg (ENSAS), le KIT de Karlsruhe, l’université d’architecture ITMO de Saint-Pétersbourg, le paysagiste-urbaniste Alfred Peter, l’Institut français de Russie, l’Institut français ainsi que le commissaire et artiste-architecte Bertrand Gosselin.
 
Ce projet bénéficie du soutien Institut français+Région Grand Est+Ville de Strasbourg.
 

 
Photo : CNES/Astrium, Cnes/SpotImage, DigitalGlobe, Landsat/Copernicus, Données cartographiques © 2017, Google