Text Resize
-A A +A
Se Connecter

 
 

Cinéma français

L’Institut français propose au réseau culturel français et à ses partenaires du monde entier (cinémathèques, festivals, musées, universités, etc.) de nombreux programmes de films récents et de patrimoine.
 
Cette offre éditorialisée, qui valorise le cinéma français dans toute sa richesse et sa diversité, est destinée à des projections publiques culturelles dans les pays où ces films ne sont pas distribués commercialement. Elle s’accompagne également de programmes d’action culturelle et d’éducation à l’image qui visent à attirer au cinéma français de nouveaux publics – et notamment les jeunes.
 
Retrouvez les temps forts de la programmation Cinéma français 2016, avec ses nouveautés en lien avec l'actualité cinématographique, ses rétrospectives et focus consacrés aux grandes figures et aux nouveaux talents du cinéma français, ses cycles thématiques, ses grands rendez-vous et ses programmes éducatifs. Cette offre Cinéma français 2016 est disponible au format PDF.
 
Les films sont disponibles en versions sous-titrées et sur différents supports selon les titres : DCP, 35 mm, Blu-ray, Beta, DVD, téléchargement sur la plateforme IFcinéma.
 
 

​Temps forts

Jeune génération, premiers films, Festival du film d’animation d’Annecy, 30 ans de la Fémis, Focus Olivier Gourmet ou encore la création récente en DCP, retrouvez ici tous les temps forts de la programmation Cinéma français ! 
 
 
 

Cinéastes

  • Contemporains
 
Benoit Jacquot, Bertrand Tavernier, Céline SciammaOlivier Assayas ou Claire Denis, retrouvez les nombreux cinéastes contemporains valorisés par l'Institut français !
 
  • Des classiques aux modernes
Les grands classiques restaurés en numérique des années 1930 aux années 1960, des premiers films signés Jean-Luc Godard ou Maurice Pialat, des comédies cultes, des portraits d'artistes ou biopics, retrouvez toute la sélection "Des classiques aux modernes" de l'Institut français.
 
 
 

Acteurs et actrices 

 
Monstre sacré du cinéma français, il a reçu un lion d’Or à la Mostra de Venise en 2016 pour l’ensemble de sa carrière, et un hommage lui a été rendu en février 2017 par l'Académie des César.
 
Est-il besoin de présenter Catherine Deneuve ? Un hommage mêlant films récents et classiques restaurés, au-delà de l’icône magnifiée de film en film par Jacques Demy, François Truffaut ou André Téchiné mais aussi par de jeunes auteurs comme Emmanuelle Bercot.
 
  • Actualités cinématographiques : Focus
 
Anais Demoustier, jeune et lumineuse actrice en début de carrière, révèle un talent indéniable dans ses rôles et ses choix artistiques.
 
Avec le César du meilleur espoir féminin dans L’Esquive d’Abdellatif Kechiche, Sarah Forestier tourne sous la direction des plus grands (Bertrand Blier, Alain Resnais, Claude Lelouch, Jacques Doillon…) et prépare son premier long métrage.
 
Coup d’essai, coup de maître pour son premier rôle dans La Graine et le Mulet d’Abdellatif Kechiche, Hafsia Herzi poursuit une carrière éclectique passant par le théâtre et de beaux rôles de cinéma, et prépare son premier long métrage.
 
2017 sonne comme l'année de la consécration pour Isabelle Huppert, qui obtient le César de la meilleure actrice et le Golden Globe de la meilleure actrice dramatique pour son rôle dans le film Elle de Paul Verhoeven.
 
L’acteur, révélé en 2009 dans Un prophète de Jacques Audiard et césarisé en 2015 pour son rôle dans Hippocrate de Thomas Lilti, a enchaîné les films et chassé les clichés dans un parcours singulier qui alterne douceur et violence.
 
Acteur, réalisateur et metteur en scène, Vincent Macaigne est le héraut d’une nouvelle génération mise en avant par les Cahiers du Cinéma, et le comédien phare du jeune cinéma, tournant régulièrement avec Guillaume Brac, Vincent Mariette, Louis Garrel.
 
Après sa collaboration avec Philippe Garrel et Bertrand Bonello, Céline Sallette s'impose comme l'une des révélations du cinéma français, l’interprète de Géronimo qui illumine le film de Tony Gatlif.
 
Découverte dans la comédie, César de la Meilleure actrice dans Hauts les cœurs ! de Solveig Anspach, Karine Viard déploie sa carrière dans des genres et des registres variés, en alternant drames et comédies.
 
Autres programmes : Fanny Ardant, Juliette Binoche, Sandrine Bonnaire, Emmanuelle Devos, Jean-Pierre Darroussin, Isabelle Huppert, Sandrine Kiberlain, Vincent Lindon, Léa Seydoux
 
Dans la cour (Catherine Deneuve)Géronimo (Céline Salette)L'amour est un crime parfait (Karine Viard)
 
 

Jeune public

39 films français accompagnés de dossiers pédagogiques disponibles sur IFcinéma, destinés aux primaires, collégiens, lycéens, étudiants et jeunes hors temps scolaire.  11 nouveaux films en 2016.
 
Associant 7 pays partenaires – France, Espagne, Portugal, Italie, Roumanie, Bulgarie et République tchèque –, le programme d’éducation au cinéma européen CinEd proposera à partir de la fin de l’année 2015 des films contemporains et de patrimoine de tous les pays du projet, ainsi que des ressources pédagogiques.
 
  • Cinéma et apprentissage du français
Plus de 300 films et une quarantaine de dossiers pédagogiques accessibles à l'étranger aux enseignants de français langue étrangère sur la plateforme de cinéma en ligne IFcinéma. Des sous-titres en français sont également disponibles.
 
Longs ou courts, animés ou non, dans tous les genres et tous les styles, les films de ces cinq programmes feront voyager les enfants ou les adolescents dans des contrées inexplorées, sauvages ou urbaines, réelles ou poétiques, prolongeant l’imagination et la réflexion.
 
Un programme de 5 films sortis en salle en 2014 et 2015 destinés au jeune public.
 
Des films particulièrement adaptés aux enfants mais que les adultes ont le droit de voir aussi !
 
Un cycle sur les rapports parfois conflictuels, complexes mais aussi épanouissants, de la jeunesse avec l’institution scolaire.
 
Dès les débuts du cinéma, le monde animal a été filmé : fictions et documentaires, histoires courtes, films animaliers et récits d’aventure, pour tous les publics.
 
Cycle de 7 films récents sur la jeunesse, période essentielle de l’existence, qui constitue le cœur de ces histoires avec l’envie de « changer de vie » à l’âge où tout est possible.
 
 
La Cour de Babel (Vivre sa jeunesse) Brendan et le secret de Kells (Éducation au cinéma) Girafada (Histoires animales)
 
 

Grands rendez-vous annuels

Festival en ligne organisé par uniFrance Films, qui présente 10 courts et 10 longs métrages récents de la jeune création cinématographique française, accompagné de dossiers pédagogiques.
 
La Fête du cinéma d’animation (octobre)
Une fête promue à l'international par l'Institut français tout au long du mois d'octobre, avec, chaque année, une programmation spécifique.
Edition 2016 (1er-31 octobre) : un best of consacré au Festival d’Annecy, un programme consacré à l’école des Gobelins, le nouvel épisode de En sortant de l’école consacré à Robert Desnos, 4 courts métrages produits par le studio Folimage et 2 longs métrages sortis en salle en 2006.
 
Le Mois du film documentaire (novembre)
Une manifestation qui valorise le documentaire de création dans sa diversité, étendue à l'international par l'Institut français.
Edition 2016 (1er-30 novembre) : pour cette 17ème édition, l’Institut français propose 4 programmes valorisant la production française récente : tragi comédie du réel, Coup de projecteur sur la création récent, filmer les grands lieux culturels, et programmes Ateliers Varan et Eurométropole de Strasbourg.
 
 
La Fête du court métrage (décembre)
Promotion dans le monde entier du court métrage dans sa richesse et sa diversité – fiction, documentaire, animation, film traditionnel et expérimental. Des programmes spécifiques proposés par l'Institut français.
Edition 2016 : 9 programmes de l’Institut français : La FEMIS fête ses 30 ans, Best off Le Fresnoy, Talents Adami Cannes 2016, Mon Petit Festival, j’y courre ! Découvrir la jeune création malgache, Les courts des Grands cinéastes….)
 

Les Règles du jeu (Le Mois du film documentaire 2015) – Le Repas dominical (My French Film Festival 2016, en avant-première pour La Fête du court-métrage, 10-20 décembre 2015) – Gus petit oiseau, grand voyage (Fête du cinéma d'animation 2015)

 
 

Cycles thématiques

Fêter la francophonie c’est fêter la langue française ; le cinéma n’est pas en reste pour donner à voir et à entendre une langue en perpétuelle mutation, et plus particulièrement celle de la jeune génération dans toute sa diversité.
 
La musique se fête aussi au cinéma. Il y en a pour tous les goûts et de tous les genres : portraits des plus grands talents (Maria Callas, Django Reinhardt, Alexandre Tharaud), courts métrages audacieux, et belles rencontres entre cinéma et musique avec Eden de Mia Hansen-Love.
 
George Méliès avait déjà emprunté à Jules Verne son univers fantastique. Le thème « Littérature et cinéma » regroupe des films adaptés ou inspirés de la matière romanesque, du Mépris de Jean Luc Godard jusqu’au passage du livre à l’écran par Aliq Rahimi qui adapte son propre roman, Synghe Sabour.
 
Des cinéastes s’emparent parfois d’une bande dessinée pour l’adapter au cinéma, comme Bertrand Tavernier avec Quai d’Orsay. Parfois ce sont les auteurs eux-mêmes qui s’y collent (Joann Sfar avec Le Chat du Rabbin).
 
Toutes générations confondues, les femmes réalisatrices sont de plus en plus présentes dans le paysage cinématographique français. Lumière sur le cinéma au féminin : 20 réalisatrices et autant de visions du cinéma.
 
Programme destiné à commémorer la Première Guerre mondiale, comprenant documentaires, fictions et séries documentaires, avec la série Apocalyse d’Isabelle Clarke et Daniel Costelle et le ciné-concert, Verdun, Visions d’Histoire de Léon Poirier.
Programme proposé en 2014, enrichi en 2015 de Frères d’armes de Rachid Bouchareb et 14, des armes et des mots de Jan Peter, et de deux films restaurés du focus Bertrand Tavernier.
 
Entre biologie et acquis culturels, histoires personnelles, vécus profonds et regards extérieurs, entre les identités sexuelles et leurs orientations diverses… Un cycle de fictions et documentaires qui fait apparaître la pluralité et la complexité de l'humain et interroge nos identités.
 
Une sélection de plus de 50 films interrogeant les représentations de la diversité en France: vie dans les quartiers, question de l'identité, richesse des cultures...
 

Des histoires de jeunes, plutôt rebelles, racontées par de jeunes cinéastes ; un programme de 7 films sur une jeunesse en prise avec notre époque. Les jeunes héros du cinéma français se révoltent et jouent des coudes pour  se faire une place au soleil.

 
On peut rire de tout et surtout des sentiments… en 9 films récents !
 
 
 
 
 


 
 

Photo : La Tête haute, d'Emmanuelle Bercot
 
Inclure dans la liste des rubriques: