Text Resize
-A A +A
Se Connecter

 
 

Exposition « Grandes figures des cinémas d’Afrique et des Caraïbes »

 
Cette exposition de portraits de cinéastes et comédiens africains a été produite à l’occasion du cinquantenaire de la Cinémathèque Afrique, en 2011. Son objectif est de mieux faire connaître les artistes et créateurs des cinémas d’Afrique et des Caraïbes à travers un regard croisé autour de portraits emblématiques qui ont fait ou font encore l’histoire de ces cinémas.
 
Deux photographes de générations différentes, le Martiniquais Laurent Macarie et le Camerounais Samuel Nja Kwa, se sont attachés à mettre en valeur les cinéastes et comédiens des années 1960 à nos jours à travers 23 portraits. L'exposition a été inaugurée à l’occasion des 9e Rencontres de la Photographie de Bamako, biennale africaine de la photographie, en 2011.
 
L'exposition peut être accompagnée d’un programme de projections. Une centaine de films à choisir à la carte parmi les filmographies des réalisateurs et des comédiens.
 
 

12 photographies de réalisateurs par Laurent Macarie

  • Souleymane Cissé (Mali)
  • Désiré Ecaré (Côte d’Ivoire)
  • Gaston Kabore (Burkina Faso)
  • Djibril Diop Mambety (Sénégal)
  • Sarah Maldoror (Guadeloupe)
  • Jean Odoutan (Bénin)
  • Idrissa Ouédraogo (Burkina Faso)
  • Benoit Ramampy (Madagascar)
  • Ousmane Sembène (Sénégal)
  • Ingrid Sinclair (Afrique du Sud)
  • Abderrahmane Sissako (Mauritanie)
  • Cheick Oumar Sissoko (Mali)
 
Né à Paris en 1960, Laurent Macarie débute comme assistant de photographes commerciaux. En 1985, il ouvre son premier studio à Paris, spécialisé dans le portrait et la nature morte pour des agences publicitaires. Il réalise des portraits de réalisateurs et d’acteurs au FESPACO. Tout en continuant son activité commerciale, il réalise des portraits et des photos de plateau pour des films africains. En 1993, il s’installe aux États-Unis. En 1998 et 1999, son travail « parisien » est exposé à Arles, Cannes, Paris et Bruges. Laurent Macarie commence à enseigner la photographie et offre ses services de production numérique aux professionnels. En 2005, il collabore avec la Smithonian Institution et réalise une série intitulée Mali on the Mall. Aujourd’hui, Laurent Macarie continue son travail de portrait de la diaspora, en mariant des techniques photographiques contemporaines à celles d’hier.
 
 

11 photographies de comédiens par Samuel Nja Kwa

 
Né à Paris en 1964, Samuel Nja Kwa travaille et vit entre la France et l’Afrique. Après des études en sciences politiques à l’Université du Québec à Montréal, il devient journaliste des cultures africaines. Au fil des années, il est à la fois journaliste, photographe, animateur de la vie culturelle et artistique. Il est notamment l’initiateur et le directeur artistique des Rencontres de photojournalisme DUTA au Cameroun. Il effectue des reportages à travers le monde et collabore avec différents magazines et agences (Panapress, Dalle, Miss Ebène, Elle, Télérama, La Revue  noire, Africultures, Créola, Jeune Afrique). En 1996, il porte son attention sur le jazz et les musiques mandingues, réalisant plusieurs portraits d’icônes du jazz et des musiques africaines. En 2009 débute son projet sur le cinéma. Il photographie des actrices, des acteurs, des réalisateurs et réalisatrices : quels sont leurs regards sur le cinéma africain ?
 
 

Modalités

Circulation 2015
Toutes zones
 
Matériel
  • 2 jeux d’exposition
  • 24 bâches dont 23 photographies d’1m x 1m et une bâche de texte d’ouverture
  • une brochure de présentation (PDF)
  • un catalogue français ou anglais des Rencontres de Bamako 2011
 
À la charge des postes demandeurs
  • transport aller-retour depuis Paris 
  • droits d'auteurs pour les photographes
 
Contact
Images
  •   L'exposition "Grandes figures des cinémas d'Afrique et des Caraïbes", présentée à Bamako  
  •   L'exposition à Budapest  
  •   L'exposition à Québec