Text Resize
-A A +A
Se Connecter

 
 

Exposition « La danse contemporaine en questions »

L’exposition « La danse contemporaine en questions » invite à la découverte des nombreux artistes chorégraphiques de la scène française contemporaine à travers textes, photos et vidéos. Elle est mise à la disposition du réseau culturel français à l’étranger dans son entier.
 
Qu’est-ce que la « danse contemporaine » ? Depuis une trentaine d’années, ce terme désigne une multitude de créations et d’approches chorégraphiques. Derrière la diversité et le foisonnement des formes, cet outil pédagogique met en lumière les lignes de force du paysage chorégraphique français contemporain et son évolution depuis les années 1980.
 
Nourris par de multiples techniques, les danseurs contemporains explorent le mouvement sous toutes ses formes. Quel corps et quel travail du corps sont ainsi mis en jeu ? Comment les chorégraphes actuels déplacent-ils les codes du spectacle et de la représentation ? Comment interrogent-ils la position du spectateur ? Quelles interactions se développent avec les autres arts (musique, arts plastiques, littérature, cinéma, etc.) ? En quoi la danse contemporaine témoigne-t-elle des valeurs et des repères de notre société ? Enfin, de l’idée première à la représentation sur scène, comment fabrique-t-on un spectacle de danse ? Quelle est ensuite la vie des œuvres une fois la création passée ?
 
Autant de questions abordées au fil de 12 affiches, d’un catalogue bilingue et d’une sélection vidéographique accessible par le biais du site Numeridanse.tv.
 
 

9 entrées thématiques

  • Quel corps ?
  • Quel spectacle ?
  • Quel mouvement ?
  • Quel processus de création ?
  • Quelle technique ?
  • Quel rapport au monde ?
  • Quels liens aux autres arts ?
  • Quelle vie des œuvres ?
  • Une danse contemporaine ?
 

« En danse contemporaine, le mouvement est exploré sous toutes ses facettes. Il est mis en forme, transformé, déformé, déconstruit, démultiplié, et "même l’immobilité est un mouvement", selon Merce Cunningham. Danseurs et chorégraphes jouent sur le poids, les appuis, la fluidité, le rythme, la respiration, pour donner au mouvement sa qualité spécifique. Qu’il soit virtuose, entravé, organique, raréfié, minimal ou encore quotidien, le mouvement en danse contemporaine peut suggérer, raconter, exprimer ou se suffire à lui-même… »
 
« Les modes de composition sont multiples : collage/montage, construction d’un récit, répétition et variation, accumulation, "règles du jeu", etc. Certaines propositions, notamment dans la composition en temps réel, s’élaborent en direct devant les yeux des spectateurs. »
 
« La danse contemporaine adopte parfois des démarches relevant d’autres arts et elle les influence à son tour. Les frontières de la danse ne cessent d’être repoussées, selon un phénomène observable dans les autres arts. »
 
« Dans la danse contemporaine, tous les corps s’affichent : beaux, laids, minces, gros, harmonieux ou étranges, virtuoses, sportifs, amateurs, androgynes ou travestis, habillés ou nus. Il n’y a plus de modèle. »
 
« La danse est un art volontiers qualifié d’éphémère, d’autant que certains chorégraphes ne souhaitent pas de postérité pour leurs créations. D’autres s’attachent au contraire à la longévité des œuvres et un répertoire se constitue désormais en danse contemporaine. »
 
 
Extraits de l’exposition « La danse contemporaine en questions »
 
 
Réalisation
2014
 
Producteur
Institut français / Centre national de la danse
 
Circulation 2016
Toutes zones
 
Matériel
  • 12 affiches (80 x 100 cm)
  • un catalogue bilingue français / anglais
  • une sélection vidéographique accessible par le biais du site Numeridanse.tv
 
 
 

Contact

Yamina Nedjadi (T. +33 (0)1 53 69 83 54)
 
 
 
 
 
 
 
 

Photo : Christian Rizzo, D'après une histoire vraie (2013), @ Marc Domage