Text Resize
-A A +A
Se Connecter

 
 

Musiques classique et contemporaine

Ces dernières années, le paysage musical français n'a cessé de s’élargir, tant par la redécouverte de nombreux répertoires qu’à travers l’expression d’une création d’une vitalité toujours plus affirmée ; cette foisonnante diversité, défendue par un nombre croissant d’acteurs musicaux, notamment des ensembles spécialisés de premier plan, s’accompagne désormais d’une forte reconnaissance internationale. C’est dans ce contexte que se dessinent les orientations de l’Institut français, convoquant tous les champs esthétiques de la musique médiévale jusqu’à aujourd’hui lorsqu’ils sont porteurs de créativité.
 
L’action de l’Institut français dans le domaine musical se développe à partir de grands projets “structurants”, lignes de force d’une politique plus large de soutien à la diffusion des solistes, ensembles et formations françaises.
C’est en premier lieu le cas pour la création contemporaine où la logique d’intervention repose sur une mécanique à deux temps :
• consolider des points d’ancrage sur des places stratégiques par la mise en oeuvre d’opérations emblématiques ;
• générer des dynamiques pérennes afin d’intéragir sur les politiques de diffusion des principaux partenaires internationaux.
 
Dans cette perspective se dégagent plusieurs modélisations :
• “Sounds French” développe sur un territoire (ville, pays ou région) un temps fort autour de la musique contemporaine ;
• “Portraits d’artistes” est un espace de résidence et de rencontres de format plus resserré conçu autour d’une grande personnalité musicale ;
• le soutien à des Fonds pour la création : notamment le FAFCM (French American Fund for Contemporary Music) aux Etats-Unis, Diaphonique au Royaume-Uni et Impuls en Allemagne.
 
L’Institut français conjugue aussi de nouveaux modes de diffusion, pour répondre plus justement à chaque contexte et être davantage en prise avec les différents acteurs culturels.
Tout en continuant à jouer un rôle actif dans l’accompagnement des tournées et le développement international des artistes que ce soit la musique de chambre, la musique ancienne, plus ponctuellement les formations orchestrales –, l’action de l'Institut français s’attache à l’exportation d’une ingénierie innovante, à l’image de la Folle Journée ou de la Nuit de l’improvisation.
Donner à la diffusion plus d’intelligibilité, l’inscrire en profondeur sur le terrain par des actions satellites – formation, rencontres, débats d’idées est aujourd’hui devenu une priorité.
 
L’appui aux temps forts français des festivals internationaux contribue à cette plus grande lisibilité.
 
Plus encore, l’Institut français développe lui-même des cadres programmatiques, initiés en concertation avec les partenaires internationaux pour présenter des opérations thématiques d’envergure, comme le cycle “Debussy 2012 / Vingt regards d’artistes” mené pour la commémoration du compositeur travers le monde.
 
Enfin, les co-réalisations, notamment dans le domaine lyrique, sont le lieu de véritables projets de coopération avec les plus prestigieuses maisons d’opéras. Conçues à partir de premières d’œuvres lyriques françaises, à l’image des “Dialogues des Carmélites” créées à l’Opéra National de Corée en 2011, elles permettent de miser sur la rencontre artistique entre équipes françaises et locales, alliant une forte dimension d’échange et un souci constant  d’excellence.
 
 
 

1 - "Dialogue des Carmélites" à Séoul
2 - Festival Suona Francese à Milan
 
 
Inclure dans la liste des rubriques: