Text Resize
-A A +A
Se Connecter

 
 

Résidences à la Villa Kujoyama

 
Seule résidence française de créateurs en Asie, la Villa Kujoyama propose à 12 lauréats de bénéficier d'un séjour à Kyoto de 2 à 6 mois.
 
Inspirée par le modèle de la Villa Médicis à Rome, la Villa Kujoyama, construite en 1992 par l’architecte Kunio Kato sur la montagne d’Higashiyama à Kyoto, est l’une des 5 antennes de l’Institut français du Japon. C’est une résidence qui accueille des artistes et créateurs confirmés déjà inscrits dans une démarche professionnelle. Six lauréats du programme peuvent être accueillis simultanément en résidence. Outil d’échanges interdisciplinaires, la Villa Kujoyama a pour vocation de renforcer le dialogue interculturel entre la France et le Japon. Ses résidents sont appelés à nouer des relations de travail non seulement avec les milieux artistiques, universitaires, culturels de la région du Kansaï mais aussi avec ceux de l’ensemble de l’archipel.
 
Les résidences à la Villa Kujoyama sont fondées sur un double programme :
  • Villa Kujoyama : un accueil en résidence de créateurs français ;
  • Kujoyama duo : un accueil en résidence d’un tandem constitué d’un créateur japonais et d’un créateur français autour d’un projet commun.
 
 

Témoignage

La critique d'art Anne Bonnin et l'écrivain Thomas Clerc ont effectué une résidence à la Villa Kujoyama du 2 septembre 2014 au 27 janvier 2015, sur le projet « Qui salue qui ? ». Ils témoignent sur « l'esprit Villa ».
 
« Hissée sur la montagne de Yamashina à l’écart du centre de la ville sans être réellement isolée, la Villa constitue un lieu de retraite, ainsi qu’elle a été conçue par l’architecte Kunio Kato qui a accentué cette destination monacale orientant les fenêtres des studios vers la paroi montagneuse. Cette décision qui sacrifie la vue à sa vision contribue à créer un décor et une situation extraordinaires, propices à la concentration et à la rêverie.  […]
Résider à la Villa constitue une expérience inoubliable. On y entre, un peu comme au monastère, dans une temporalité particulière, neutre, située entre Orient et Occident, qui produit une disposition d’esprit et de corps. »
 
Anne Bonnin et Thomas Clerc
 

Disciplines concernées

  • architecture / paysage / urbanisme
  • arts numériques
  • arts plastiques
  • bande dessinée
  • cinéma / vidéo
  • critique d’art et commissaire d’expositions
  • danse / performance
  • design / graphisme
  • gastronomie
  • littérature
  • métiers d’art
  • mode
  • musiques de création
  • photographie
  • théâtre
 
 

Contact

 
 
 
Avec le soutien de la Fondation Bettencourt Schueller