Image
Adrian Pepe
Crédits
© Muhammad Aoun

ADRIAN PEPE

Métiers d'art - Création textile

  • Liban
From 2 May 2022 to 3 June 2022
Adrian Pepe est lauréat du programme NAFAS, 100 résidences d’artistes libanais en France, co-financé par le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères et le ministère de la Culture. Il a été sélectionné dans le cadre du dispositif de l’Institut français bénéficiant du mécénat de GALOP (concessionnaire exclusif d’Hermès au Liban), et sera accueilli en résidence par la Kunsthalle et Motoco.

Les structures hôtes

LA KUNSTHALLE

La Kunsthalle est le Centre d’Art Contemporain d’Intérêt National de la Ville de Mulhouse, situé dans une ancienne fonderie. Avec trois expositions par an, elle promeut et favorise la création artistique, aussi bien régionale que nationale et internationale. Elle s’adresse à tous les publics à travers des rendez-vous en lien avec les expositions. Elle développe un programme de médiation culturelle en proposant un large panel de visites.

La Kunsthalle a un projet fondé sur l’échange et la recherche qui inclut un principe d’invitation d'artistes ou de commissaires d'exposition en résidence.

http://kunsthallemulhouse.com 

 

MOTOCO

Motoco est un lieu de production artistique créé en 2012 à Mulhouse dans un ancien bâtiment industriel de 8500 m2. Motoco réunit entre 120 et 140 artistes et artisans d'art professionnels, essentiellement spécialisés dans les arts visuels et deux espaces ouverts au public offrant près de 100 événements par an.

https://www.motoco.fr

Le lauréat

Adrian Pepe est un artiste résidant à Beyrouth, au Liban. À travers ses créations textiles, son travail se concentre sur l'artisanat d'un point de vue socioculturel, esthétique, écologique et méthodologique. Il étudie les liens relationnels que nous formons avec les objets au fil du temps. Son approche mêle la culture, l'histoire et la performance avec l'art, la mode et les intérieurs. Il est titulaire d'une licence en beaux-arts et d'une maîtrise en design pour la durabilité du Savannah College of Art and Design (SCAD), aux États-Unis. Il a ensuite rejoint le studio d'artisanat américain de renommée internationale BDDW, où il s'est formé et a produit des pièces de collection. Plus récemment, il a occupé le poste de directeur de la création pour Bokja Design, un studio d'artisanat textile à Beyrouth. Parallèlement, il a partagé son expérience des pratiques textiles matérielles en tant que professeur pour les étudiants de première année à l'Académie Libanaise des Beaux-Arts (ALBA). Dans son travail, il pratique une sorte de shadowgraphie créative, fabriquant des objets et des expériences comme outils pour permettre un discours ouvert sur la matérialité, notre paysage culturel en mutation et notre condition actuelle.

Le projet de résidence

The First Red | An exploration of the use of the pigment ‘ochre’ on raw fibers

L'ocre est un pigment naturel aux tons jaune, rouge et brun. La première utilisation de l'ocre par les hommes remonte à l'époque paléolithique, il y a plus de 200 000 ans. Elle est considérée comme le plus ancien pigment naturel connu, utilisé par l'humanité. La couleur a été observée dans l'art rupestre dans divers sites du monde. On pense que l'ocre était également utilisée dans la pratique de l'ornementation corporelle sous forme de peinture corporelle et de tatouages, de teinture pour vêtements, et en médecine - dans le contexte de la guérison des blessures et comme adhésif dans la fabrication d'outils. L'utilisation de l'ocre dans l'Antiquité est une expression colorée de la nature évolutive de l'ingéniosité humaine. 

L'ocre sera le point de départ de ce projet : l'application de la couleur sur des fibres animales et végétales d'origine locale pour la création de tapisseries à grande échelle. Les fibres brutes peuvent inclure la laine du mouton Awassi, la fibre de chanvre, entre autres. À travers le processus de teinture, de filage, de broderie manuelle et de feutrage, les fibres brutes sont transformées en artefacts matériels chargés de transpiration, d'émotions, de mythologies et de symbolisme.

En images

Motoco © DR
La Fonderie, La Kunsthalle © DR
Entangled Matters, Adrian Pepe © Muhammad Aoun
Cosmic Disgressions, Adrian Pepe Embroidered Felt Dyed in Iron, 223x170cm, 2020 © DR
Cosmic Disgressions (zoom), Adrian Pepe Embroidered Felt Dyed in Iron, 223x170cm, 2020 © DR