Image
Jeanne Vicérial et Julia Cima
Crédits
© DR

Jeanne Vicérial et Julia Cima

  • Japon
From 4 September 2024 to 27 December 2024
Jeanne Vicérial et Julia Cima sont lauréates 2024 du programme de résidences de l’Institut français à la Villa Kujoyama.

Biographie

Jeanne Vicérial

Née en 1991, Jeanne Vicerial se tourne dès l’adolescence vers la confection vestimentaire. Après des études de costumière puis un Master en Design vêtement à l’École des Arts Décoratifs de Paris en 2015, elle débute un travail de recherche qui prend la forme d’une thèse de doctorat SACRe (Sciences, Arts, Création, Recherche) soutenue en 2019. Avec le département de mécatronique des MINES ParisTech, elle approfondit sa recherche par la mise au point d’un procédé robotique breveté permettant de produire des vêtements sur-mesure et sans chute. Parallèlement, elle fonde le studio de recherche et de création Clinique vestimentaire. Parallèlement, elle s’engage dans une démarche artistique, elle est représentée par la Galerie Templon (Paris, Bruxelles, New York) depuis 2021.

Julia Cima

Julia Cima est diplômée du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris en 1995. Elle crée les programmes de solos "Visitations" et "Danse hors-cadre" qu’elle tourne en France et à l’étranger durant 6 ans. Elle se forme à la Fasciapulsologie et ouvre un cabinet durant 5 ans, avant de revenir à la danse en 2022 pour un projet en collaboration avec l'artiste chercheuse Jeanne Vicérial : "Athanor" à la Fondation Martell (Cognac). 

Projet de résidence

TrÂme

Suite à leur collaboration dans le cadre de l’exposition « La fin est dans le commencement et cependant, on continue » à la Fondation Martell en 2022, Jeanne Vicerial et Julia Cima décident de poursuivre l'expérience, avec du temps pour s'immerger dans une exploration en symbiose avec un lieu et ses acteurs. 

Dans une forme de simplicité, de dénuement attentif à la beauté, il est possible d'accéder à une part de nous plus proche de l'âme. En travaillant sur la lenteur qui fait référence au labeur artisanal de précision, sur les odeurs directement connectées au cerveau des émotions et de la mémoire, sur différentes échelles liées aux présences dans l'espace et sur les perceptions sonores des actions en cours, leurs deux corps modèleront l'espace pour en faire le « théâtre » d’une métamorphose. 

Jeanne Vicérial et Julia Cima

Jeanne Vicérial et Julia Cima © DR
Jeanne Vicérial et Julia Cima © DR
Jeanne Vicérial et Julia Cima © DR