Image
Carte de France
© IGN

Aide à projet

Multidisciplinary

Partenariat Département de la Seine-Saint-Denis / Institut français

French professionals
Le Département de la Seine-Saint-Denis et l'Institut français ont mis en place une convention triennale pour la période 2024-2026 pour le développement des échanges culturels et artistiques entre le territoire et l’international.
Dans le cadre de ce partenariat, le Département de la Seine-Saint-Denis et l’Institut français soutiennent des initiatives, actions et projets issus du territoire et présentant un lien fort avec l’international autour de trois thématiques principales : les questions d’interculturalité, de langue française et plurilinguisme ainsi que celles des périphéries.

OBJECTIFS ET THÉMATIQUES

L’aide du Département de la Seine-Saint-Denis et de l’Institut français vise à soutenir les porteurs et porteuses de projets implantés en Seine-Saint-Denis ou ayant vocation à y conduire des actions, dans leurs projets de coopération et d’échanges à l’international.

 

Les objectifs de cette aide sont les suivants :

  • Favoriser le rayonnement des actrices et acteurs séquano-dyonisiens à l’international, accompagner le développement de leurs projets à l’étranger et leur mise en réseau ;
  • Favoriser les échanges sur des pratiques et expressions artistiques pour contribuer à la diversité culturelle et à la promotion de l’interculturalité ;
  • Contribuer, via l'identification d'acteurs internationaux et d'initiatives du réseau culturel français à l’étranger, à l'enrichissement des coopérations internationales portées par la Seine-Saint-Denis : ville de Dakar, Département de Ziguinchor (Sénégal), Ile de Ngazidja (Comores), Jenine (Territoires palestiniens), Bejaia (Algérie), Iztapalapa (Mexique).

 

Trois thématiques prioritaires ont été choisies par le Département de la Seine-Saint-Denis et l’Institut français, fils rouges des projets soutenus :

  • Promotion de l’interculturalité et de la diversité culturelle : valoriser les pratiques culturelles, notamment immatérielles, issues des diasporas présentes en Seine-Saint-Denis et favoriser le dialogue autour de celles-ci ; travailler autour des mémoires de migrations… ; faire vivre le métissage et la rencontres entre cultures ;
  • Promotion de la langue française et du plurilinguisme à travers des travaux de recherche, de recensement ou de promotion…
  • Périphéries : raconter les banlieues et favoriser le dialogue entre elles.
  • Association ;
  • Acteurs et opérateurs culturels du département de la SSD (théâtre, musée, compagnie…) ;
  • Artistes
  • Université ;
  • Personne physique dans le cadre de projet de mobilité uniquement ;
  • Structures basées en Seine-Saint-Denis.

Toutes les disciplines du champ artistique, culturel et du débat d’idées sont éligibles au soutien du Département de la Seine-Saint-Denis et de l’Institut français. 

Les projets éligibles devront néanmoins répondre aux conditions suivantes :

  • Présenter un lien fort avec l’une des trois thématiques présentées ci-dessus.
  • Présenter un lien fort avec le territoire de la Seine-Saint-Denis, et un ou plusieurs pays ou régions du monde (hors France métropolitaine et DROM-COM). Le lien fort peut être soit au niveau du lieu d’implantation des structures (co)porteuse(s), soit au niveau du lieu de déploiement. Une attention prioritaire sera accordée aux projets se déroulant au sein des territoires de coopération privilégiés du Département : ville de Dakar, Département de Ziguinchor (Sénégal), Ile de Ngazidja (Comores), Jenine (Territoires palestiniens), Bejaia (Algérie), Iztapalapa (Mexique).
  • Prévoir une collaboration entre acteurs culturels et artistiques implantés en Seine-Saint-Denis et acteurs culturels et artistiques étrangers, dans un esprit de réciprocité (la participation d’au minimum un partenaire dans le pays d’accueil est requise pour l’éligibilité d’une demande).
  • Lien avec le réseau culturel extérieur français : les porteurs de projet devront avoir informé le service culturel de l’Ambassade de France, l’Institut français ou l’Alliance française sur le ou les territoire(s) concerné(s).
  • Respecter et favoriser l’égalité Femmes/Hommes : approche paritaire (choix des intervenants, politique envers les prestataires et tout autre éléments pertinent), strict respect des obligations légales en matière d’égalité de rémunération entre les hommes et les femmes, pour une même durée de travail ou à compétences égales ;
  • Présenter une véritable responsabilité environnementale : seront pris en compte les efforts pour la réduction de l’impact environnemental du projet – mutualisation des déplacements, alimentation, choix de solutions techniques moins carbonées, attention portée au cycle de vie des matériaux (acquisition de matériel, fournitures, conception de décors…) ;
  • Encourager la rémunération des intervenants et professionnalisation : les projets doivent intégrer une rémunération (honoraires/cachets/droits d’auteur/salaires) pour les acteurs et actrices impliquées.

Les projets soutenus pourront prendre différentes formes : séquences de tables rondes / débat d’idée, conférence, mobilité d’actrices et acteurs, projet de création, évènements, projections-débats, spectacle, restitution artistique, outils de création culturelle ou pédagogique, ateliers et animations avec les habitant.e.s, livre, capsules vidéos, exposition…

Les projets suivants sont considérés comme inéligibles :

  • Les missions de repérage ;
  • Les projets portant exclusivement sur de la diffusion
  • Les projets sans perspectives de collaborations concrètes et de développement
  • La pertinence de l’initiative ou du projet par rapport aux priorités identifiées par le département de la Seine-Saint-Denis et l’Institut français ;
  • Le niveau de structuration du projet et l’aptitude du porteur de projets à mobiliser les moyens humains, logistiques adaptés et à assurer une exploitation du projet a posteriori ;
  • La qualité et la pertinence du partenariat et ses perspectives de pérennisation ;
  • L’adoption d’une démarche partenariale et la capacité à mobiliser et associer au projet des acteurs et actrices du département, de France et à l’international ;
  • Projets accessibles / gratuits ?
  • Adéquation entre le dispositif proposé et le(s) public(s) cibles ;
  • Les modes de valorisation du partenariat envisagés (exemple : visibilité des logos, modalités de restitution auprès d’acteurs professionnels ou d’habitants et habitantes de Seine-Saint-Denis) ;
  • L’économie globale du projet : faisabilité financière, cofinancements, part d’autofinancement…
  • L’aide de l’Institut français et du département de la Seine-Saint-Denis ne peut pas être supérieure à 50% du budget total du projet.
  • Les porteurs de projets sont invités à valoriser dans le budget prévisionnel toutes les contributions non financières, y compris interne, envisagées pour le déploiement du projet.
  • Les dépenses de fonctionnement sont plafonnées à 20%.

Le département de la Seine-Saint-Denis et l’Institut français invitent les acteurs et opérateurs culturels et porteurs de projets internationaux à les contacter afin de présenter leur projet au minimum 4 mois avant celui-ci.

Le document de présentation du projet nécessaire à la saisie du partenariat est téléchargeable en cliquant ici.

Il devra être accompagné des documents complémentaires mentionnés en première page : cv, dossier artistique, portfolio...

Une fois complété, il devra être adressé par mail aux contacts ci-dessous.

En fonction des objectifs et critères conjoints, le département de la Seine-Saint-Denis et l’Institut français confirmeront sous un mois l’éligibilité de la demande et proposeront le cas échéant un échange en visio.

INSTITUT FRANÇAIS

Anne-Laure ROUXEL, Chargée de mission Pôle Partenariat avec les Collectivités Territoriales

Courriel : annelaure.rouxel@institutfrancais.com

 

DÉPARTEMENT DE LA SEINE-SAINT-DENIS

Clémence Theveniau, chargée de projet Biennale interculturelle et Campus francophone

Courriel : ctheveniau@seinesaintdenis.fr

Image
IF + Seine Saint Denis