Image
Teddy Sanches
Crédits
© DR

Teddy Sanches

  • Japon
Teddy Sanches est lauréat 2021 du programme de résidences de l’Institut français à la Villa Kujoyama.

Biographie

Diplômé de l'ENSCI Les Ateliers avec les félicitations du jury, Teddy Sanches est designer industriel. Il fait parti de l’organisation de designers Hall Haus qu’il a co-fondé en 2020, et lauréat, cette année, de la résidence « À l’oeuvre ! » créée par la fondation Lafayette Anticipations.

En 2019, il gagne les Audi Talents avec son projet Envahisseurs Battle. Avec ce prix, il a choisi de le développer en écrivant un film en pellicule avec sa soeur Deicy Sanches, réalisatrice.

Teddy pratique la danse Hip Hop et perçoit le quotidien comme un comte enchanté. Il le voit comme un gisement inépuisable de curiosités, il sent et collecte dans la rue des trésors considérés sans valeur à première vue. Dans une démarche empirique et décomplexée, il fait voyager ces préciosités en les mélangeant à d'autres univers lointains afin d'imaginer le monde de demain.

De son travail, jaillissent de nouveaux objets, des formes pas forcément reconnaissables et inédites.

Projet de résidence

Envahisseurs Battle

Teddy désire développer les Tenues de son projet Envahisseurs Battle, évènement de danse Hip Hop qui a eu lieu au Centre Pompidou en mars 2019 et qui sera exposé au Palais de Tokyo en décembre 2020.

À partir du cercle, forme fondatrice des battles Hip Hop dans le Bronx des 70, cet évènement déploie un protocole usant uniquement de corps équipés et d’accessoires, afin d’envahir un lieu en toute autonomie. En profitant des moyens technologiques d’aujourd’hui, l’installation nécessaire est réduite à l’échelle du corps. Par conséquent, n’importe qui peut avoir un rôle à jouer : diffuser la musique, mettre l’ambiance, montrer le temps, danser…

Ces équipements et ces accessoires descendent des uniformes des hommes de chantier japonais qui l’ont marqué lors de ses nombreux voyages là-bas. Une partie a été conçue avec des tissus comme le chirimen, soie “crêpe” utilisée dans les kimonos pour enfant, dont la technique de tissage le fascine et qu’il rêve de découvrir à Nishijin pour mieux la détourner.

Comme le Hip Hop qui s'est construit en s'appropriant des objets n’ayant aucun lien avec lui, il veut “remixer” cette plasticité forte de la rue japonaise en employant des savoir-faire traditionnels en textile. C’est de là que se dessineront les Tenues, symboles d’un renouveau de la danse Hip Hop à l’image du projet qui incarne une nouvelle transmission du cercle et qui permet à ses acteurs d’être libres et indépendants dans l’organisation, en renouant, de façon contemporaine, avec le caractère puissant des origines.

Cruz, 2014 © Teddy Sanches
Cinq, 2016 © Teddy Sanches
Body & Clothes, Le fan de mode à l'ère des réseaux sociaux, 2018 © Teddy Sanches
Envahisseurs Battle, 2019 © Mario Simon Lafleur
Envahisseurs Battle, Centre Pompidou, 2019 © Lucie Albrecht
Sneakers & Danse Hip Hop, Le Fondement (co-réalisé avec Deicy Sanches), Musée des Arts décoratifs et du Design de Bordeaux dans le cadre de l’exposition Playground, le design des sneakers qui a lieu du 20 Juin au 10 janvier 2021 © Teddy Sanches