d'oeuvrescross
Mon parfait inconnu, de Johanna Pyykkö
Cinéma
#557
Oeuvre

5 min

« Mon parfait inconnu » de la réalisatrice finno-suédoise Johanna Pyykkö

Dans Mon parfait inconnu, en compétition au Festival Premiers Plans d'Angers 2024, Johanna Pyykkö suit la troublante histoire d'amour entre une jeune femme victime de la société et un homme mystérieux. Partagée entre sensibilité et réalisme, la cinéaste signe un premier long métrage surprenant, qui distille une atmosphère cotonneuse, où les personnages naviguent dans un mélange de fantasmes et de faux-espoirs. Lauréat de l'Aide aux cinémas du monde, co-gérée par l'Institut français et le CNC, Mon parfait inconnu sera à l'affiche des cinémas en France à partir du 24 juillet. 

© Pyramide Films
cross

Une découverte finno-suédoise

Installée à Oslo en Norvège, Johanna Pyykkö est une réalisatrice et scénariste finno-suédoise. Titulaire d'une licence en beaux-arts et réalisation de l’École de cinéma norvégienne, elle a également obtenu un diplôme de scénariste de l'Alma Script Academy en Suède. Durant sa carrière, elle a dirigé plus de dix courts métrages, régulièrement sélectionnés dans des festivals du monde entier. Le dernier en date, The Manila Lover, a été présenté en 2019 au Festival de Cannes dans le cadre de la Semaine de la Critique. Il a remporté de nombreux prix internationaux, tout comme l'Amanda, l'équivalent des Oscars en Norvège, du meilleur court métrage en 2020. Mon parfait inconnu est son premier long métrage. 

cross

Une réalité fantasmée

Dans Mon parfait inconnu, Johanna Pyykkö filme Ebba, une jeune femme solitaire de 18 ans, qui travaille dans le port d'Oslo. Durant une nuit, elle découvre un homme inanimé à terre, blessé à la tête, et s'aperçoit rapidement qu'il est atteint d'amnésie. Séduite, elle décide de lui faire croire qu'ils sont amants et commence à lui raconter des souvenirs de leur vie passée. Alors que le mensonge se met en place, elle s'aperçoit progressivement que son nouveau partenaire dissimule des parts d'ombre. 

cross

Un personnage de femme troublant

Pour son premier long métrage, la cinéaste Johanna Pyykkö met en valeur la complexité humaine face aux espoirs et aux mensonges. Elle fait la part belle à un personnage d'adolescente torturée, se sentant hors du monde, prisonnière d'une société dont elle ne veut pas embrasser les codes. Dans son tout premier rôle, Camilla Godø Krohn amène beaucoup de sensibilité à une héroïne partagée entre réalité et fantasmes. Johanna Pyykkö se pose ainsi en observatrice du monde avec une mise en scène acérée, subtile et vaporeuse. 

cross

Un accompagnement de l'Aide aux cinémas du monde 

En compétition au Festival Premiers Plans d'Angers 2024, Mon parfait inconnu sort dans les salles françaises le 24 juillet 2024. Il est soutenu par l'Aide aux cinémas du monde, une aide sélective cogérée par le Centre national du cinéma et de l'image animée et l'Institut français. Ce support permet à des projets de long métrage de fiction, d'animation ou de documentaire de création d'être accompagnés lors d'une première exploitation en salle de spectacle cinématographique.