d'oeuvrescross
Yojimbot Stories
Création numérique
#500
Oeuvre

5 min

Yojimbot Stories, un webtoon de Sylvain Repos à découvrir dans la sélection Unlock

Avec Yojimbot Stories, l’auteur et dessinateur Sylvain Repos se lance dans le webtoon, une nouvelle façon de lire des bandes dessinées en provenance de Corée du Sud. L’œuvre fait partie de la sélection Unlock de l’Institut français, qui regroupe une vingtaine d’œuvres disponibles pour être présentées dans les établissements du réseau culturel français à l’étranger ou ceux de leurs partenaires de novembre 2022 à novembre 2024. 

© DR
cross

Un premier succès

Diplômé de la Sorbonne, Sylvain Repos se lance en 2021 dans la bande dessinée avec Yojimbot, une aventure qui mêle science-fiction et évocation du Japon des samouraïs. Un effort immédiatement récompensé par le prix Fauve des lycéens, obtenu l’année suivante à Angoulême. Ce jeune auteur très prometteur se réclame d’auteurs de bande dessinée comme Katsuhiro Otomo, Moebius mais aussi d’artistes plus contemporains comme Rick Remender et Brian K. Vaughan. Yojimbot Stories est un spin-off de la bande dessinée du même nom, sous la forme de courts webtoon qui en prolongent l’histoire principale. 

cross

Des robots japonais

Yojimbot Stories nous plonge dans un Japon futuriste peuplé de robots et de samouraïs. En 2241, après la 3ème crise humaine, la surface de la Terre est devenue inhospitalière pour les humains. Seules les machines semblent avoir survécu à cette apocalypse. Yojimbot Stories développe plus détail l’intrigue de Yojimbot, où un samouraï-robot du même nom rencontrait inopinément Hiro, un jeune garçon et son père, qui tentent d'échapper à un mystérieux groupe armé. Yojimbot va alors vite comprendre que l'avenir de l'humanité dépend de la survie de l’enfant. Le début d’une intrigue survitaminée et palpitante. 

cross

S’adapter aux contraintes du webtoon

Yojimbot Stories développe un récit initiatique aux relents post-apocalyptiques, où les combats à l’épée s’enchaînent, reprenant les codes du chambara, et laissent peu de répit aux lecteurs. Pour s’adapter au format du webtoon, Sylvain Repos a épousé les codes de ce nouveau format en provenance de Corée du Sud. Pensées pour la lecture sur téléphone mobile, les cases s’enchaînent verticalement, ce qui rend les séquences narratives et les combats encore plus dynamiques. Déroutant au premier abord, on s’habitue vite à ce nouveau moyen de lecture parfaitement adapté à nos usages quotidiens et à notre utilisation du smartphone. 

cross

Un format en provenance de Corée du Sud

Le webtoon apparaît en Corée du Sud pendant les années 90. D’abord pensé pour les écrans d’ordinateur, ce format, intimement lié aux manhwa (les mangas coréens) migre rapidement sur mobile et connaît un fort regain de popularité. Il représente d’ailleurs en Corée du Sud plus de la moitié des publications de bandes dessinées. Loin de concurrencer le papier, ce nouveau format offre une expérience narrative complètement différente qui se caractérise par un rythme de lecture plus soutenu. Récemment arrivé en France à travers plusieurs plateformes spécialisées, le webtoon fait désormais recette, comme en témoigne l’apparition d'œuvres produites en France, à l’image de Yojimbot Stories

Trailer Yojimbot de Sylvain Repos
cross
L'Institut français et l'oeuvre

Yojimbot stories fait partie de la sélection Unlock de l’Institut français, qui regroupe une vingtaine d’œuvres disponibles pour être présentées dans les établissements du réseau culturel français à l’étranger ou ceux de leurs partenaires de novembre 2022 à novembre 2024.