de zooms
Zoom
Langue française
Image
Signature du Curriculum de francias à Sema, avec le ministre de l'éducation
Crédits
© DR

La perception de la langue française en Colombie

Afin de rendre son action plus attractive, l’Institut français a passé commande à l’agence IPSOS pour conduire une grande étude sur la perception de la langue française dans le monde. À cette occasion, l’Institut français cède la parole aux six pays pilotes de l’étude, pour qu’ils témoignent de leur façon d’enseigner la langue française. L’Institut français de Colombie nous fait part de son expérience.

Mis à jour le 02/07/2024

5 min

Sébastien Portelli et Maria Fernanda Guerrero représentent l’équipe de 19 personnes qui constituent l’Institut français de Colombie. Ils sont tous deux chargés du secteur de la coopération éducative et linguistique. Ils témoignent que l’Institut français de Colombie, hébergé au sein de l’ambassade française en Colombie, s’appuie sur le réseau colombien qui compte cinq établissements EFE (deux conventionnés à Bogota et à Cali et trois partenaires à Bogota, Medellin et Pereira) et 13 Alliances françaises, bras armés de l’action de coopération éducative à Bogota et en région. 

En Colombie, la francophilie et la francophonie sont le produit d’une longue histoire. La langue française a longtemps été la principale langue étrangère enseignée dans le système éducatif et cet enseignement a perduré de manière obligatoire au côté de l’anglais jusque dans le milieu des années 1990. Si, à partir de cette période, les politiques éducatives ont conservé l’anglais comme seule langue étrangère obligatoire du système éducatif, l’attrait pour la langue française demeure bien présent et a même tendance à se renforcer. La France et le Canada sont à ce titre des pays très convoités par la population Colombienne. Les plus jeunes d’entre eux y voient des opportunités de poursuite d’études supérieures ou des opportunités professionnelles. Pour les autres, ce sont des pays qu’il faut visiter au moins une fois dans sa vie. Toutefois, ces constats liés à des perceptions et des témoignages restent difficilement quantifiables et mesurables.

Vidéo de l'ambassade de France en Colombie

La France et la Colombie unis pour l'enseignement du français dans les collèges publics du pays
La France et la Colombie unis pour l'enseignement du français dans les collèges publics du pays

L’ambassade de France en Colombie a immédiatement saisi l’opportunité donnée par l’Institut Français de participer, en tant que pays pilote, à l’enquête sur la perception de la langue française et de son enseignement dans le monde. Le travail préparatoire à la mise en place de l’enquête a été très fluide et a permis de travailler en équipe France (avec le Service de Coopération et d’Action Culturelle, l’Institut français de Colombie, le Campus France Colombie, le réseau des Alliances Françaises, le réseau EFE) pour cibler les questions spécifiques à la Colombie qui devaient être ajoutées au questionnaire commun pour les six pays pilotes.

Les résultats de l’enquête ont confirmé la francophilie colombienne et, surtout, ont permis de la comprendre avec davantage de finesse dans ses différentes composantes (atouts, faiblesses et opportunités). Grâce à l’enquête, l’Institut français de Colombie a désormais une vision bien plus affutée des raisons pour lesquelles il existe une envie sociale d’enseignement de français dans le pays, ce qui est un atout pour la diffusion des plaidoyers en faveur du développement de l’offre dans le système éducatif. Ils ont également dressé le portrait-robot (avec le genre, la catégorie socio-professionnelle, l’âge etc.) des colombiens les plus enclins à suivre des cours de français dans une Alliance. Ces informations sont un atout précieux pour la définition d’une stratégie marketing ciblée. Enfin, ils connaissent à présent les principaux freins à l’apprentissage du français. Cela leur permet de revoir leur offre de cours par exemple, pour qu’elle soit plus adaptée. Ils savent également de quelle manière leur réseau et notre action est perçue auprès du grand public colombien, et plus seulement auprès du public déjà captif d’apprenants, d’enseignants ou de partenaires. Ainsi, ils pourront mettre en place une campagne de communication ciblée.

Image
Actions de coopération éducative de l'Institut français de Colombie
© DR

Pour résumer, l’enquête permettra à l’Institut français de Colombie de donner davantage de poids à leurs plaidoyers en faveur du français, de mieux cibler leur public, le cas échéant de calibrer leur offre de cours et, surtout, de communiquer de manière plus efficace !

Ces axes pour l’exploitation des résultats de l’enquête sont en cours de réflexion en équipe France, y compris avec les acteurs économiques. Les actions qui seront mises en œuvre complèteront l’éventail d’actions déjà déployées ou en cours de déploiement en faveur de l’attractivité de la langue française et du renouvellement des publics. Notamment, voici quelques exemples : le lancement d’un label local pour les établissements colombiens avec une offre de français, lancement du premier curriculum de français pour les écoles colombiennes, meilleure valorisation du réseau Alumni, intégration de l’Intelligence Artificielle dans l’offre de cours des Alliances françaises, mise en place d’une véritable stratégie de communication du réseau en Colombie sur les réseaux sociaux (Institut français de Colombie / Alliances Françaises / Lycées).

L'institut français, LAB