d'oeuvrescross
4 Feet High, de María Belén Poncio et Rosario Perazolo Masjoan
Numérique

#383

Oeuvre

2 min

4 Feet High, de María Belén Poncio et Rosario Perazolo Masjoan

En mêlant prise de vue classique et réalité immersive, 4 Feet High plonge dans le quotidien d'une adolescente handicapée, en pleine découverte de sa liberté. Au fil des rencontres, cette série donne à voir un univers flamboyant et sans tabou.

© DR
cross

Deux pour une première

Pour Maria Belén Poncio comme pour Rosario Perazolo Masjoan, 4 Feet High est une découverte. Avant ce projet, les deux femmes n'avaient jamais réalisé de séries ou de films à un niveau professionnel. Maria Belén Poncio sortait de ses études à l'Université de Córdoba, en Argentine, puis à la New York Film Academy. Rosario Perazolo Masjoan s'était quant à elle illustrée par son engagement en faveur des droits des personnes handicapées en Argentine. Les deux femmes ont coécrit et co-réalisé les épisodes de la série, épaulées pour les séquences en réalité virtuelle (VR) par Damian Turkieh, réalisateur spécialisé dans les vidéos interactives avec sa société Realidad 360° Argentina.

cross

Trouver sa place

Juana est atteinte d'un handicap qui la contraint à se déplacer en fauteuil roulant. Lorsqu'elle change de lycée, un nouveau monde s'offre à elle, à la fois désirable, dangereux, fantasque et cruel. L'adolescente va devoir y trouver sa place, alors même qu'elle tente de résoudre ses propres conflits intimes, la montée du désir sexuel et le dégoût de son corps. Aidée par son amie Camila et par les activistes de son lycée, elle part à la découverte d'un monde insoupçonné pour dépasser ses limites et reconquérir sa fierté.

cross

Du court-métrage à la série

À l'origine, 4 Feet High a pris la forme d'un court-métrage pilote, 4 Feet : blind date, développé dans le cadre du Biennale College Cinéma VR (2018), programme de développement de projets liés à l’édition VR de la Mostra de Venise. Sur une trame légèrement différente – une adolescente en fauteuil roulant se rend à un « blind date » pour vivre sa première expérience sexuelle – les auteurs ont pu démontrer la pertinence de leur vision. Décliné en série, 4 Feet High donne au récit une matière plus ample et permet aussi d'apporter une force supplémentaire au casting à travers la présence, dans le rôle principal, d'une actrice novice et atteinte de handicap, la jeune Marisol Agostina Irigoyen.

cross

Fidèle à Venise

Incubé à Venise, le pilote de la série, 4 Feet : Blind date, avait déjà eu les honneurs de nombreux festivals internationaux spécialisés dans le domaine de la réalité virtuelle, comme le SXSW et Cannes XR, en 2019. Porté par ce succès, 4 Feet High semble prendre le même chemin puisque les deux premiers épisodes, « Newbie » et « Vibrant », ont figuré dans la sélection VR Expand de la Mostra de Venise 2020. La série a également obtenu le soutien d'un diffuseur européen, la chaine culturelle franco-allemande ARTE.

cross
L'Institut français et l'oeuvre

L'oeuvre 4 Feet High, de María Belén Poncio et Rosario Perazolo Masjoan, est présentée sur Culturevr.fr, plateforme de l'Institut français qui dresse un panorama de l'innovation culturelle en matière de réalité virtuelle.