d'oeuvrescross
Arcadie, d'Emmanuelle Bayamack-Tam

#286

Oeuvre

2 min

Arcadie, d'Emmanuelle Bayamack-Tam

En décrivant une communauté autarcique, libre et sensuelle, le roman Arcadie livre un regard mordant sur le monde contemporain. L'écrivaine Emmanuelle Bayamack-Tam y affine aussi son fascinant imaginaire littéraire peuplé d'êtres aux corps mutants et aux genres indistincts.

© POL
cross

Double je

Née à Marseille – horizon qui imprègne certains de ses livres comme Je viens (2014) –, Emmanuelle Bayamack-Tam a attendu 17 ans pour connaître la reconnaissance grâce à son neuvième roman Si tout n'a pas péri avec mon innocence, lauréat du prix Alexandre Vialatte en 2013. Ce livre foisonnant constitue un condensé de son style mêlant trivialité du langage, corps impétueux et femmes puissantes.

Professeur de français en banlieue parisienne, la romancière publie également sous le pseudonyme de Rebecca Lighieri des romans policiers (Husbands en 2013), qui prolongent son goût pour la sensualité et la violence des chairs entrechoquées.

cross

Lyrisme et liberté

Arcadie narre la trajectoire de Farah, adolescente élevée au sein de « Liberty House », une communauté libertaire et coupée du monde moderne en lisière de la frontière italienne. Entourée de laissés pour compte de la société et d'un leader étrange nommé Arcady, la jeune fille au physique indécis s'émancipe avec force et tristesse de cet îlot d'innocence.

À travers le regard de cette héroïne, Emmanuelle Bayamack-Tam livre un roman féroce qui dit avec lyrisme la beauté de la nature et des marginaux.

cross

Des personnages familiers

Depuis Rai-de-coeur (1996), l'œuvre d'Emmanuelle Bayamack-Tam est caractérisée par le retour de personnages symboliques. Après la fougueuse Charonne – qui apparaît dans Hymen en 2002, Une fille du feu en 2008 et Si tout n’a pas péri avec mon innocence –, c'est le personnage d'Arcady, créé pour La Princesse de (2010), qui revient dans Arcadie, où il prend les traits d’un gourou qui incarne l'amour sans limites, porteur selon l'auteur d'« une force vitale assez séduisante. ».

cross

Un roman au présent

Roman à la force politique intense, Arcadie aborde des thèmes de société ancrés dans l'actualité comme la question du genre, mais surtout celle des migrants, qui constitue la toile du fond du récit. Cette capacité à raconter le monde contemporain à travers un imaginaire riche a permis à Emmanuelle Bayamack-Tam d'obtenir le prix du livre Inter 2019, après avoir été sur la liste des finalistes du prix Femina et du prix Médicis.

cross
L'Institut français et le projet

Arcadie, d'Emmanuelle Bayamack-Tam a été traduit en espagnol et en anglais avec le soutien de l'Institut français.

Par ses programmes d'appui à la publication, l'Institut français participe à la diffusion des sciences humaines de langue française dans le monde entier.  En savoir + sur les programmes d'appui à la publication