d'oeuvrescross
L'Aventure invisible, de Marcus Lindeen
Théâtre

#366

Oeuvre

5 min

L'Aventure invisible, de Marcus Lindeen

Expert pour mettre à nu l'intimité, le cinéaste et metteur en scène suédois Marcus Lindeen entre, avec la pièce L'Aventure invisible (2020), dans les arcanes du cerveau. Ce texte à plusieurs voix offre un voyage émouvant dans l'univers intérieur de trois personnages en quête de réinvention.

Marcus Lindeen - L’Aventure invisible, Franky Gogo, Claron McFadden, Tom Menanteau ©Maya Legos
cross

Art et science

S'il commence sa carrière en tant que journaliste dans une radio suédoise, Marcus Lindeen éprouve vite le désir d'aborder d'autres formes d'expression. Après un cursus au Dramatiska Institutet de Stockholm – équivalent du Conservatoire national d'art dramatique – il entame une œuvre où le documentaire voisine avec le théâtre et l'art contemporain. Il cumule parfois ces formes comme pour The Regretters (2006), pièce de théâtre devenue un documentaire, ou The Raft (2018), documentaire prolongé par une exposition dans le cadre du festival Hors Pistes au centre Georges Pompidou en 2017. Le metteur en scène suédois y dévoile un goût pour les expériences scientifiques et la quête de soi, goût qui infuse en 2020 dans L'Aventure invisible.

cross

Identité(s)

À l'origine, il y a trois récits autobiographiques. Celui d'un homme qui a reçu deux greffes de visage, d'une spécialiste du cerveau devenue amnésique à la suite d'un AVC et d'une cinéaste aimantée par les photographies de la surréaliste Claude Cahun. Chacun de ces personnages a fait, à son échelle, l'expérience d'une réinvention de lui-même. Sur scène, trois interprètes portent leurs voix et les fusionnent en un récit unique qui interroge la notion d'identité. À sa manière, sobre et dépouillée, L'Aventure invisible revisite ainsi l'injonction de Rimbaud « Je est un autre ».

cross

Matière documentaire

Marcus Lindeen puise le point de départ de ses œuvres dans le réel. Lecteur assidu de journaux, de livres et d'ouvrages scientifiques, le metteur en scène suédois archive chaque histoire qui suscite son intérêt, sans savoir quelle forme il lui donnera. Pour L'Aventure invisible, il articule sa fascination pour les photographies « queer » de Claude Cahun (le titre de la pièce est emprunté à un écrit de l'artiste), avec l'histoire du Français Jérôme Hamon, premier homme à avoir subi deux greffes totales du visage. À ces deux récits s'ajoute un troisième, inspiré par le destin de la neuroanatomiste Jill Bolte Taylor. Il rencontre ensuite chaque protagoniste, enregistre ces entretiens et élabore une partition sonore sur laquelle s'appuient les acteurs.

cross

Embarquement pour le succès

Le succès de The Raft (2018), diffusé dans une cinquantaine de festivals, de Zurich à Melbourne, et lauréat du Prix Europa pour le meilleur documentaire TV en 2019, a permis à Marcus Lindeen de faire connaître son travail à l'international. Avec L'Aventure invisible, il travaille pour la seconde fois avec la Comédie de Caen – Centre Dramatique National (CDN), qui avait déjà produit une version française de sa pièce précédente, Wild Minds, en 2017. Coproducteur du projet, Le Théâtre de Genevilliers accueille la première européenne de la pièce dans le cadre du Festival d'Automne à Paris 2020.

cross
L'Institut français et l'artiste

Lauréat du programme de résidences de l'Institut français à la Cité internationale des arts, Marcus Lindeen séjourne actuellement à Paris. 

En savoir + sur le programme de résidences à la Cité internationale des arts