d'oeuvrescross
Bande de filles, de Céline Sciamma
Cinéma

#151

Oeuvre

1 min

Bande de filles, de Céline Sciamma

Avec Bandes de filles, Céline Sciamma questionne la construction de l'identité féminine en nous plongeant dans le quotidien de Marieme, adolescente de banlieue en quête de liberté.

© Pyramide Films
cross

Une cinéaste au féminin

Née en 1978, Céline Sciamma entame une formation de scénariste à la Fémis, dont elle reprend le projet de fin d'études pour réaliser en 2007 son premier long-métrage, Naissance des pieuvres. Relatant les troubles de la sexualité adolescente, le film est salué par la critique.

 

En 2009, elle réalise Pauline, l'un des cinq films contre l'homophobie lauréats du concours organisé par le ministère de la Santé et des Sports et l'INPES. En 2011, elle approfondit le thème de l'identité intime dans Tomboy, l'histoire d'un garçon manqué.

 

Son troisième film, Bande de filles (2014), suit les tribulations de quatre jeunes femmes vivant en banlieue parisienne.

cross

Une adolescente en banlieue

À seulement 16 ans, Marieme doit se confronter à tous les interdits qui règnent dans son quartier sensible de banlieue. Refusant cette existence où la censure machiste répond à l'absence de perspectives d'avenir, l'adolescente trouve un souffle de liberté auprès de trois filles à la féminité débridée, Adiatou, Fily et la charismatique Lady.

 

C'est le début d'une amitié faite d'éclats de rire, de combats de rue et d'excursions improvisées dans le centre de Paris. Accompagnée de sa nouvelle bande de filles, Marieme, alias « Vic », comme « Victoire », entend bien vivre sa jeunesse sans concession.

cross

Casting de rue

L'idée de Bande de filles naît d'une observation. Céline Sciamma est séduite par l'énergie communicative des jeunes femmes noires issues de banlieue qu'elle croise dans Paris. Souhaitant poursuivre son travail cinématographique sur la quête de l'identité féminine, la réalisatrice voit en ces adolescentes une volonté de vivre leur jeunesse, malgré la pression sociale qu'elles subissent au quotidien.

 

C'est donc dans les rues de Paris et de sa banlieue que la directrice de casting, Christel Baras, trouve les interprètes du film, à commencer par l'actrice principale Karidja Touré, rencontrée à la Foire du Trône.

cross

Une ovation critique

Abordant les thématiques de la féminité et de la diversité culturelle, Bande de filles séduit au-delà des frontières françaises. Dès sa sortie, le film voyage dans de nombreux festivals internationaux, de l'Italie (Mostra de Venise 2014) aux États-Unis (Sundance Film Festival 2015), et se retrouve projeté en ouverture de la Quinzaine des réalisateurs lors du Festival de Cannes 2014.

 

Une belle reconnaissance critique qui culmine à travers trois nominations aux César 2015 et le prix spécial de l'Académie des Prix Lumières en 2015.

Girlhood (“Bande de filles”) ( trailer )
cross
L'Institut français et le projet

Bande de filles (2014) est diffusé à l'international par l'Institut français. Il reçoit en 2017 le prix des jeunes cinéphiles francophones de l'Institut français.

 

L’Institut français propose un catalogue de plus de 2 500 films permettant au réseau culturel et à ses partenaires de diffuser des films français dans le monde.

 

En savoir + sur le catalogue cinéma.