d'oeuvrescross
Blacksad: Under the Skin, de YS Interactive et Pendulo Studios
Numérique

#323

Oeuvre

2 min

Blacksad: Under the Skin, de YS Interactive et Pendulo Studios

L’univers de la bande dessinée policière et animalière de Juanjo Guarnido et Juan Diaz Canalesest repris dans un jeu vidéo qui est le fruit d’une collaboration franco-espagnole entre YS Interactive et Pendulo Studios. Une histoire inédite du célèbre détective privé à tête de chat, à jouer en solo.

© DR
cross

Une équipe européenne

Recréant l’ambiance de la bande dessinée illustrée par Juanjo Guarnido et scénarisée par Juan Diaz Canales, l’adaptation en jeu vidéo de l’univers Blacksad est une idée de l’éditeur de jeux Microid, qui a fait appel pour sa réalisation à deux studios. Connue pour son jeu Runaway (2003) qui a connu deux suites (Runaway 2 : The Dream of the Turtle en 2006 et Runaway : A Twist of Fate en 2009), la société madrilène Pendulo Studios a travaillé de concert avec la start-up YS Interactive qui, développée à la Serre Numérique de Valenciennes, s’est donnée pour ambition de créer des jeux d’aventures narratifs adaptant des œuvres à succès.

cross

John Blacksad mène l’enquête

Années 1950. Joe Dunn, propriétaire d’un club de boxe, est retrouvé mort et sa star montante, un certain Robert Yale, a disparu alors qu’il s’apprêtait à livrer l’un des combats les plus importants de sa carrière. Sonia Dunn, la fille de Joe, reprend le club au bord de la faillite et engage John Blacksad, le célèbre détective privé à tête de chat. 

Le joueur, qui incarne John Blacksad, doit retrouver Yale. Il traverse les bas-fonds de New York, que le graphisme reconstitue avec noirceur et précision. On croise, dans cet univers particulièrement fidèle à la bande dessinée d’origine, une trentaine de personnages anthropomorphes, pour certains issus des cinq albums de la saga, pour d’autres inédits. Une musique jazz rappelle les bandes originales des films policiers d’Hollywood des mêmes années. 

cross

Lecture linéaire et jeu interactif

Blacksad : Under the Skin a nécessité plus de deux ans de développement, suivant un scénario spécialement écrit pour le jeu, en concertation avec les auteurs de la bande dessinée originale. La principale problématique portait essentiellement sur la manière de transformer un récit linéaire en récit interactif. « Nous voulions permettre aux joueurs de tirer des conclusions à leur propre rythme et d’être en mesure de traduire ces déductions dans le jeu. »

Conçu selon une interface classique point and click (le joueur pointe sa souris et clique pour déclencher les actions), le jeu alterne puzzles, actions spécifiques interactives et dialogues à choix multiples.

cross

Une franchise à succès

Édité par le label français Microid, dont le catalogue compte Syberia, Still Life ou encore XIII, Blacksad: Under the Skinest disponible depuis novembre 2019 sur Windows, Xbox One, PlayStation 4 et Nintendo Switch en anglais, espagnol et français.  

Le jeu Blacksad est le fruit d’une collaboration franco-espagnole autour d’une œuvre originale espagnole qui a rencontré un immense succès en France : le tome V a été tiré à 200 000 exemplaires pour sa parution chez Dargaud en 2013. 

De nombreux prix ont couronné la série à l’étranger, dont le prestigieux Eisner Award 2013 de la meilleure édition américaine d’un album étranger (éditions Dark Horse). 

cross
L'Institut français et le projet

Dans le contexte de la pandémie du Coronavirus Covid-19, l’Institut français souhaite continuer à vous proposer des portraits, rencontres avec des créateurs de toutes origines, œuvres, portfolios. Nous espérons que ces pages vous apporteront une respiration dans un quotidien confiné.

 

Blacksad : Under the skin de YS Interactive et Pendulo Studios est présenté dans le cadre de « Machines à bulles », exposition produite par l'Institut français et dédiée à la bande dessinée innovante.

 

L’exposition « Machines à Bulles » met en valeur les formes innovantes de bandes dessinées, à travers 24 œuvres illustrant les nouvelles expériences de lecture offertes par le numérique.

En savoir + sur l'exposition Machines à bulles